dimanche 28 avril 2013

Boudebouz : «Le coach a vu que ce n’était pas mon match»

«Être utile à Sochaux, c’est ma seule préoccupation» «A présent, il serait irrespectueux de parler de mon transfert» Le FC Sochaux-Montbéliard est revenu de son périlleux déplacement, à Lille, avec un nul qui pourrait avoir son pesant d’or lors du décompte final. Menés deux buts à zéro à la pause, les Lionceaux, qui ont encaissé un troisième but en seconde mi-temps, sont parvenus à recoller au score, avant la fin de la rencontre. Les camarades de Ryad Boudebouz, titulaire dans ce match, maintiennent ainsi leurs chances de rester en Ligue 1. Remplacé après la pause par Eric Hély, l’Algérien de Sochaux n’était pas dans son élément. Un peu nerveux, Ryad, qui avait été averti par l’arbitre, a cédé sa place à son camarade, Privat. Joint hier par nos soins, Boudebouz nous a signifié que son remplacement était purement technique. Hély a voulu lui éviter certainement l’expulsion, après ce carton jaune écopé à la 29’ : «Je ne suis pas blessé ; le coach a estimé que ce n’était pas mon match. Il a donc décidé de me faire remplacer. Pour revenir au match, le nul est un très bon résultat ; on est heureux, mais ce n’est pas fini, car le maintien n’est pas encore acquis. Ça va être dur, mais tout reste entre nos mains. On doit gagner chez nous et grignoter des points à l’extérieur.»
«Être utile à Sochaux, c’est ma seule préoccupation»
Voulant savoir s’il n’était pas motivé par l’idée de retrouver vite la sélection, Ryad Boudebouz semble surtout préoccuper par la situation de son club. Il estime que si on jugera utile de le rappeler, il répondra présent, mais pour le moment, seul le maintien de son club compte pour lui : «Comme je l’ai dit, si on me demandera de rester chez moi et que Sochaux sauve le maintien, j’accepterai sans problème. Après, il y a des jours comme ça où ça ne va pas bien. Je ne m’affole pas ; je vais continuer à travailler et surtout bien récupérer pour être utile à mon club.»
«A présent, il serait irrespectueux de parler de mon transfert»
Son agent, Karim Aklil, est en train de peaufiner son départ cet été vers d’autres cieux. Ryad Boudebouz, qui est courtisé par des clubs espagnols et anglais, refuse d’évoquer son avenir. Suivi par Lyon et Marseille, Boudebouz dont le nom est aussi souvent cité en Italie respecte beaucoup son club, avant de parler d’un éventuel départ : «Franchement, mon agent travaille sur ça, mais je ne peux pas parler maintenant de mon avenir personnel, tout simplement parce que Sochaux est mal partie en championnat. A présent, il serait irrespectueux de parler de mon transfert.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire