vendredi 6 août 2010

Bougherra a joué une mi-temps contre Clyde

Madjid Bougherra of Glasgow Rangers FC (L) battles with Steven N'Zonzi of Blackburn Rovers FC during their soccer match as part of the Sydney 2010 Festival of <a href='http://football.endz.co.cc/'>Football</a> at Sydney <a href='http://football.endz.co.cc/'>Football</a> Stadium July 25, 2010. REUTERS/Daniel Munoz (AUSTRALIA - Tags: SPORT SOCCER)Il est utile de préciser que Bougherra a évolué à son poste habitué, celui de défenseur central.

Dans un match amical disputé à Ibrox Park, les Glasgow Rangers ont battu Clyde, club de la deuxième division écossaise (2-1). Madjid Bougherra a été titularisé au cours de ce match et il a joué toute la première mi-temps. Cependant, il a été remplacé à la pause.

Son entraîneur, Walter Smith, a justifié son remplacement par le souci de le préserver, les joueurs de Clyde faisant montre d'un jeu très agressif qui aurait pu provoquer des blessures. Il est utile de préciser que Bougherra a évolué à son poste habitué, celui de défenseur central.

-- Delivered by Feed43 service

Boudebouz a repris hier l'entraînement

FOOTBALL - FRENCH CHAMPIONSHIP 2009/2010 - L1 - FC SOCHAUX v GIRONDINS BORDEAUX - 15/08/2009 - PHOTO JEAN MARIE HERVIO / FLASH PRESS - RYAD BOUDEBOUZ (SOC)Zarour et Dijon recevront Angers

Comme nous l'avons indiqué dans notre édition d'hier, l'international algérien du FC Sochaux Montbéliard, Ryad Boudebouz, a repris l'entraînement avec ses coéquipiers hier après-midi.

Contraint de céder sa place à la mi-te! mps du match amical joué mardi dernier face à Pontarlier, Boudebouz, qui souffrait d'une blessure à la cuisse, a été autorisé à rejoindre le reste du groupe sochalien hier pour préparer le premier match du championnat, qui aura lieu samedi contre Arles-Avignon. La blessure du joueur n'était pas du tout alarmante. «Je me suis entraîné normalement, je n'ai absolument rien ressenti. Je serai, donc, d'attaque pour le prochain match», rassure l'intéressé.

Zarour et Dijon recevront Angers

L'Algérien Chaher Zarour est un titulaire à part entière avec Dijon FCO. Après une prestation de tout premier ordre sortie vendredi dernier en Coupe de la Ligue où il est allé au bout des 120 minutes jouées contre Amiens, l'Algérien Zarour sera en toute logique aligné par son entraîneur, Patrice Carteron, aujourd'hui contre le SC d'Angers.

Mesloub et le Havre face à Grenoble

Le Havre AC de Walid Mesloub croisera le fer avec l'équipe reléguée cette saison en Ligue 2, G! renoble Foot 38. Considéré comme une pièce maîtresse au Havre,! Mesloub, qui a activement participé au succès de son équipe face au Mans, la semaine dernière, sera titulaire, sauf imprévu de dernière minute.

-- Delivered by Feed43 service

Friedhelm Funkel souhaite le maintien de Antar

Algeria's captain Antar Yahia smiles during a soccer training session at Green Point stadium in Cape Town, June 17, 2010. REUTERS/Dylan Martinez (SOUTH AFRICA - Tags: SPORT SOCCER WORLD CUP)Le nouvel entraîneur de Bochum veut retrouver l'élite dès cette saison. Pour ce faire, il devra avoir une bonne défense, un très bon milieu de terrain et une attaque qui crache le feu.

Bochum semble avoir une très bonne ! attaque, puisqu'ils ont marqué lors de tous les matchs amicaux disputés pendant cette période de préparation. Le vrai problème de Funkel, en ce moment, c'est la défense centrale. Même quand l'équipe tourne bien, Bochum encaisse toujours des buts bêtes. Une habitude qui commence à agacer le coach du VFL Bochum. «Nous jouons bien, mais on encaisse toujours des buts stupides. Il nous reste beaucoup de travail à faire derrière. Il faut perfectionner notre manière de défendre. Il est nécessaire aussi que nos défenseurs restent concentrés jusqu'à la dernière minute», dira Funkel à la presse allemande.

Il souhaite que Antar reste
Antar Yahia, qui n'a repris les entraînements que récemment, a joué 45 minutes. Il a fait un grand match et a beaucoup stabilisé cette défense qui, il faut le dire, prend de l'eau de partout depuis le début des matchs de préparation. «J'ai besoin d'un rocher solide en défense pour mener, organiser et donner de l'assurance à ce compartiment», ! dira Funkel avant de poursuivre : «Il faut atteindre nos objec! tifs. Nous avons les moyens de le faire, il faut juste être plus stable». Antar Yahia, qui n'a que quelques séances d'entraînement dans les jambes, a émis le v?u de partir dès la fin de la saison écoulée.

Les offres qui sont parvenues à la direction de son club ont toutes été jugées insuffisantes. Cela a contraint Antar Yahia de reprendre les entraînements tout en espérant une meilleure issue à son problème. D'ailleurs, il s'est réuni dernièrement avec ses dirigeants avec lesquels il a eu une conversation très franche. Pour l'instant, il est à Bochum, un départ dans les jours à venir n'est pas à écarter. Le journaliste qui a interviewé l'entraîneur allemand de Bochum lui a fait remarquer que les objectifs du club pourraient être réalisables avec Antar Yahia. Funkel s'est contenté de dire : «اa, on le verra à partir du 1er septembre.»

Antar jouera samedi contre le Real Sociedad
Bochum jouera samedi prochain contre l'équipe espagnole du Real Sociedad. Ce d! evrait être un bon test pour les gars de Funkel et surtout pour le capitaine de la sélection algérienne qui pourra, lors de ce match, jouer comme titulaire, puisqu'il a tenu 45 minutes lors du dernier match durant lesquels il a montré de très belles choses. Son entraîneur Funkel voudrait certainement voir ce que vaut sa défense avec Antar comme arrière central. Jusque-là, elle ne valait rien, on verra samedi s'il y aura un changement ou pas, surtout qu'en face, il y aura les talentueux Basques de Sociedad? Un sérieux client pour Bochum.

-- Delivered by Feed43 service

Bezzaz contribue au succès de Troyes

Bezzaz contribue au succès de Troyes«Je suis heureux de revenir sur les terrains, je suis aussi satisfait de ce retour tant ça m'a permis de jauger un peu ma forme actuelle»

«J'ai envie de réussir mon début de saison» Pour l'EN, il faudra attendre pour savoir si le coach Rabah Saâdane compte toujours sur mes services

Yacine Bezzaz, l'ex-international algérien du Racing de Strasbourg, qui est resté loin des terrains en raison de sa blessure contractée avec la sélection algérienne lors de la phase finale de la CAN 2010, a signé son retour à la compétition mercredi soir, à l'occasion d! 'un match amical disputé par l'ESTAC contre Saint Dizier, club évoluant en CFA2. Ce duel, qui a permis au coach Jean-Marc Furlan de voir à l'?uvre certains éléments de la réserve de cette formation troyenne, s'est soldé sur une victoire des camarades de Bezzaz sur le score de deux buts à zéro.

Il a joué toute la seconde période

Après une période de soins suivie d'une longue rééducation, le nouveau sociétaire de Troyes, Yacine Bezzaz, avait repris le chemin des entraînements il y a quelques jours.

De nouveau opérationnel, il a rejoué avant-hier contre le sociétaire du CFA2, Saint Dizier. Laissé sur le banc de touche, l'Algérien a été aligné en début de seconde période. En dépit de son manque de rythme engendré par cette longue convalescence qui aura duré huit mois, Bezzaz a montré de belles dispositions. Il est allé au bout de la seconde période.

Revenir en sélection : un objectif parmi tant d'autres

Ce retour de Bezzaz à la compétition a c! oïncidé avec une belle victoire arrachée par l'ESTAC mercredi ! en amical. Très motivé pour réussir une saison pleine avec son équipe, l'enfant de Grarem s'est fixé aussi comme objectif de revenir en sélection.

Ainsi donc, retourner en sélection reste un objectif parmi tant d'autres pour Bezzaz.

Saâdane ne l'a jamais écarté définitivement

S'il y a un entraîneur qui connaît mieux que quiconque l'actuel joueur de Troyes, Yacine Bezzaz, c'est sans conteste le sélectionneur de l'EN, Rabah Saâdane.

En effet, la driver des Verts avait, à chaque fois, fait l'éloge de l'ancien milieu gauche de Nancy et Strasbourg. Ecarté de l'Equipe nationale, en raison d'une blessure grave au genou qui l'avait privé du Mondial 2010, Bezzaz ferait toujours partie des plans du coach Saâdane. Ce dernier, pour rappel, apprécie la polyvalence de son élément international.

Bezzaz : «Heureux de retrouver la compétition»

Victime d'une blessure au genou, une rupture des ligaments croisés, lors du match de Coupe d'Afrique des na! tions gagné contre la sélection du Mali l'hiver dernier en pleine CAN2010, Yacine Bezzaz est de retour à la compétition, après une longue convalescence qui aura duré huit mois. Heureux de retrouver de nouveau les terrains, l'international algérien, qui vient de s'engager pour deux saisons avec l'ESTAC, se déclare satisfait de sa prestation livrée en amical contre le pensionnaire du CFA 2, Saint-Dizier. Aligné en seconde mi-temps, l'ex-Kabyle a tenu le coup, mais il avance qu'il accuse encore du retard sur le plan physique par rapport à ses camarades troyens. Abordé à propos de son éventuel retour en sélection, Yacine n'en écarte par l'éventualité, mais il précise que c'est au coach de l'EN, Rabah Saâdane, d'en décider.

Tout d'abord, vous avez retrouvé la compétition après huit mois d'indisponibilité, parlez-nous un peu de ce retour ?

Comme tout joueur professionnel, je suis heureux de revenir sur les terrains, après une longue convalescence. C'est vrai que cel! a s'est produit au cours d'un match amical, mais je reste satisfait tan! t ça m'a permis de me remettre dans le bain et de jauger un peu ma forme actuelle.

Comment vous êtes-vous senti après une longue absence ?

Je dirai que pour une première sortie, ça s'est plutôt très bien passé, du moment que mon genou a bien répondu tout au long de la seconde période. J'ai eu de bonnes sensations et c'est le plus important dans ce premier match, après presque huit mois d'absence.

Vous avez joué toute la deuxième mi-temps. Physiquement, comment cela s'est-il passé ?

Je me suis livré à fond durant cette seconde période pour mieux me situer quant à ma forme physique. Il est vrai que je suis allé au bout mais physiquement, il paraît évident qu'il me reste du travail à faire pour retrouver ma forme optimale.

Disputer ce match avec la réserve, c'était pour jauger un peu vos capacités ?

C'est cela, oui, il fallait bien avoir des matchs dans les jambes pour avoir du temps de jeu. Et puis, le groupe professionnel est un peti! t peu en avance par rapport à moi sur le plan physique. C'est aussi une bonne occasion pour moi de retrouver un peu plus la confiance en jouant un maximum de rencontres.

Après une saison un peu difficile avec Strasbourg, vous ambitionnez de vous imposer à Troyes, c'est bien cela ?

Je tiens d'emblée à préciser que c'est à cause de cette blessure contractée avec la sélection lors du match disputé contre le Mali en pleine phase finale de Coupe d'Afrique des nations, jouée en Angola, que j'ai connu une année un peu délicate avec mon club à Strasbourg.

Vous savez, c'est le Mektoub, je ne pouvais rien face à cette malchance qui s'est acharnée sur moi. A présent, place à l'avenir. Je suis à Troyes pour me relancer. Mon objectif, c'est de répondre aux espérances du coach Jean- Marc Furlan qui attend beaucoup de moi.

اa ne s'annonce pas facile pour vous, vous manquez de compétition ?

Rien n'est facile, c'est clair, mais je reste serein et décidé à ! vite refaire surface. Le coach à Troyes compte sur moi, et je n'ai qu'u! ne seule ambition : honorer mes engagements en apportant le plus attendu de moi. Je rajoute que c'est une question de forme physique et je serai d'attaque avec l'équipe professionnelle.

A quand le grand retour de Bezzaz dans le championnat de Ligue 2 ?

Demain (Ndlr : entretien réalisé hier après- midi), l'équipe jouera son premier match de championnat et comme vous devriez le savoir, je ne suis pas prêt pour ce duel en déplacement contre Vannes. Seulement, d'ici deux ou trois matchs, je serai opérationnel.

Quel sera votre objectif sur le plan personnel ?

D'abord, j'ai très envie d'amorcer un début de saison reluisant. Je veux réussir mon retour officiel à la compétition avec des prestations encourageantes pour me remettre en confiance. Je suis très motivé pour briller avec mon club.

Vous ambitionnez toujours de retrouver l'Equipe nationale ?

Vous savez, la sélection reste le challenge de tout joueur. Mais d'abord, il va falloir que ! je m'impose dans mon équipe et rendre la pareille au coach Furlan qui m'a rassuré et donné l'envie de redevenir ce compétiteur que je suis. Je mise sur un bon début de championnat et pour le reste, on verra après. Et puis, mon retour en Equipe nationale ne dépendra pas seulement de moi, il faut aussi savoir si le coach Rabah Saâdane compte toujours sur mes services.

Et si l'on revenait à la préparation d'avant- saison avec votre club, elle se déroule comment ?

Dans de très bonnes conditions. On a bénéficié d'une bonne préparation qui nous sera certainement bénéfique pour cette entame de championnat qu'on commencera ce vendredi.

Quel sera l'objectif du club cette année ?

Normalement, on a convenu d'assurer le maintien du club le plus vite possible, pour éviter le stress de fin de saison. Maintenant, s'il y a un bon coup à jouer, on va le jouer à fond.

Vous ne croyez pas que c'est un manque d'ambition pour un club comme l'ESTAC ?

Non,! je ne le pense pas, surtout que l'équipe vient de la Nationale, donc l! e premier objectif sera de bien suivre le rythme de la Ligue 2 ensuite se mettre à l'abri pour sauver notre saison. Si l'accession se présente, pourquoi pas, on va se battre jusqu'au bout. On ne lâchera rien du tout.

Pour un revenant, la saison s'annonce bien riche ?

Oui, je l'espère bien pour moi et pour mon club. Les défis à relever seront intéressants cette saison et je souhaite qu'elle sera plus probante sur les plans sportif et personnel.

Merci de nous avoir accordé de votre temps, Yacine et bon courage ?

Je vous en prie, il n'y a aucun problème.

-- Delivered by Feed43 service

Saâdane à l'épreuve du 5-Juillet

Saâdane à l'épreuve du 5 JuilletLe match amical entre l'équipe nationale et son homologue du Gabon, mercredi prochain au stade 5-Juillet, …

…sera celui des retrouvailles entre le public et la sélection nationale. Mais l'interrogation qui subsiste est de savoir quel accueil va réserver ce public à l'entraîneur Rabah Saâdane, dont la cote de popularité a sérieusement baissé après le parcours jugé moins honorable des Verts au Mondial sud-africain.

Il faut dire qu'après la peu convaincante participation de l'EN au Mondial 2010, des voix s'étaient élevées pour réclamer carrément la tête de l'entraîneur national. Le prés! ident de la JSK Moh-Chérif Hannachi, en sa qualité de doyen des présidents, comme il se plaît toujours à le rappeler, ne rate jamais l'occasion depuis des mois pour tirer à boulets rouges sur le sélectionneur national. Hannachi, qui bénéficie d'une audience remarquable auprès de l'opinion sportive, sait pertinemment que son message passera un jour.

Il n'est pas la seule personnalité sportive à estimer qu'avec Rabah Saâdane, notre sélection n'ira nulle part, puisque des entraîneurs ou anciennes gloires internationales ont, lors de leurs interventions dans la presse, mis en relief le coaching de Saâdane. Discrédité, ce dernier s'appuie pour l'heure sur le soutien de la FAF et de quelques cadres de l'équipe nationale qui réclamèrent ouvertement de voir Saâdane continuer à la tête de l'EN. Ce sont les seuls soutiens dont il en bénéficie, car même les supporters qui l'avaient adulé au lendemain de la qualification aux dépens de l'Egypte étaient, dans leur plus grande majo! rité, contre son maintien.

On ne sait pas quelle sera l! eur réaction mercredi lors du match Algérie-Gabon ; vont-ils l'applaudir ou lui afficher carrément leur hostilité ? Pour certains, la domiciliation du match au stade 5-Juillet n'est pas pour arranger les affaires du sélectionneur national. Le public algérois, qui s'est déjà distingué par son hostilité à l'encontre de certains joueurs qu'il jugeait inutiles à l'EN lors de sa dernière production sur ce stade (le match Algérie-Serbie 0-3), va-t-il remettre ça en s'acharnant cette fois sur son entraîneur qui est plus que jamais contesté, notamment par ses choix controversés. «La programmation du match au stade 5-Juillet ne devrait pas profiter à Rabah Saâdane», prévenait récemment une des personnalités du football national qui ajoutera : «Pour ce match de la reprise, il aurait été préférable de le domicilier à Blida où le public a toujours soutenu contre vents et marées les joueurs et leur entraîneur.»

En domiciliant le match de ! mercredi à Alger, la FAF, pour qui Saâdane était devenu encombrant au lendemain de l'expédition sud-africaine avant qu'elle ne se ravise en lui renouvelant sa confiance, regrettera-t-elle d'avoir opté pour le temple olympique d'Alger ? Toujours est-il que si tout se passe bien dès l'entame de la partie pour l'EN, ce sera le scénario idéal pour le coach national, puisque ravi par la production de ses favoris, ce même public ne prendrait en grippe personne. Ainsi, l'entraîneur national a intérêt à aligner la meilleure composition possible, comme par exemple titulariser Ryad Boudebouz qui est devenu le chouchou des supporters. Ce sont les erreurs que Saâdane devrait éviter de commettre ; faute de quoi, il risque de s'attirer les foudres des fans qui en ont ras-le-bol de voir leur équipe nationale produire un jeu pas du tout plaisant, basé sur la prudence.

Grosso modo, outre le choix des titulaires, le coach national doit opter pour une tactique qui permettrait à ses att! aquants de s'illustrer, lesquels, à l'image de Matmour et Djebbour, s'é! taient plaints de l'absence d'un système de jeu qui les aiderait à mieux exprimer leur talent. Là aussi, les supporters qui suivent tout ce qui touche de près l'EN se rangèrent du côté des deux attaquants. «Ils n'ont pas tort, c'est à Saâdane de revoir son système de jeu, on ne doute pas, nous, de leurs qualités», diront des supporters qu'on a croisés durant le Mondial.

Le retour de Zemmamouche pour appâter le public
S'il y a un public en Algérie réputé par son esprit clubiste, c'est bien celui du 5-Juillet. Souvent, les supporters de divers clubs investissent les gradins avec pour mission d'encourager le joueur de leur club qui est sélectionné. Néanmoins, ce sont les joueurs du MCA qui en furent de tout temps les plus soutenus. En effet, les supporters du Doyen remplissent à eux seuls une bonne partie du stade, ravis par le retour de leur chouchou et gardien de but Amine Zemmamouche. Les Chnaoua, avant le Mondial, traitèren! t, on se rappelle, l'entraîneur national de tous les noms en dépit du fait qu'il n'était pas ce jour-là présent au stade 5-Juillet (MCA- CRB).

Vont-ils le laisser en paix mercredi prochain ? Dans les années 80, le grand Lakhdar Belloumi était souvent très mal accueilli par ces mêmes supporters qui lui en voulaient à mort d'avoir laissé sur le banc de touche leur idole Ali Bencheikh. Pour avoir dans sa poche le difficile public algérois, Rabah Saâdane incorporera-t-il durant le match Algérie-Gabon Zemmamouche ? En tout cas, ce match constitue une épreuve pour le coach national qui espère que ce public se souviendra que, sous ses ordres, l'EN s'était qualifiée à la CAN et au Mondial 2010.

En sortant des vestiaires avant le coup d'envoi pour se diriger vers le banc de touche, sensible comme nous le connaissons, Rabah Saâdane sera vraiment déçu si jamais il est chahuté comme le prévoient ses détracteurs. Déjà marqué par l'épisode de son probable limogeage évoqué a! près le Mondial, le Cheikh encaisserait très mal, prédisent ses proches! , un mauvais traitement du public algérois.

-- Delivered by Feed43 service

Bochum espère garder Yahia

Bochum espère garder YahiaFaty bloque son transfert à Sochaux.

Le club allemand de Bochum vit actuellement une situation très difficile due au rendement médiocre de la défense au cours des matchs amicaux disputés dernièrement, notamment face à Palermo.

L’entraîneur Fonckel a essayé lors de certains matchs amicaux une défense à cinq, mais malgré cela, le rendement est resté faible. L’entraîneur du club allemand espère garder le défenseur des Verts, Anthar Yahia, pour essayer de trouver une issue à ce problème.

Il envisage même de recruter un autre défenseur. Fonckel a même fait une déclaration en ce sens sur ! un site allemand : «Je veux recruter un autre défenseur pour régler ce problème de défense. Pour Anthar Yahia, je n’ai pas encore pris de décision. Je déciderai avant le 1er septembre, soit avant la clôture du marché des transferts.»

Faty bloque son transfert à Sochaux

Nous avons fait part lors de l'une de nos précédentes éditions de la possibilité du prêt de Anthar Yahia à Sochaux. L'intérêt a été confirmé, mais la transaction tarde à son concrétiser.

La raison ? Le taransfert de John Faty qui devait partir en Angleterre et céder ainsi la place à l'international algérien. C'est la raison essentiel qui fait que les choses n'ont pas bougées d'un iota dans ce dossier.

-- Delivered by Feed43 service

Un face-à-face Medjani-Zarabi

Un face à face Medjani ZarabiA.Ajaccio recevra Nîmes aujourd'hui

Le championnat de Ligue 2 française, où évoluent quelques joueurs professionnels algériens, débutera aujourd'hui avec un duel entre Algériens qui opposera l'AC Ajaccio de Carl Medjani au FC Nîmes d'Abderaouf Zarabi.

Medjani, qui est sur le viseur de quelques clubs français désireux de l'enrôler avant la clôture du marché des transferts fixé pour le 31 de ce mois, devrait commencer la partie comme titulaire, soit dans l'axe de la défense, soit comme milieu défensif devant l'axe central.

Aligné d'entrée en Coupe de la Ligue par! son entraîneur Pontaloni, lors du match joué contre le FC Istres, Medjani, qui est considéré comme un élément incontournable dans l'échiquier de son coach, devrait être reconduit ce soir face aux match Quant à Zarabi, l'ex-Husseindéen, il est aussi pressenti pour débuter ce premier match de l'année.

-- Delivered by Feed43 service

Belloumi : «Ziaya a besoin de la confiance de Saâdane»

Belloumi : «Ziaya a besoin de la confiance de Saâdane»«Saâdane va bien profiter de cette empoignade pour revoir certains points.»

Lakhdar Belloumi, l'ex-star du football algérien, nous parle du prochain rendez-vous que les Verts livreront contre le Gabon, au stade du 5-Juillet. Il pense que ce match-test sera l'occasion pour Saâdane de revoir certains dispositifs tactiques, à même d'apporter une solution à cette inefficacité offensive qui pénalise l'EN.

L'Algérie affrontera le Gabon dans quelques jours, quel est l'intérêt! d'un tel duel ?

C'est une rencontre qui sera importante pour la sélection qui retrouvera le chemin de la compétition, quelques semaines après son dernier Mondial joué en Afrique du Sud. Je pense que le coach Saâdane va bien profiter de cette empoignade pour revoir certains points.

Saâdane, qui a été reconduit à la tête de la sélection nationale, va certainement procéder à quelques remaniements dans chaque compartiment du jeu, notamment sur le plan offensif où il va essayer d'apporter à mon avis des solutions. Ce sera aussi l'opportunité de donner la chance aux joueurs qui n'ont pas trop eu l'occasion de jouer jusque-là de s'exprimer et permettre aux nouveaux éléments convoqués avant le Mondial de démontrer leur talent.

Selon vous, quel serait l'objectif de Saâdane lors de cette rencontre ?

Je ne pourrais pas me prononcer à sa place. Mais il paraît bien évident qu'il va faire en sorte de remédier à cette inefficacité offensive qui handicape la sé! lection nationale. Il devrait normalement apporter des solutio! ns tactiques pour parfaire le rendement offensif de l'EN.

En évoquant le compartiment offensif, croyez-vous qu'un attaquant de la trempe de Ziaya pourrait débloquer la situation ?

Ziaya a prouvé qu'il restait un attaquant redoutable. Il a réussi à s'imposer au sein de son club, alors que d'aucuns avaient prédit le contraire. Je veux dire par là que ce joueur a mérité sa convocation en Equipe nationale. Le match du Gabon sera pour lui aussi une occasion pour Saâdane de s'arrêter sur les qualités de ce buteur qui promet beaucoup.

Beaucoup de joueurs préfèrent jouer à Tchaker au lieu du 5-Juillet ; votre avis ?

Non, je crois qu'ils doivent s'habituer à évoluer au stade du 5-Juillet. La façon de jouer de notre Equipe nationale se base sur l'exploitation des espaces. Le 5-Juillet est vaste et semble le mieux indiqué pour cette stratégie de jeu. Il y a aussi le facteur public qui joue un rôle important, car jouer devant le public du stade olympique est! un atout non moins important.

Ne pensez-vous pas qu'il y va de l'intérêt de nos joueurs d'opter pour de grands clubs européens ?

C'est certain, jouer dans de grandes équipes permet aux joueurs de se frotter quotidiennement au haut niveau et de maintenir leur forme athlétique intacte.

-- Delivered by Feed43 service

Bezzaz : «Je n'ai rien à prouver pour revenir EN en»

Bezzaz : «Je n'ai rien à prouver pour revenir EN en»Yacine Bezzaz voit, enfin, le bout du tunnel. L'international algérien, souffrant d'une rupture des ligaments croisés au début de l'année 2010, a repris normalement le chemin des entraînements avec Troyes. L'ex-Strasbourgeois va beaucoup mieux.

L'ancien joueur de la JS Kabylie a repris les entraînements normalement avec le groupe. Le Fennec avait joué en amical, mercredi, une mi-temps avec la réserve de l'ESTAC face à Saint-Dizier (CFA 2). Dans cet entretien, il nous parle de sa forme.

On apprend que vous avez repris le travail avec le groupe et que v! ous jouez même des matches, parlez-nous de cette reprise?
Je suis très content de reprendre le travail avec le groupe, cela remonte à trois semaines. Dieu merci, tout se passe bien pour le moment, je me concentre plus pour retrouver mon niveau.

La blessure, c'est du passé alors ?
On peut dire cela. Depuis que j'ai repris, je ne sentais aucune douleur, je m'entraîne au même rythme que mes coéquipiers. On peut dire alors que c'est du positif. J'ai pris le temps qu'il faut pour me soigner, je ne me suis pas pressé pour retrouver les terrains, j'ai suivi les conseils et le programme des médecins et là je suis apte.

Vous avez même joué un match?
Effectivement, j'ai joué avec la réserve mercredi dernier, tout s'est très bien passé, je ne sentais pas de douleur, ma réaction sur le terrain était normale. Je ne m'en plains pas.

Comment avez-vous trouvé votre forme puisque votre blessure, c'est du passé ?
Pour la forme, je confirme que je ! ne suis pas au top, je n'ai pas joué depuis que j'ai reçu le c! oup lors de la Coupe d'Afrique. Comme vous le savez, les blessures du genou sont méchantes, donc pour ma reprise sur les terrains, je dirai qu'il reste encore du travail à faire. Avec deux ou trois matches de plus à l'avenir, je me sentirai mieux.

Le championnat pour vous débutera dans quelques jours, pensez-vous que vous serez au rendez-vous ?
Certainement pas pour les premiers matchs, comme je viens de vous le souligner, je ne suis pas encore en parfaite forme, mais je reste confiant quant à une reprise très prochainement. Normalement c'est au 1er août que je reprends le travail avec le groupe, et là je suis en avance de trois jours, ce qui est bon signe. Pour la compétition officielle, j'attendrais peut-être la 3e ou la 4e journée.

Contrairement à certains éléments de l'EN, on sent que vous avez trouvé la stabilité en rejoignant Troyes, n'est-ce pas ?

Je dirai que je suis tranquille, j'ai choisi Troyes pour cette raison de stabilité, l'entraîne! ur me connaît très bien, il était aussi mon coach à Strasbourg. Je dois, par contre, travailler pour atteindre mon objectif. Il ne faut pas griller les étapes, je suis pour le moment avec les réservistes pour retrouver ma forme, après on verra.

Vous travaillez certainement pour revenir en équipe nationale ?
L'équipe nationale, ce n'est pas un objectif pour moi, cela fait huit ans que je suis en sélection, ce n'est pas maintenant que je dois montrer mes qualités pour y revenir. Je ne me fais pas de soucis à ce sujet, je sais que ça viendra avec mon retour en forme.

Il jouera samedi contre la réserve d'Auxerre Yacine Bezzaz jouera son deuxième match de préparation demain samedi contre l'équipe réserve de l'AJ Auxerre.

Dans le cadre de la remise en forme de l'international algérien, son entraîneur souhaite le voir le plus vite possible dans son premier effectif.

-- Delivered by Feed43 service

Guedioura, Medjani, Bellaïd, Mbolhi, Kadir, Mesbah et Boudebbouz Joueront leur premier match au 5-Juillet

Guedioura, Medjani, Bellaïd, Mbolhi, Kadir, Mesbah et Boudebbouz Joueront leur premier match au 5 JuilletLe bureau fédéral a décidé de programmer les matchs de l'équipe nationale au stade du 5-Juillet. Une aubaine pour les joueurs qui ont été appelés en sélection juste avant la Coupe du monde, puisqu'ils feront leur première apparition sur le sol algérien dans ce stade mythique qui a vu les meilleures victoires, les succès et la joie du football national.

Cette décision a été saluée par les Algérois, mais aussi et ! surtout par les joueurs, en particulier les nouveaux. Ziani, Ghezzal, Antar, Matmour, Bougherra, Gaouaoui, Djebbour, Yebda et les autres ont tous eu la chance de sentir le plaisir de jouer dans ce temple. Un sentiment particulier que seuls ceux qui s'y sont produits peuvent décrire. Les autres, par contre, qui n'ont jusque-là que ce que leur ont raconté les anciens, découvriront ce sentiment pour la première fois le 11 août prochain à l'occasion du match amical face au Gabon.

Mbolhi sera accueilli tel un héros
Parmi les joueurs qui n'ont jamais foulé la pelouse de ce mythique stade, on retrouve le gardien de Slavia Sofia, Raïs Ouahab Mbolhi, qui a fait sensation lors de la dernière Coupe du monde. Le public algérien l'a adopté et voit en lui le gardien de l'Algérie pour les dix années à venir. Il sera, sans aucun doute, titularisé lors de cette rencontre. Ce sera vraiment un moment très fort pour lui, surtout que les Algéroi! s comptent lui réserver un accueil très chaleureux, question d! e le remercier pour l'excellent visage qu'il a montré lors du dernier Mondial.

Boudebouz sera l'attraction
Le deuxième joueur que les supporters attendent de voir impatiemment est, sans aucun doute, le numéro 10 nantais, Ryad Boudebouz. Ce jeune au pied gauche magique est devenu, en l'espace de quelques minutes que Saâdane lui a accordées, le chouchou des Algériens. Adorant les joueurs techniques, dribbleurs, les Algérois vont certainement tomber sous le charme de ce garçon lorsqu'il commencera à faire ses prouesses face aux défenseurs gabonais. Il sera l'attraction et, sans doute, le joueur que le public attend le plus le 11 août prochain.

Baptême du feu pour Medjani
Il a de fortes chances d'être titularisé mercredi prochain. Carl Medjani, défenseur central d'Ajaccio, palliera l'absence d'Antar Yahia, non convoqué pour ce match, et peut-être Halliche qui n'a repris les entraînements que récemment. Impérial lors du stage d'avant la Coupe du monde e! n Allemagne, Carl n'a jusque-là pas eu la chance d'étaler son talent avec les Verts en raison de la présence de Bougherra, Yahia et aussi Halliche. Saâdane n'a pas d'autre choix que de le titulariser. Physiquement, il est meilleur que Bellaïd et Halliche, il est donc fort probable qu'il fasse son baptême du feu au 5-Juillet devant 100 000 spectateurs algérois comme titulaire. Une aubaine pour lui, mais aussi pour le public qui aura la chance de découvrir, enfin, de quoi est capable ce défenseur dont on dit beaucoup de bien.

Guedioura, retour aux sources
Il n'est un secret pour personne, Adlène Guedioura a été formé à l'USMA, l'ancien club de son père. Il a quitté l'Algérie jeune pour aller étaler son talent en Europe. Il ne manque aucune occasion de venir rendre visite à ses anciens amis de Soustara. Le jeune Guedioura est resté toujours attaché à ses origines. Lui aussi sera titularisé mercredi prochain. Lacen, qui souffre ! toujours des adducteurs, et Yebda, qui n'est pas encore prêt à prendre ! part à un match de cette envergure, ont de minces chances d'être titularisés. C'est donc Guedioura qui s'occupera de la récupération. Le milieu de terrain de Wolverhampton jouera, pour la première fois, sous les couleurs nationales dans ce stade. Ceux qui connaissent sa nature, sa hargne et son attachement aux couleurs nationales savent déjà qu'il se donnera à fond ce jour-là comme dans un match officiel. Le genre de joueurs que les Algériens aiment beaucoup? les joueurs qui jouent avec le c?ur.

Kadir, pour la confirmation
Il était l'une des révélations algériennes lors de la dernière Coupe du monde. Malgré le fait qu'il n'ait pas joué à son poste de prédilection, Fouad avait fait bonne figure et montré qu'il méritait d'être sélectionné pour jouer le Mondial. Il a laissé bonne impression chez les Algériens. Lors du match du 11 août prochain, il sera appelé à confirmer tout le bien qu'on pense de lui. Kadir ne veut pas rater sa première sortie devant le public a! lgérien et sur le sol algérien. Pour ce faire, il espère jouer à poste, c'est-à-dire au milieu de terrain. C'est lui-même qui l'a confié à ses proches, comme quoi il se sentait très mal sur le côté droit.

Bellaïd, l'occasion ou jamais
Habib Bellaïd a joué 90 minutes sous le maillot algérien. C'était à Dublin face à l'Irlande de Trapattoni. On ne peut pas dire que sa première sortie avec les Verts était une réussite du moment qu'on a encaissé trois buts sans en mettre aucun. On ne peut aussi dire qu'il en est la cause du moment que l'équipe était amputée des services d'un certain Bougherra, et a joué avec un Halliche pas au meilleur de sa forme. Pour cela, on pourra avancer que le match face au Gabon est une belle opportunité pour ce défenseur de prouver qu'il mérite de porter le maillot national, d'autant plus que ses chances de jouer sont grandes avec la non-convocation de Yahia, et la méforme de Halliche. Habib est conscient de l'importance de ce match pour s! on avenir avec la sélection. C'est pourquoi, il se donnera à fond devan! t le public algérois. Il sait aussi que conquérir les supporters algériens l'aiderait beaucoup à gagner la confiance de l'entraîneur et son maintien dans l'effectif de l'EN.

Mesbah n'attend que ça?
Il est peut-être le joueur algérien le plus en forme en ce moment. C'est un joueur dont on peut dire que la Coupe du monde lui a fait beaucoup de bien. Depuis qu'il a rejoint Lecce, club italien, Djamel a déjà marqué quatre buts. Utilisé sur le couloir gauche, son poste de prédilection, il n'arrête pas d'enchaîner les belles prestations. Saâdane ne devrait pas rester insensible à ça, il pourra donc lui donner la chance d'évoluer pour la première fois de sa vie sur le sol algérien, devant un public 100% algérien, et sur la pelouse du plus grand stade algérien. C'est un rêve qui se réalisera. Le joueur nous a confié récemment qu'il n'attendait que le jour où il foulera le terrain de ce mythique stade du 5-Juillet.

-- Delivered by F! eed43 service

jeudi 5 août 2010

Metref, Meftah, Djabou, Ghazali et les autres? bannis On achève bien les locaux

Metref, Meftah, Djabou, Ghazali et les autres? bannis On achève bien les locauxL'équipe nationale ne laisse désormais personne indifférent. Les supporters des Verts ont enfin retrouvé leur équipe fétiche après de longues années de traversée du désert.

Il faut dire qu'avec ses qualifications à la CAN et à la Coupe du monde d'Afsud, l'engouement populaire n'a fait que grandir de jour en jour. Hommes, femmes et enfants?vibrent désormais au rythme des Verts. Tout ce beau monde suit de près la sélection nationale. Jusque-là tout se p! asse bien.

Maintenant, si l'on jette un simple coup d'?il sur l'effectif de l'EN, on se rendra compte qu'il est constitué dans sa plus importante proportion de joueurs évoluant à l'étranger. En effet, les pros font l'évènement de l'EN. Que ce soit au niveau des instances, du staff des Verts ou des médias, ils ont le chou gras. Cela dit, on a tendance d'oublier les joueurs locaux. Du moins, ceux qui ont le potentiel et les qualités requises pour prétendre à une covocation en équipe nationale.

D'ailleurs, rares, très rares même, sont parmi les joueurs locaux, ceux qui ont les faveurs du sélectionneur national Rabah Saâdane. En effet, mis à part Laïfaoui, Gaouaoui, Si-Mohamed Cedric et Zemmamouche, aucun autre élément parmi ceux qui sont en vue dans le championnat national n'a suscité son intérêt

. Pour Chaouchi, il ne l'a pas retenu pour le prochain stage des Verts pour des raisons qu'il n'a pas dévoilées à l'opinion publique, mais qui ont été relatées da! ns les médias. Il est vrai que tout le monde s'accorde à recon! naître que l'apport des joueurs professionnels est des plus importants et plus que nécessaire. A vrai dire, l'EN ne peut se passer de ses pros.

En évoluant en Europe dans des championnats huppés et dans des clubs professionnels au sens propre du terme, nos pros se frottent souvent à un football de meilleure facture et de meilleur niveau que celui de notre championnat national, qui depuis de longues années à présent, a connu une régression certaine.

Malgré toutes les difficultés, notre foot révèle toujours des éléments de valeur

Cela dit, le football national a de tout temps révélé des éléments de valeur. Ici, nous voulons sans prétention aucune, attirer l'attention sur le fait qu'on n'accorde pas l'importance souhaitée à certains joueurs locaux qui méritent que les instances du football national et Saâdane leur prêtent plus d'att! ention.

On estime que lorsqu'un joueur local est meilleur qu'un joueur évoluant à l'étranger, il doit passer en priorité. Notre intention n'est surtout pas de réanimer une ancienne polémique qui consistait à opposer les joueurs locaux aux pros. Comme si les uns sont plus algériens ou moins algériens que les autres.

Non, tel n'est pas le cas. Ce que l'on veut dire, c'est qu'il ne faut surtout pas se désintéresser de ce qui se passe dans le football national, qui malgré toutes les difficultés rencontrées et toutes les insuffisances relatées et connues de tous, il ne manque pas de talents et de joueurs qui émergent du lot. Pour rentrer dans le vif du sujet, disons qu'on se pose certaines questions sur le désintérêt du sélectionneur national par rapport à certains joueurs qui ont fait leurs preuves ou d'autres qui ne laissent personne indifférente par leurs qualités et leur talent.

Nous citerons entre autres, les Me! tref, Meftah, Djabou, Gazali et certainement d'autres qui méritent bien! une chance pour prouver de quoi ils sont capables. Le sélectionneur de l'EN A', Abdelhak Benchikha, est le mieux placé pour le savoir.

Metref, Meftah, Djabou, Ghazali et les autres?

De nombreux observateurs avérés, amateurs de la balle ronde nationale et techniciens, on été surpris qu'un garçon comme Metref, qui a convaincu tout le monde par ses qualités et la grande saison qu'il a accomplie sous les couleurs de l'Entente de Sétif, que ce soit en championnat ou lors des joutes continentales auxquelles l'ESS a pris part, ne soit pas retenu par Saâdane dans le groupe Algérie, et pour la CAN ou pour la Coupe du monde.

Franchement, on estime qu'il y avait de la place pour lui. Un élément de la valeur de Rabie Meftah peut apporter un plus sur le flanc droit de l'EN. Très coriace défensivement et porté sur l'offensive, c'est un joueur de couloir très intéressant qui peut être vraiment utile aux Verts.

Beaucoup ont été étonné de sa mise à l'écart par S! aâdane, alors même que l'EN ne disposait pas d'un latéral droit type. Pourquoi avoir recours à Antar Yahia, Bougherra ou Laïfaoui à droite de la défense, lorsqu'on peut disposer dans son effectif d'un élément comme lui, même si sur le plan tactique le staff a des choix à faire ? Il faut savoir qu'à chacun son rôle, pour dire, qu'on ne veut pas se substituer à l'entraîneur national. Il est le maître à bord sur le plan technique et celui du choix des joueurs.

Cela relève de ses prérogatives et de sa responsabilité puisque c'est lui qui doit rendre des comptes à la FAF. N'empêche et c'est aussi notre rôle en tant que médias, de donner des points de vue et d'attirer l'attention des décideurs de l'EN, sur certains aspects qui nous semblent dans une certaine mesure négatifs.

Ne pas dévaloriser le joueur du cru

Nous estimons qu'il ne faut surtout pas négliger ou dévaloriser le joueur local ? Cela, pour la simple raison que si l'on ne prête pas attention aux jo! ueurs du cru qui émergent et qui cravachent dur pour réussir leur carri! ère et se mettre en évidence, malgré les difficultés et le manque de moyens dont souffre notre football qui manque d'infrastructures adéquates et de logistiques dignes de ce nom pour des clubs qui se prétendent professionnels; l'ensemble des joueurs locaux sera découragé et notre championnat sera sans attrait et ne connaîtra pas l'engouement souhaité par tous.

Car l'essentiel dans tout ça, c'est que la balle ronde nationale revive enfin et renoue avec le beau spectacle pour que le public sportif national, puisse être gratifié d'un beau football.

Si nos meilleurs joueurs évoluent à l'étranger et chez nous, il n'y a pas de footballeurs talentueux qui font l'actualité de la balle ronde nationale, c'est comme si notre football n'était en réalité qu'utopie. On a du plaisir à se remémorer les beaux moments vécus dans nos stades, lors de la belle époque 82. Des stars et pas des moindr! es évoluaient dans les clubs locaux.

Les Madjer, Assad, Bensaoula, Fergani, Kouici, Menad, Yahi, Merzekane, Belloumi, Guendouz, Bencheikh et bien d'autres, rien que ça (!) assuraient le spectacle dans les stades algériens qui affichaient complets à chaque affiche du genre JSK-NAHD, MCA-USMA ou MCO-CRB et beaucoup d'autres rencontres au sommet. Quand vous voyez un Belloumi jouer sous vos yeux, il est clair que pour ceux qui aiment le foot, c'est un vrai plaisir d'aller au stade.

La CAN, le Mondial?! Et le football national dans tout ça ?

C'est bien beau de se qualifier à la CAN et à la Coupe du monde, certes. Mais, si vous n'avez pas de football dans votre pays, un football digne de ce nom, à quoi bon ? La vraie satisfaction et la vraie réussite de notre football, c'est de voir des joueurs formés au pays, rejoindre de grands clubs! d'outre-mer.

Nous n'avons absolument rien contre les pros bien ! au contraire, mais n'oublions pas qu'en premier lieu, il faudra penser à restructurer notre football pour être capable de produire des joueurs dignes de ce nom qui jouent un football moderne?à l'algérienne.

Un football agréable fait de jeu rapide, de passes courtes, très technique et basé sur les contres. Pour y parvenir, il faudra donner les moyens à notre jeunesse pour qu'elle puisse montrer ce dont elle est capable.

Quand on apprend à jouer au foot chez soi, l'état d'esprit sur le terrain est assez particulier. Il est vrai que le football s'est mondialisé, mais, il ne faut pas que la balle ronde nationale qui a ses caractéristiques et ses spécificités, soit dénaturée. اa lui ôtera tout son charme.

Quand on évoque les belles années du football n! ational, on parle davantage des attaquants que des défenseurs. On dit souvent : «Assad-Belloumi-Madjer» ou «Menad-Yahi-Zidane» que «Guendouz-Korichi-Mansouri».

Non pas pour dévaloriser les très bons défenseurs qu'ils étaient, mais plutôt pour rappeler que notre football était de nature offensive? alors qu'au Mondial en Afsud, les Verts n'ont marqué?aucun but ! Tout cela, pour rappeler qu'il ne faut surtout pas mettre de côté les joueurs locaux, surtout pas les meilleurs d'entre-eux. Il ne faut surtout pas avoir le complexe des joueurs évoluant à l'étranger. Car que ce soit pour les locaux ou pour les pros, il faudra avoir un seul souci, prendre les meilleurs sur le terrain.

A. M. A.

-- Delivered by Feed43 service

Mesbah achève son stage de préparation avec Lecce

Algeria's defender Djamel Mesbah eyes the ball during the 2010 World Cup group C first round <a href='http://football.endz.co.cc/'>football</a> match between England and Algeria on June 18, 2010 at Green Point stadium in Cape Town. The match ended in a 0-0 draw. NO PUSH TO MOBILE / MOBILE USE SOLEL!  Y WITHIN EDITORIAL ARTICLE - AFP PHOTO / JEWEL SAMAD (Photo credit should read JEWEL SAMAD/AFP/Getty Images)??????«Je suis prêt pour le match face au Gabon»

Djamel Mesbah a fini son stage de préparation avec Lecce en vue de la préparation de la nouvelle saison. Ce stage a été réalisé sur les hauteurs de Treviso, limitrophe avec les frontières autrichienne, slovène et italienne, qui sont connues par leurs pluies torrentielles et diluviennes et leurs températures très basses.

Soulagement et satisfaction chez le joueur

On a remarqué un soulagement et une grande satisfaction chez Mesbah à la fin du stage, contrairement aux premières journées où on avait constaté des signes de fatigue. En suivant les dernières séances de Lecce, on a remarqué que les choses sérieuses avaient commencé et que les dernières retouches en vue de la préparation de la saison prochaine ont été ! apportées.

Mesbah affrontera Milan pour son premier mat! ch

Le programme du Calcio n'a pas été favorable aux coéquipiers de Mesbah. Pour leur première rencontre en Serie A, ils affronteront l'AC Milan au stade de San Ciro, le 28 août prochain, date qu'a fixée la Ligue professionnelle italienne.

«Je suis prêt pour le match face au Gabon»

Quelles sont vos nouvelles ?

Bien. Dieu merci, tout va bien. Le stage est fini, il a été très bénéfique sur tous les plans, on a bien travaillé.

Etes-vous prêt pour le prochain match de l'EN ?

Je suis prêt physiquement et techniquement. Même les formalités de mon déplacement en Algérie ont été faites.

Des médias ont annoncé des négociations entre vous et les dirigeants de Lecce pour le renouvellement de votre contrat?

En ce moment, je suis concentré sur la préparation, à laquelle j'accorde trop d'importance, car c'est ma première saison en Serie A et je tiens à faire bonne figure. Aussi, mon parcours avec ! l'Equipe nationale commencera bientôt. C'est pour cela que la question du renouvellement du contrat n'est pas d'actualité. J'ai tout le temps pour réfléchir à ce sujet.

Vous affronterez le Milan AC pour votre premier match en Serie A, un commentaire ?

En effet, on préfère affronter une grosse équipe dès le début, parce que tôt ou tard on affrontera de grands clubs tels que la Juventus, l'Inter ou le Milan AC. Ces équipes, il vaut mieux les affronter dès le début qu'au milieu du championnat. L'élément de la surprise n'est pas à écarter dans ces matchs. Et pour preuve, ce qui s'est passé avec l'Inter l'année dernière où il a été tenu en échec par Bari.

Prévoyez-vous une saison facile, surtout que vous allez jouer le maintien ?

Je sais bien que le championnat italien est très difficile, nous tenterons de réaliser une bonne saison, comme l'année passée. Nous avons les moyens de faire bonne figure pour rééditer le même exploit que l'exercice précédent! , et satisfaire nos fans qui ont contribué à cet exploit.

Après ! votre participation avec l'Equipe nationale au Mondial, votre parcours sera différent?

Je sais bien que les compétitions sportives sont différentes, et j'en ai déjà parlé avec mes coéquipiers sur ce sujet. On a parlé de leur expérience et sur tous les détails. Donc, je suis prêt à participer et à relever le défi.

A quelques jours du match du Gabon, pensez-vous que Saâdane vous fera confiance ?

Je suis à la disposition de l'entraîneur, s'il voit que je mérite de jouer comme titulaire, ça me fera plaisir ; mais si je reste sur le banc des remplaçants, je l'accepterai avec sportivité. La décision incombe à l'entraîneur, lui seul connaît l'intérêt de la sélection.

Votre première participation en sélection, c'était en match amical contre l'Irlande, et peut-être la prochaine sera avec le Gabon, un commentaire ?

C'est vrai, vous avez raison, mais quand il s'agit des couleurs nationales, ça devient un match officiel, l'aspect amical disparaît dès ! l'entame du match. Je suis toujours heureux d'être rappelé en sélection et je participerai à ce match avec une immense joie.

Une grande discipline règne au stage de Lecce

Le stage de Lecce se déroule dans des conditions parfaites, avec une rigueur et une discipline infaillibles. Ce qui démontre le professionnalisme de cette équipe. Avant l'arrivée des joueurs au stage, on a remarqué que tout le staff dirigeant, le garde-matériel, les administrateurs veillaient au bon déroulement de la séance. A Lecce, on ne badine pas avec la discipline.

Mesbah «le mondialiste»

Djamel Mesbah jouit d'un grand respect et beaucoup de considération de la part de l'ensemble de l'équipe, aussi bien les dirigeants que les joueurs. Ce respect est dû avant tout à ses qualités morales, et non à son statut de titulaire. D'ailleurs, dès son retour aux entraînements, ses coéquipiers plaisantaient avec lui en l'appelant «le mondialiste».

-- Delivered by Feed43 service

Brest s'intéresse à Carl Medjani

Brest s'intéresse à Carl MedjaniLe défenseur international algérien, Carl Medjani, âgé de 25 ans, qui a figuré parmi les 23 joueurs algériens retenus par Rabah Saâdane pour le Mondial 2010 et qui sera aussi présent pour le prochain stage des Verts…… la semaine prochaine en prévision de la rencontre amicale qui mettra aux prises notre équipe nationale avec son homologue gabonaise, intéresserait vraisemblablement le Stade Brestois. Le club breton, promu cette saison en Ligue 1, cible un certain nombre de joueurs en vue de se renforcer pour la saison à venir.

Il aurait, dans ce sens, coché l! e nom du défenseur algérien d'Ajaccio. Ainsi donc, Carl Medjani pourrait faire partie de la liste des dirigeants brestois, selon le journal français Ouest-France.

«Bien sûr que la D1 m'intéresse, mais pour l'instant, il n'y a rien de concret»

Suite à l'information faisant état de l'intérêt de Brest, l'international algérien Carl Medjani a fait savoir : «Il est clair que je serai très content de jouer à Brest, un club de division 1 française, mais je dois vous avouer que pour le moment, il n'y a rien de concret. Les dirigeants de Brest n'ont pas pris attache avec moi, ni avec les dirigeants de mon équipe. Donc, si intérêt existe, j'avoue que je ne suis pas au courant.»

-- Delivered by Feed43 service

3 matchs, 3 titularisations :Ziani a-t-il gagné la confiance de McLaren ?

VfL Wolfsburg's Edin Dzeko (R) celebrates his goal with Karim Ziani (L) after he scored against Werder Bremen during their German Bundesliga first division soccer match in Bremen November 28, 2009. REUTERS!  /Christian Charisius (GERMANY - Tags: SPORT SOCCER) ONLINE CLIENTS MAY USE UP TO SIX IMAGES DURING EACH MATCH WITHOUT THE AUTHORITY OF THE DFL. NO MOBILE USE DURING THE MATCH AND FOR A FURTHER TWO HOURS AFTERWARDS IS PERMITTED WITHOUT THE AUTHORITY OF THE DFL. FOR MORE INFORMATION CONTACT DFL DIRECTLYFDepuis sa reprise avec son équipe de Wolfsburg, suite à des vacances prolongées, en raison de sa participation à la Coupe du monde avec l'équipe nationale en Afrique du Sud, Karim Ziani a disputé trois matchs.

… Le seul qu'il ait raté fut pour cause de douleurs ressenties à la cuisse droite et donc le coach de Wolfsburg a décidé de le ménager pour cette confrontation. Il faut dire que lors des deux premiers matchs joués par le chouchou des Verts, l'entraîneur McLaren l'avait aligné comme titulaire. D'ailleurs, lors de sa première sortie avec Wolfsburg! cette saison, Ziani s'était même permis le luxe de faire une ! passe décisive.

Il est à préciser aussi que pour ses deux premières apparitions, le chouchou des Verts avait joué sur le côté droit avec, signalons-le, une nouvelle tactique adoptée par le nouveau coach de Wolfsburg en l'occurrence le 4-3-2-1.

Avant-hier encore, et pour le plus grand plaisir de tous les fans algériens, surtout après une saison plus que scabreuse puisqu'il n'avait pas joué sous la coupe de Kostner la moindre minute depuis son retour de la CAN, Karim Ziani a une fois de plus été titulaire.

Si lors du précédent match, l'équipe n'était pas au complet puisque ceux qui avaient entamé les entraînements depuis le début ont été ménagés, contre Naples mardi soir, les joueurs de Wolfsburg étaient tous là. Mais malgré cette donne Maclaren a décidé d'aligner l'Algérien d'entrée de jeu.

Certes, Karim Ziani n'a joué que la première mi-temps mardi soir, mais McLaren a décidé de le tester dans un nouveau rôle, contrairement aux fois précédentes o! ù il a été aligné à droite, le numéro 15 des Verts avait comme rôle d'animer le jeu au milieu du terrain.

Ziani a été rassuré par les propos de son coach à son arrivée en Suisse. McLaren a tenu à affirmer à tout le groupe : «Avec moi, il n'y aura pas de titulaires indiscutables et tout le monde aura sa chance.» Ces propos ont redonné confiance aux joueurs en leur entraîneur à moins de dix jours du début de la Bundesliga.

C'est pour dire que Ziani qui sera le capitaine des Verts contre le Gabon en raison de l'absence de Antar Yahia aura cette fois-ci plusieurs matchs dans les jambes et sera certainement bien mieux physiquement qu'il l'a été en Afrique du Sud.

-- Delivered by Feed43 service

Son équipe est en stage en Italie:Lacen laissé à Santander

FOOTBALL - SPAIN CHAMPIONSHIP 2008/2009 - FC BARCELONA v RC RACING SANTANDER - 13/09/2008 - MEHDI LACEN (RAC) / XAVI (BAR) - PHOTO ALEJANDRO GARCIA / MARCAMEDIA / FLASH PRESSLe milieu de terrain du Racing Santander, Mehdi Lacen, est dans l'incertitude totale quant à son avenir, au club d'abord

et à sa participation au prochain match de l'équipe nationale face à son homologue du Gabon le! 11 août prochain au stade du 5-Juillet.

L'entraîneur espagnol, Miguel Portugal, a toujours compté sur son milieu récupérateur et n'a nullement l'intention de se séparer de lui, mais la dimension économique du club vis-à-vis du Real et du Deportivo La Corogne concernant le cas de Canales a donné une autre orientation à la nouvelle destinée de Mehdi.

Soumis à un programme spécifique, Lacen et trois de ses coéquipiers ont été laissés à la maison en compagnie de Manuel Ruiz Cueli, le préparateur physique du club, celui qui prendra en charge les blessés et appliquera le programme établi en conséquence.

Raison pour laquelle, l'international algérien a été ménagé et prié de ne pas fournir des efforts inutiles qui compliqueraient davantage sa blessure.

Alors que ses coéquipiers ont rejoint le pays de la botte afin d'effectuer la seconde étape de préparation, qui s'étalera jusqu'au 11 août, et celle-ci sera entrecoupée par deux matches amicaux face à Par! me AC le 6 août et la Lazio de Rome le 10 du même mois.

L'entraîneur ibérique s'est déplacé avec un effectif réduit, 19 joueurs, les plus en forme et ceux qui se sont illustrés lors du précédent stage ont ainsi gagné la confiance du coach qui devra compter sur eux en attendant le retour de blessure d'Osmar, Toni Moral et éventuellement Lacen.

Saâdane comptera-t-il sur lui ?

Le cas de Lacen est,paradoxalement, similaire à celui de son coéquipier en sélection, Meghni, pour qui, l'avis du staff médical de l'EN est énergiquement recommandé afin que le joueur de la Liga ne prenne aucun risque et évite ainsi de passer sur le billard, chose qui l'éloignerait des terrains aussi bien à Santander qu'en équipe nationale.

Sa situation d'ailleurs au sein de son club n'est pas pour autant claire, puisqu'il refuse de prolonger son contrat avec sa formation, d'un côté, et de l'autre, son staff médical lui a conseillé de ne pas jouer cette rencontre face au Gabon. Une erreur de diagnostic lui serait, néanmoins, fatale sur t! ous les plans, sportif et administratif.

Une discussion franche et sensée entre les parties concernées Saâdane, le staff médical et Lacen, doit avoir lieu pour décider conjointement et consciencieusement si la participation du joueur sera effective ou non.

-- Delivered by Feed43 service

On voudrait l'empêcher de rejoindre les Verts La presse écossaise embête Bougherra

On voudrait l'empêcher de rejoindre les Verts La presse écossaise embête BougherraPourquoi veut-on créer des ennuis à Bougherra ? Dans l'entourage du club écossais des Rangers, et à l'approche de la rencontre amicale de l'équipe nationale face au Gabon, on n'apprécie pas vraiment la venue de Madjid Bougherra en sélection.

…Certains journalistes proches du club se sont permis d'interpréter négativement le déplacement de Magic en Algérie la semaine prochaine.

Le «Canard» écossais, Evening Times, n'a pas raté l'occasion de soulign! er qu'il n'est pas obligé de se rende en Algérie pour jouer un match amical. Avec un style indirect, il défendait uniquement les intérêts du club Glasgow Rangers au détriment du joueur.

En référence à ce journal scottish, il est pratiquement inutile que Bougherra joue le match amical face au Gabon. Tout simplement parce que les Glasgow Rangers joueront leur premier match du championnat le 14 août, c'est-à-dire 4 jours après la rencontre Algérie-Gabon. Pour cela, les Ecossais craignent en fin de compte que Bougherra ne revienne en retard à son club, qu'il prenne plus de temps avec la sélection et qu'il rate le premier match du championnat.

Il entretient de bonnes relations avec Walter Smith

Contrairement à tout cela, Bougherra entretient de bonnes relations avec son coach, Walter Smith, ce dernier ne s'est jamais opposé à ce que le défenseur central algérien rejoigne sa sélection.

Tout au contraire, c'est l'ent! raîneur Walter Smith qui a pris en personne la défense de son ! joueur après le tournoi de Sydney, lorsque certaines personnes avaient critiqué le rendement du défenseur central des Verts, Smith avait défendu la prestation de son joueur. Pour dire que le coach ne s'est jamais opposé à ce que Bougherra joue la rencontre de l'Algérie face au Gabon.

Il a tous les droits de rejoindre la sélection

En fin de compte, la presse locale ne voit pas trop l'utilité de ce match de sélection pour Bougherra, d'autant qu'il a joué tout le Mondial et qu'il a autant profité de ses vacances prolongées en Algérie.

Pour les Ecossais, il est plus justifié que le joueur se consacre en priorité à son club. Mais ce qu'ils ne précisent pas, c'est que Bougherra n'a jamais délaissé son club, il s'est toujours donné plus à fond pour les Rangers que pour la sélection. Il faut dire aussi que le 11 août, une date FIFA, chaque joueur a le droit de rejoindre sa sélection, ce qui est le cas aussi pour Magic.

L'ambiance du 5-Juillet reste une motivation particulière

Ce qu'il faut savoir et ce qui explique plus la grande envie de Madjid Bougherra de jouer la rencontre du 11 août prochain, c'est qu'il n'a pas revécu l'ambiance du stade du 5-Juillet depuis le match amical face à l'Uruguay (1-0), puisqu'il a raté par la suite l'autre rencontre amicale face à la Serbie. Il a donc très envie de vivre l'ambiance du public des Verts en Algérie.

-- Delivered by Feed43 service

Abdoun,Ziaya,Mesbah,Ghiles et les autres : Ces joueurs qui attendent leur chance

actualite2[1178].jpgLe coach de l'Equipe nationale, Rabah Saâdane, dispose d'un socle sur lequel il compte beaucoup

C'est-à-dire qu'il a déjà trouvé l'ossature de son équipe pour les matchs d'«importance». Et puis, effectuant une course contre la montre afin de récupérer le plus grand nombre de joueurs d'origine algérienne évoluant à l'étranger, il a bien fait appel à plusieurs déjà, dont les derniers sont les sept qui ont été convoqués pour disputer le dernier Mondial en Afrique du Sud alors que des anciens n'ont pas eu ce privilège de la part du coach nati! onal!

Seulement, Rabah Saâdane feint d'oublier qu'il faut bien s'occuper de tous les joueurs qu'on convoque et surtout lorsqu'ils ne sont plus sollicités.

Car il ne s'agit pas de les sélectionner une fois, puis de les abandonner à leur propre sort. Et cela rappelle bien la «politique» française dans ce contexte qui appelait les jeunes cadets d'origine africaine en équipe de France, pour les délaisser par la suite privant et leur pays d'origine et la France de leurs talents, qu'elle est finalement arrivée à briser.

Et ils sont légion. C'est apparemment la «politique» qu'est en train de suivre Saâdane, sans s'en rendre compte. La preuve, même des joueurs qu'il convoque depuis une année, ont été peu utilisés et ce, même s'il s'avère qu'ils sont bien meilleurs que «ses cadres»…

Il y a, par exemple, Kamel Ghilès qui vient de signer à Arles-Avignon, le nouveau promu français en Ligue 1 et son compatriote Hameur Bouazza dans ce même club qui atten! dent avec impatience un rappel du coach national.

Car l! 'objectif d'être sur le podium de la CAN 2012 nécessite l'apport de n'importe quel joueur algérien pourvu qu'il soit au top. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que Ghilès vient de quitter Hull City en Angleterre après avoir trouvé un terrain d'entente avec Arles-Avignon pour ne plus jouer en D2 british. Abderraouf Zarabi, qui se trouve avec Nîmes, n'a aucunement déçu après avoir passé le premier tour de la Coupe de la Ligue.

Il y a aussi ces joueurs qui n'ont pas trop disputé de matchs avec les Verts en dépit de leurs différentes sélections et c'est le cas de Carl Medjani qui évolue à Ajaccio et qui est en train d'effectuer un bon parcours durant cette intersaison.

C'est aussi le cas de Djamel Abdoun (Nantes) qui n'a jamais disputé de match complet avec les Verts.

En dépit du fait que certains titulaires du milieu étaient en baisse de forme ou blessés, Saâdane ne faisait vraiment pas participer ce joueur pétri de qualités.

Habib Bellaïd, qui a ét! é mauvais lors du match contre l'Eire, et revient fort avec son équipe l'Eintracht Frankfurt avec laquelle il a effectué un match plein devant Chelsea, se trouve aussi dans la même situation. De son côté, Ryad Boudebouz (Rennes) 25 ans, qui a illuminé les Verts par ses prouesses techniques et la pureté de ses gestes techniques serait d'ailleurs très demandé et surtout attendu par le public du 5-Juillet avide de ces gestes techniques d'antan…

D'ailleurs, la presse française et pas plus tard qu'avant-hier, le quotidien Le Parisien n'ont pas tari d'éloges sur cet «artiste» dont la marge de progression est très très grande.

Djamel Mesbah, qui évolue à Lecce en Italie, est aussi un joueur qui attend d'avoir plus de chances d'être aligné chez les Verts pour montrer ses capacités non encore sollicitées.

Et puis, il est très important de citer Abdelmalek Ziaya qui, à cause de cet état de fait, avait décidé de ne pas répondre à l'invitation de Saâdane lors! du stage de Crans Montana avant le Mondial 2010. Et c'est un cas illus! tratif voire la «preuve» que Saâdane ne donne pas la chance à tout le monde en ayant toujours des préférences…

Said MEKKI

-- Delivered by Feed43 service

Ils estiment qu'il fait partie des joueurs qui vont s'illustrer cette saison: Le Parisien fait l'éloge de Boudebouz

FOOTBALL - FRENCH CHAMPIONSHIP 2009/2010 - L1 - FC SOCHAUX v GIRONDINS BORDEAUX - 15/08/2009 - PHOTO JEAN MARIE HERVIO / FLASH PRESS - RYAD BOUDEBOUZ (SOC)Dans sa livraison d'avant-hier, le journal français au grand tirage, le Parisien n'a pas tari d'éloges sur l'international algérien Ryad Boudebbouz. L'article en question était intitulé : Ryad! Boudebbouz, l'artiste?

On se souvient de son lob somptueux de près de 50 m en Coupe de France contre Monaco et de ses soixante-quatorze minutes jouées face à l'Angleterre lors du Mondial, avec l'Algérie. Ses dribbles déroutants avaient enquiquiné la défense anglaise.

Dans un effectif sochalien qui ne soulève guère d'enthousiasme, le milieu offensif franco-algérien ressort ainsi facilement du lot et sera l'un des atouts combatifs de l'entraîneur Francis Gillot.

Un joueur dont la L1 a besoin

Boosté par une participation très médiatisée à la Coupe du monde, le Ben Arfa de l'Est s'apprête à retomber dans un relatif anonymat. Pour attirer de nouveau l'attention sur lui, il pourra compter sur son pied gauche «chirurgical», sa combativité et sa fraîcheur mentale.

Autant de qualités pouvant lui permettre de franchir un nouveau cap. Appartenant à la caste des artistes, Ryad Boudebouz est un joueur dont la L 1 a besoin. A lui désormais de bien gére! r cette gloire naissante.

-- Delivered by Feed43 service

Yebda pas du tout chaud pour un prêt

Benfica's Hassan Yebda celebrates his goal against Porto during their Portuguese Premier League soccer match at Dragao stadium in Porto January 8, 2009. REUTERS/Miguel Vidal (PORTUGAL)Le milieu des Verts, Hassen Yebda, ne sait toujours pas où il évoluera la saison prochaine. Son frère Karim qui est au même temps son manager, que nous avons eu, hier au téléphone, a tenu à nous préciser que contrairement à c! e qui a été rapporté par le Journal anglais The Sun,…

…il n'a cité à aucun moment les noms des clubs convoitant le désormais ancien pensionnaire de Portsmouth.

«Comme je vous l'ai déjà déclaré auparavant, il y a un intérêt des clubs italiens, espagnols et anglais pour Hassan, mais il n'y a rien de concret pour l'instant. On continue à avancer, mais on attend toujours que les choses s'éclaircissent», a-t-il souligné.

Même si Hassan n'est pas encore fixé sur son avenir, notre interlocuteur avoue que le marché des transferts peut être débloqué à tout moment.

Il ne se montre nullement inquiet, rappelant que l'année dernière, le milieu des Fennecs n'a été transféré de Benfica vers Portsmouth que lors du dernier jour des transferts, c'est-à dire, le 31 août à 17h. Pour Karim, les choses pourraient donc s'accélérer dans les jours à venir, surtout qu'il reste encore 26 jours pour la clôture des transferts. Il a précisé néanmoins que Hassen n'! est pas du tout chaud pour partir à titre de prêt.

Il l! e fera seulement dans le cas où il n'aura pas devant lui une solution de rechange. En attendant de connaître sa prochaine destination, le milieu de la sélection algérienne continue à se préparer avec Benfica. D'après son frère, sa venue en équipe nationale à l'occasion de la rencontre amicale face au Gabon fera beaucoup de bien à Hassan. Même s'il n'est pas utilisé par le sélectionneur national, Rabah Saâdane, durant tout le match, Yebda est certain de retrouver la compétition le 11 août.

-- Delivered by Feed43 service

L'attaquant international de Palerme, Pastore, fait les éloges d'Antar Yahia :«Ce n'est pas normal qu'il n'ait pas d'off...

L'attaquant international de Palerme, Pastore, fait les éloges d'Antar Yahia :«Ce n'est pas normal qu'il n'ait pas d'offre»Avant-hier, Bochum d'Antar Yahia a fait match nul (2-2) contre l'équipe de première division, Palerme. Cette rencontre était synonyme de la reprise de la compétition du capitaine des Verts depuis la Coupe du monde en Afrique du Sud.

Antar Yahia était obligé de reprendre les entraînements avec son club de Bochum, il s'est contenté dans un premier temps de reprendre le travail avec le groupe. C! hose faite depuis une dizaine de jours jusqu'à avant-hier où il était sollicité pour jouer une rencontre amicale contre Palerme.

Le bourreau des Egyptiens à Khartoum est entré en jeu dès l'entame de la seconde période, égal à lui-même et avec sa volonté, il a fait un match plein. Dans l'axe de la défense, Antar Yahia était présent sur toutes les balles. Pour un joueur qui vient de reprendre la compétition, il faut dire qu'il était en forme.

Cette performance d'Antar avait attiré l'attention de certains attaquants de l'équipe adverse, entre autres l'international argentin Pastore, attaquant de Palerme, qui était confronté directement au Fennec.

L'Argentin était surpris qu'un joueur comme Antar Yahia se retrouve en 2e division allemande : «Ce n'est pas normal, je suis surpris qu'un joueur comme Antar se retrouve en deuxième division, ce n'est pas normal qu'on ne sollicite pas un joueur comme lui, c'est un très bon défenseur, et s'il a fait la Coupe du mon! de, il doit trouver un club demandeur», avait lancé Pastore en! fin de match entre Bochum et Palerme.

D'autre part, rien n'est encore décidé pour Antar Yahia vis-à-vis de son club Bochum. A ce qu'on sache, il n'est pas parti définitivement pour la saison, son club met toujours son contrat en vente. S'il y aura un club preneur avant la fin du mercato, Antar Yahia quittera Bochum. Pour l'instant, il assure la préparation d'intersaison.

M. Z.

-- Delivered by Feed43 service

mercredi 4 août 2010

Le site «Football» prédit à Guedioura une grande saison

New signing Adlene Guedioura of Wolverhampton WanderersIl s'est vite adapté au championnat anglais grâce aux supporters.

Le site Internet «Football» a déclaré que l'Algérien Adlène Guedioura fera partie des joueurs susceptibles de briller en Premier League cette saison. Le joueur de Wolverhampton, qui s'est parfaitement adapté aux rudiments du football anglais, a laissé une bonne impression aux observateurs anglais qui voient en lui un élément à suivre de près cette année! .

Il s'est vite adapté au championnat anglais grâce aux supporters

Adlène Guedioura s'est vite adapté au championnat anglais. Pour preuve, il a décroché une place de titulaire dès les premiers mois de son arrivée à Wolverhampton.

Pour rappel, Guedioura, qui était arrivé sous forme de prêt avec option d'achat du club belge de Charleroi, avait compris qu'il n'avait plus rien à faire dans le championnat français. Les supporters de Wolverhampton ont vite fait de déceler en ce milieu de terrain au physique de gladiateur qu'il convenait parfaitement à leur équipe et au championnat anglais. Guedioura est désormais la propriété du club anglais.

-- Delivered by Feed43 service

Rien de grave pour Boudebouz

FOOTBALL - FRENCH CHAMPIONSHIP 2009/2010 - L1 - FC SOCHAUX v GIRONDINS BORDEAUX - 15/08/2009 - PHOTO JEAN MARIE HERVIO / FLASH PRESS - RYAD BOUDEBOUZ (SOC)Il a joué une mi-temps.

Il sera présent face à Arles-Avignon.

Sévèrement battu par l'AS Nancy Lorraine, il y a quelques jours seulement, le FC Sochaux Montbéliard a choisi le pensionnaire du CFA 2, Pontarlier, pour se refaire une santé.

Ainsi, pour une dernièr! e répétition avant le premier match du championnat prévu samedi prochain au stade Bonal à partir de 21h00, les camarades de l'international algérien Ryad Boudebouz ont éprouvé les pires difficultés à venir à bout de ce modeste adversaire.

Un petit succès qui vient ramener un peu plus de sérénité dans la maison des Doubs, à la veille de la réception du nouveau promu en Ligue 1, Arles-Avignon. Raphael Dias, incorporé à la place de Maurice-Belay à la 78', a été l'auteur du but sochalien dans ce match.

Il a joué une mi-temps

Le milieu de terrain offensif algérien Ryad Boudebouz est un élément incontournable dans l'échiquier sochalien. Une fois encore, il a été incorporé par son entraîneur dès l'entame de cette empoignade amicale jouée hier en fin d'après-midi contre Pontarlier.

Très actif, l'international algérien du FC Sochaux a été derrière plusieurs actions dangereuses de son équipe lors de cette première mi-temps. Son rendement aura été très bon ! dans cet ultime match de préparation

Il a pris un coup ! à la cuisse

Après une première période pleine, le métronome de l'équipe sochalienne, Ryad Boudebouz, a dû céder sa place au bout de 45 minutes. Touché dans un duel avec un joueur adverse, juste avant la pause, Boudebouz a ressenti de légères douleurs au niveau de la cuisse. C'est d'ailleurs dans le but de lui éviter de prendre des risques que son entraîneur l'a remplacé par son camarade Cédric Bakumbo à la mi-temps

Il aura deux jours de repos

Ryad Boudebouz, le milieu de terrain lionceau, a eu peur hier à la mi-temps du match amical disputé au stade Paul Robbe de Pontarlier. Examiné à son retour aux vestiaires par le staff médical du FC Sochaux, il s'est avéré que la blessure de Boudebouz est sans gravité.

Le médecin du club lui a prescrit deux journées de repos afin de lui permettre de bien récupérer de ce petit bobo de santé. Rassuré, il devrait reprendre normalement les entraînements demain après-midi.

Il sera présent face à Arles-Avign! on

Sa blessure contractée en amical ce mardi étant donc sans gravité, Ryad Boudebouz devrait répondre présent à ce premier rendez- vous de la saison qui aura lieu ce samedi à Sochaux contre le nouveau pensionnaire de la Ligue 1, AC Arles-Avignon. C'est ce qui nous a été déclaré hier soir par un proche du joueur.

Il ne ratera pas le match du Gabon

La participation de Ryad Boudebouz au prochain amical de préparation que disputera l'Algérie face au Gabon, au stade du 5-Juillet, n'est pas du tout compromise.

Rassuré, Boudebouz, qui ne compte pour rien au monde rater son premier match à Alger devant le public du 5-Juillet, répondra présent à la convocation de son coach Saâdane.

-- Delivered by Feed43 service

Lacen pourrait quitter Santander

Lacen pourrait quitter Santander Ses dirigeants l'ont proposé à La Corogne

Courtisé par quelques clubs espagnols de la Liga, Medhi Lacen pourrait bien quitter le Racing de Santander avant la clôture du mercato estival.

En effet, selon le site officiel du club, ses dirigeants seraient disposés à céder leur milieu de terrain défensif mais non sans une contrepartie financière considérable. C'est ainsi qu'on vient d'apprendre que le Racing a proposé les services du joueur algérien au Deportivo la Corogne.

A rappeler que cette équipe s'es! t manifestée l'hiver dernier pour enrôler l'international algérien. En besoin d?argent pour pouvoir recruter cet été, les responsables de Santander exigent la somme de 2,5 millions d'euros à toute formation désireuse de le recruter. Pour rappel, Lacen, qui se trouve être blessé, ne sera pas du voyage à Udinese. C'est ainsi qu'il a été dispensé du dernier stage de préparation de son équipe en Italie.

-- Delivered by Feed43 service

La Tanzanie vise une qualification à la CAN après 30 ans d'absence:Le Danois Poulsen veut surprendre Saâdane

La Tanzanie vise une qualification à la CAN après 30 ans d'absence:Le Danois Poulsen veut surprendre SaâdaneLe Danois Jan Borge Poulsen a pris récemment les rênes de la sélection nationale de football de la Tanzanie pour une durée de deux ans. Agé de 64 ans, le Viking a remplacé le Brésilien Marcio Maximo dont le contrat était arrivé à terme.

Le principal objectif fixé à cet entraîneur est la qualification pour la CAN 2012.

Il est important de signaler que le gouvernement tanzanien compte mettre entre ses ! mains tous les moyens possibles pour réaliser cet objectif. D'ailleurs, pour commencer sa préparation à ce grand rendez-vous, la Fédération tanzanienne de football a programmé un match amical le 11 août prochain au Caire face à l'Egypte.

L'Egypte habituée à préparer les adversaires de l'Algérie

Le choix de cet adversaire n'a pas été fait au hasard. Pour Poulsen, le choix de l'Egypte est le meilleur, d'abord parce que Chehata emploie le même schéma tactique que Saâdane. Son dispositif défensif, le 3-5-2. En plus de cette similitude, il y a le style de jeu. Les joueurs algériens et égyptiens ont presque les mêmes caractéristiques.

Poulsen estime qu'après ce match face aux pharaons, il réussira à cerner le jeu des Algériens. Le dernier objectif de l'entraîneur danois de la Tanzanie, est de faire subir à ses joueurs la pression du stade du Caire qui sera comme celle qu'ils trouveront en septembre prochain au stade d! u 5-Juillet. Ce n'est pas par hasard si Capello a choisi l'Egy! pte pour préparer l'Algérie en mars dernier. Apparemment, les équipes qui jouent l'Algérie vont toutes affronter l'Egypte, d'abord pour les raisons qu'ont vient de citer avant, mais surtout parce que les pharaons ne refusent jamais de servir de test de préparation pour les adversaires de l'Algérie. On rappelle qu'avant de solliciter l'Egypte, les dirigeants de la Tanzanie avaient sollicité la Tunisie. Cette dernière avait poliment décliné l'invitation.

Florian Kaijage (porte-parole de la FTF) : «L'Egypte pour préparer l'Algérie et le Maroc»

Pour trouver la trace d'une qualification des Tanzaniens pour une phase finale de la CAN, il faut remonter à 1980. L'espoir est grand en cette équipe. Le gouvernement de la Tanzanie veut investir dans le football en commençant par tout faire pour se qualifier à la prochaine! CAN.

«Nous voulions affronter une équipe qui joue de la même façon que l'Algérie et le Maroc, nous croyons que l'Egypte va nous donner une idée sur notre prochain adversaire», a déclaré le porte-parole de la Fédération tanzanienne de football, Florian Kaijage, à la BBC.

Poulsen de son coté n'est pas du tout impressionné par l'Algérie et le Maroc. Au contraire, il estime que son équipe est en mesure de rivaliser avec ses nations, pourtant, habituées à se qualifier régulièrement pour les Coupes d'Afrique. A la fin, on signale que Poulsen a fait appel à des jeunes joueurs, qui jouent pour la plupart dans le championnat locale

-- Delivered by Feed43 service

Bajevic (entraîneur de l'AEK) : «Avec Djebbour, tout est OK»

Bajevic (entraîneur de l'AEK) : «Avec Djebbour, tout est OK»L'entraîneur de l'AEK, Dusan Bajevic, a accordé une interview hier à la radio FM Sentra dans laquelle il a beaucoup parlé de l'international Rafik Djebbour et de Nacho Scocco.

Les relations entre Rafik et son entraîneur la saison dernière n'étaient pas excellentes. C'est d'ailleurs la cause de sa mise à l'écart à un certain moment de la saison, plus précisément avant la CAN jouée en Angola. Cela a même coûté au joueur sa place avec l'équipe nationale, puisqu'il n'a pas fait partie des joueurs qui ont pris part à la Coupe d'Afrique.

Djebbo! ur voulait partir jouer en Allemagne en janvier dernier, mais son président s'est fermement opposé. Il a réconcilié les deux hommes, et Djebbour a joué régulièrement depuis. Il a même emmené son club au play-off du championnat de Grèce. Cette année, tout va pour le mieux. Après une discussion très franche entre les deux hommes en Autriche, Rafik s'est dit très réconforté par le discours de son coach. Rassuré, il nous a déclaré : «Je suis très heureux et rassuré par les propos de mon entraîneur.»

«Tous les joueurs sont importants»

Voulant savoir où en sont ses relations avec Scocco et Djebbour, Bajevic dira : «Je crois en tous les joueurs que nous avons. Chacun est important pour moi. Nous avons passé une saison difficile, vraiment difficile. Personnellement, je ne veux pas revivre le même scénario. Pour éviter que ça arrive, nous avons parlé avec tous les joueurs, pas uniquement Rafik et Scocco.

Ils ont montré qu'ils étaient tous déterminés à réussir un! e grande saison. Nous avons montré pendant la préparation que ! tout est OK. Nous devons garder le même état d'esprit pendant toute la saison.» De son côté, Rafik Djebbour semble très satisfait de ses relations avec l'entraîneur avec qui il entretient de très bons rapports depuis le début de la période de préparation.

Un autre match amical samedi

L'AEK, qui a regagné Athènes en début de semaine, a eu droit à quelques jours de repos. Le voyage fut long de Sydney jusqu'en Grèce. Ils reprendront le chemin des entraînements aujourd'hui.

Samedi prochain, les coéquipiers de Djebbour disputeront un autre match amical contre une formation locale de deuxième division qui répond au nom de Kallithea. Djebbour devrait jouer ce match et rejoindre le stage de la sélection algérienne le lendemain, dimanche 8 août, en prévision du match amical face au Gabon qui se jouera mercredi à 22h30 au stade du 5-Juillet.

-- Delivered by Feed43 service

Saâdane contraint d'aligner de nouveaux éléments

Algeria's coach Rabah Saadane (L) talks to players during a soccer training session in Khartoum November 17, 2009. Algeria will play Egypt in their 2010 World Cup qualifying playoff soccer match on Wednesday in Sudan. REUTERS/Louafi Larbi (SUDAN SPORT SOCCER)????????????????????????????Il ne sera pas question de mettre à l'essai les «no! uveaux»

Et si Ziaya serait mis sur le banc ?

Une semaine nous sépare du match amical que livrera notre Equipe nationale contre le Gabon, dans le cadre de la préparation de la CAN 2012. Il est certain que Saâdane ne va pas opérer plusieurs changements lors des matchs officiels.

Il va sans dire qu’il alignera presque la même composante qui a joué le Mondial sud-africain, dans le but de parfaire la cohésion du groupe. Toutefois, cela ne l’empêchera pas d'aligner des éléments qui n’ont pas eu la chance de s’exprimer et dont ce sera l’occasion pour eux de justifier leur présence en sélection.

Il ne sera pas question de mettre à l'essai les «nouveaux»

De nouveaux joueurs, à l'instar de M'bolhi, Kadir et Boudebouz, n’auront rien à prouver, après leur brillante prestation lors du Mondial en Afrique du Sud. Toutefois, un joueur comme Boudebouz mériterait d’être aligné pour émerveiller le public qui se dépla! cera en force au stade, grâce à ses prouesses techniques et se! s coups de génie.

L’occasion propice pour Medjani

S'il y a bien un joueur qui suscite beaucoup de polémiques sur sa sélection, c’est bien le joueur d'Ajacccio Carl Medjani, qui n’a pas eu la chance de jouer lors des deux matchs amicaux qu’a livrés la sélection nationale contre les Emirats arabes unis et la sélection irlandaise.

Ce sera donc l’occasion de voir à l'oeuvre ce joueur qui se défoncera à coup sûr pour montre ce dont il est capable de faire sur un terrain de football.

Quelques minutes ne sont pas suffisantes pour juger Mesbah

Le sociétaire de Lecce, Djamel Mesbah, doit aussi avoir sa chance. Les quelques minutes qu'il a jouées contre l’équipe irlandaise et la sélection anglaise au Mondial ne sont pas suffisantes pour pouvoir le juger et se fixer sur sa capacité de combler une quelconque défection.

Bellaïd a été lésé

Bellaïd a été beaucoup critiqué lors du match contre l’équi! pe irlandaise. Mais ce qu'oublient les gens, c’est qu'il est plus difficile de jouer dans l'axe central que sur les côtés.

En fait, jouer dans l'axe demande beaucoup de coordination et de temps pour peaufiner les automatismes. Ce jour-là, Bellaïd a été associé à Halliche. C'est dire qu'on devrait lui accorder les circonstances atténuantes et mérite d’avoir une autre chance.

Même cas de figure pour Guedioura

Guedioura, aussi, aura la chance de briller, surtout qu’il n’a pas beaucoup joué. Il faut aussi relever le fait qu'il n'a pas évolué à son poste de milieu récupérateur.

Et si Ziaya serait mis sur le banc ?

Beaucoup d’encre a coulé concernant l’affaire Ziaya au sujet de sa sélection. A présent, l’enfant de Guelma est revenu à de meilleurs sentiments, lui qui compte prouver qu’il mérite sa place, d’autant plus que l'attaque de l'EN se montre toujours stérile depuis belle lurette.

Le public veut voir du nouveau

Même si les fans de l'EN seront! très contents de voir les Bouguerra, Halliche et Ziani fouler le terrain du 5-Juillet, après une longue absence, ils espèrent voir les nouveaux joueurs à l'?uvre dont on dit beaucoup de bien.

Des arbitres marocains pour Algérie-Gabon

Le match amical Algérie-Gabon, qui se jouera le 11 août prochain au stade du 5- Juillet à Alger, sera dirigé par des arbitres marocains, a indiqué mardi la Fédération algérienne de football (FAF). Il s'agit de Rouaissi Khalil, Achik Redouane et Rouani Bouazza.

Le quatrième arbitre étant l'Algérien Houasnia Farouk. Le coup d'envoi du match est prévu à 19h15. Dans le cas où le Ramadhan débute le 11 août, la rencontre débutera à 22h30.

-- Delivered by Feed43 service

Chaïb secondera Benchikha

Chaïb secondera BenchikhaChaïb : «Cette sollicitation m'honore»

Comme révélé dans une précédente édition, Abdelhak Benchikha a demandé du renfort pour mener à bien sa mission avec les deux sélections, les locaux (A') et les U23 qu'il dirige depuis plusieurs mois en solo.

Ainsi, suite à la défection d'Abdelkrim Bira, qui a décliné l'offre en raison d'un désaccord lié aux clauses du contrat proposé par la Fédération algérienne de football, on vient d'apprendre que c'est finalement l'ex-international du RC Kouba, Mohamed Chaïb, qui a été désigné comme adjoint de Benchikha.

Il possède la licence CAF «B»

Il va sans! dire que le choix de l'ancien défenseur central du RC Kouba, Chaïb Mohamed, répond à des critères purement technique et sportif. En effet, titulaire d'une licence CAF «B» et d'un diplôme de troisième degré, Chaïb, qui cumule aussi une riche expérience internationale en tant qu'ancien mondialiste, répond donc à toutes les conditions requises pour accéder au poste d'adjoint.

C'est dire que les compétences de Chaïb seront d'une grande utilité pour les jeunes locaux et autres internationaux des U23. Il est utile de signaler que son passage à la tête de la sélection juniors au côté d'Abdelkrim Aradji en 2004 lui sera aussi bénéfique dans sa nouvelle mission avec Benchikha.

La FAF a donné son accord

Après s'être entretenu avec Mohamed Chaïb, son futur adjoint à la barre technique de l'Equipe nationale olympique, Abdelhak Benchikha s'est réuni avec les responsables de la Fédération algérienne de football pour entérine! r cette décision d'intégrer Chaïb à la barre technique des deu! x sélections, A' et U23. Convaincus par les arguments avancés par Benchikha qui a insisté sur la nécessité d'être épaulé pour bien préparer la prochaine CHAN 2011, les dirigeants de la FAF ne s'y sont pas opposés.

Il signera aujourd'hui son contrat

Contacté par Abdelhak Benchikha, l'ancien Koubéen, Mohamed Chaïb, n'a pas hésité à répondre par l'affirmative à la proposition de l'entraîneur en chef des A' et des U 23.

En effet, après une première discussion tenue en début de semaine entre les deux coaches durant laquelle ils ont défini les missions de chacun au niveau du staff technique, Chaïb, qui a tout conclu avec les responsables de la Fédération algérienne de football, devrait, selon notre source, signer son contrat aujourd'hui mercredi.

Zemiti n'a pas le 3e degré

Avant de s'engager avec Mohamed Chaïb, l'entraîneur de l'Equipe nationale olympique et A', Abdelhak Benchikha, a songé d'abord à son ancien adjoint en sélection Espoirs, Farid! Zemiti. Ce dernier, auteur d'une accession en Division 2 avec la JSM Chéraga, ne possède pas le diplôme de troisième degré entraîneur exigé pour prétendre à un tel poste en Equipe nationale. Sa piste a été donc écartée.

Chaïb : «Cette sollicitation m'honore»

Dans une première réaction à cette sollicitation d'Abdelhak Benchikha, Mohamed Chaïb, affirme : «Effectivement, Abdelhak Benchikha m'a contacté. Je suis honoré de répondre favorablement à la sollicitation de la sélection.

J'avais une offre d'un club qatari d'Al Rayan qui m'a proposé de rejoindre le centre de formation de cette équipe, mais comme tout Algérien qui aime son pays, j'ai laissé tomber cette piste. On ne peut refuser la sélection de son pays pour travailler dans un club étranger.»

-- Delivered by Feed43 service