dimanche 5 décembre 2010

Djebbour, retour sur les pelouses le 12 décembre ?

Djebbour, retour sur les pelouses le 12 décembre ?

Rafik exigerait une augmentation pour l'actuel exercice

Blessé à l'épaule et soumis aux soins au niveau de son club, Rafik Djebbour n'a pas joué une rencontre avec l'AEK depuis plusieurs semaines.

Le public des Jaune et Noir, ainsi que le staff technique de l'équipe s'impatientent et veulent le voir revenir dans les plus brefs délais aux entraînements, voire même sur les pelouses. Aux dernières nouvelles, le joueur se porte beaucoup mieux et son retour sur le terrain n'est qu'une question de jours seulement, la presse grecque avance même que le joueur peut faire son come-back sur les pelouses à l'occasion de la 14e journée de la Super League face à Larika la semaine prochaine. Même si les Grecs semblent affirmatifs, le retour du joueur semble un peu prématuré, d'autant que le retour aux entraînements n'a pas encore eu lieu.

Au plus tard le 15 décembre en Europa League

Une chose est sûre, le joueur devrait rejouer dans au moins une dizaine de jours. Il devrait incessamment reprendre les entraînements et s'il ne participe pas au match face à Larika du week-end prochain, son retour pourrait intervenir pour le compte de la dernière journée de l'Europa League et la rencontre qui attend l'AEK à domicile face au Zénith Saint Pétersbourg le 16 décembre prochain, un match où un résultat nul suffira aux locaux pour se qualifier.

Ce serait la raison qui le pousse à temporiser

Rafik exigerait une augmentation pour l'actuel exercice

A en croire un site Internet grec, la vraie raison qui a poussé Djebbour à ne pas prolonger encore son contrat avec l'AEK aurait un lien avec le refus de la direction de son club de lui augmenter son salaire, celui des mois qui restent de l'actuel exercice.

la direction, qui a eu une discussion franche avec le joueur algérien le 7 septembre, serait tombée d'accord avec le joueur pour une prolongation du contrat et une augmentation du salaire pour les saisons qu'il ajoutera dans son contrat, mais le joueur et son manager auraient exigé que cette augmentation prenne effet dès le mois qui suivait, ce qui n'a apparemment pas été du goût des dirigeants grecs qui auraient pris cela comme étant un chantage de la part du joueur.

Après Skoko, céderont-ils aux exigences de Rafik ?

Récemment, on vous rapportait l'information de la prolongation du contrat de l'attaquant argentin Skoko. Ce dernier a bénéficié d'avantages énormes en contrepartie d'une prolongation du contrat. A titre d'exemple, il percevait jusque-là quelque 650 000 euros et il a eu une augmentation pour le reste de son contrat jusqu'à 800 000 euros, alors qu'il touchera pour les deux saisons prolongées 1 million d'euros. Il semblerait donc que ce soit la même requête que celle formulée par Djebbour, et même Blanco, l'autre attaquant performant de cette équipe.

Epilogue la semaine prochaine ?

Reste à savoir maintenant si l'AEK va céder aux exigences de l'Algérien alors qu'elle a refusé de le faire récemment avec Blanco qui va bientôt prolonger pour 500 000 euros/an, proposition faite par la direction du club à la suite des exigences du coach andalou de l'équipe qui a demandé la prolongation du trio en question pour continuer l'aventure avec les Jaune et Noir. La semaine prochaine pourrait être décisive, d'après la même source.

1 commentaire:

  1. Le jeu de l'accident sont ce que nous ne pouvons pas prédire.
    Attendez-vous à De Boer pour apporter un grand jeu!

    RépondreSupprimer