samedi 31 juillet 2010

Djebbour joue et prend le dessus sur Bougherra

Algeria's Djebbour Rafik celebrates after the team scored against Liberia during their African Zone World Cup 2010 qualifying soccer match in Blida June 6, 2008. REUTERS/Louafi Larbi (ALGERIA)L’AEK Athènes a remporté, hier matin, le tournoi amical ou le festival de Sydney après sa victoire (1-0) face aux Rangers écossais.

L’attaquant algérien de l’AEK, Rafik Djebbour, a fai! t, hier, sa première sortie lors de ce tournoi, mais en tant que remplaçant.

Djebbour a pris le dessus sur Madjid Bougherra qui a joué, lui, comme titulaire. Ménagé lors du match contre le FC Sydney après avoir reçu un coup au cours du choc contre les Anglais de Blackburn,

le défenseur central des Verts et des Rangers a repris hier la compétition, mais il n’a pu éviter la défaite de son équipe qui s’est contentée de la seconde place derrière l’AEK qui a récolté 13 points contre 7 pour les champions d’Ecosse. Le système de compétition de ce tournoi prévoit trois points pour chaque victoire et un point pour chaque but marqué.

L. B

-- Delivered by Feed43 service

Bougherra toujours pisté par Liverpool et Arsenal

Bougherra toujours pisté par Liverpool et ArsenalLes Glasgow Rangers réclament entre 4,5 et 5 M ?

A deux semaines de la reprise du championnat anglais, certains clubs de l'élite sont très intéressés par les services de Bougherra, toujours lié à son club pour deux autres saisons. Glasgow a fixé la clause de sa libération à hauteur de cinq millions d'euros, et Arsenal, tout comme Liverpool, postulent pour l'enrôler et renforcer leurs rangs.

L'avenir de Bougherra avec les Rangers de Glasgow est toujours incertain, et les événements pourraient bien s'accélérer rapidement pour lui, notamment du côté de l'Ang! leterre. Arsenal, qui s'est séparé de pas moins de trois défenseurs axiaux depuis le début de l'été, à savoir Gallas, Campbell et Sunderose, en attendant de trancher sur le cas Sylvestre, toujours en stand-by et très pressenti pour quitter les Gunners, est à la recherche d'un suppléant dans les plus brefs délais.

Liverpool a aussi besoin de renforcer son arrière-garde, et la piste Bougherra n'est pas encore écartée et son nom circule aux alentours d'Anfield Road. Bougherra reste ainsi convoité par la Premier League, et, de sources bien informées, l'un des deux clubs cités serait prêt à lever la clause de libération fixée par le club employeur de Bougherra à 4 ou 5 millions d'euros. A deux semaines de la reprise du championnat anglais, les contacts pourraient bien connaître une évolution concrète en faveur du transfert de Bougherra au sein de la Premier League, et nous en saurons un peu plus dans les jours à venir.

Hambourg s'est renforcé et écarte la piste Bou! gherra
Le club allemand de Hambourg était sur les traces! d'un défenseur axial, et Bougherra figurait sur leur liste des convoités. Cependant, Hambourg écarte définitivement la piste Bougherra, et ce, pour avoir tout récemment engagé le défenseur de Shalke 04, Westermann, qui a tout récemment passé sa visite médicale pour signer son contrat.

-- Delivered by Feed43 service

Il cherche une réconciliation avec Raouraoua Samir Zaher : «Je serai à Alger avec Al Ahly»

Il cherche une réconciliation avec Raouraoua Samir Zaher : «Je serai à Alger avec Al Ahly»Le président de la Fédération égyptienne de football, Samir Zaher, change de discours envers l'Algérie et les dirigeants du football algérien.

Dans sa première sortie médiatique après sa réhabilitation par la justice égyptienne dans son poste de président de la FEF, il a été l'invité de l'émission Beit El Koura (La maison du ballon) de l'animateur, le docteur Yasser Ayoub, ce vendredi 29 juillet à 18h (heure algé! rienne) sur la chaîne câblée publique Nile Sport.

Ceux qui ont suivi l'émission, spécialement les téléspectateurs algériens, ont certifié que l'intervention du premier responsable du football égyptien était basée sur un langage d'apaisement et de réconciliation envers l'opinion publique algérienne et nos responsables.

Le chapitre Algérie a été évoqué avec une très grande sagesse et une profonde sérénité. Avec une grande objectivité lorsque l'animateur Yasser relate les nouveautés sur le feuilleton relationnel entre l'Algérie et l'Egypte.

Samir Zaher, paraît-il, a été influencé par les relations fraternelles et le geste qu'a fait le président Moubarak envers notre Président pour lui présenter ses condoléances suite au décès de son frère. Calme et serein, le président de la FEF ne veut pas revenir en arrière, il reprend l'initiative de son v! ice-président et ami de Raouraoua, Hani Abou Rida, quant à l'o! rganisation d'un match amical entre les Verts et les Pharaons le 18 novembre prochain.

«J'ai entretenu une conversation avec le ministre Hassen Sakr dans la matinée de ce jour sur le sujet de la réconciliation où tout le monde est disposé à tourner la page et clore les divergences et polémiques. J'ajoute que la louable initiative d'une rencontre amicale pour le 18 novembre est adoptée par tous et que je travaille dans cette voie pour la concrétiser. Je souhaite que le côté algérien fasse de même.»

«Je rencontrerai les responsables?»
L'animateur Yasser veut converger le débat vers le fond où il a voulu connaître le sentiment de Samir Zaher sur le degré de cette réconciliation qui projette de renouer les liens lorsque le président de la FEF réplique avec sagesse et objectivité pour donner rendez-vous aux Algériens qu'il sera à l'aéroport de Houari Boumediene avec le club d'Al Ahly lors du match contre la JSK. «On ne pourra pas continuer sur cette ligne de ! divergence et de polémique, il faut que les choses reprennent entre les deux peuples et les jeunes générations. Il faut qu'on oublie, la page doit être tournée pour le bien-être des générations futures entre deux peuples frères. Je ne vois pas que cette polémique va continuer alors que chaque partie a été dédommagée et pris ses droits. Il y avait cet accueil chaleureux de la JSK à Ismaïlia, il y a aussi la présence de l'équipe de Sétif qui prépare son prochain match chez nous. Donc, les bonnes relations reprennent avec les clubs, Dieu merci. J'ajoute aussi que je ferai un grand pas vers cette reconsolidation, puisque je prépare déjà ma visite dans un pays frère comme l'Algérie dans les jours qui viennent lors du déplacement de l'équipe d'Al Ahly à Tizi Ouzou pour rencontrer la JSK et les responsables.»

A une question du journaliste Yasser, qui fera le premier pas d'une embrassade lui ou Raouraoua, Samir répond : «Je dis qu'il faut! savoir réconcilier, de mon côté, je vous ai dit que je prépare mon voy! age avec Al Ahly, donc ce sont de grands pas vers l'Algérie. En plus, je dis qu'il faut voir l'avenir et réagir dans le bon sens pour préparer l'avenir de nos enfants et les générations futures.»

On rappelle que le club d'Al Ahly est l'équipe que supporte la famille de Samir Zaher?

-- Delivered by Feed43 service

Halliche Benfica-Guimarães négociations dimanche

Nacional's Rafik Halliche celebrates after scoring 2-2 against Werder Bremen during their UEFA's Europa League Group L <a href='http://football.endz.co.cc/'>football</a> match at Madeira Stadium in Funchal, Madeira Island, on September 17, 2009. AFP PHOTO/ FRANCISCO LEONG (Photo credit should read FRANCISCO LEONG/AFP/Getty Images)????????Se trouvant au Portugal depuis 24 heures avec Yebda, Rafik Halliche devra rencontrer ses responsables dans les heures à venir afin de discuter de son avenir au club.

Annoncé à Vitoria, le libero de l'équipe nationale ne sait pas encore quelle serait sa destination. D'après le site Guimarمes Digital, l'Algérien, qui sera accompagné par son agent espagnol, négocierait son prêt au Vitoria Guimarمes ce week-end ou au plus tard lundi. Un représentant du club de Benfica sera présent à cette réunion. Avant, Halliche devrait s'entretenir avec Rui Costa concernant la prolongation de son contrat, ainsi que les détails du nouveau contrat qui lui sera proposé.

Malgré les négociations avec Jean-Paul, Rafik reste la priorité de Guimarمes
Toujours selon la même source, le club de Guimarمes a pris ses devants en prenant attache avec l'ex-défenseur central du Mans, Jean-Paul. Ce dernier a fai! t ses preuves avec Uniao de Leiro et à Porto. Guimarمes Digita! l assure que malgré ses contacts, Machado, entraîneur du club, reste persuadé que le défenseur qu'il lui faut est Rafik Halliche. Ils ajoutent que Jean-Paul n'est qu'une solution de dernière minute. Ce qui les a poussés à agir ainsi, ce sont les hésitations de Halliche à prolonger à Benfica, ainsi que son refus d'être prêté. Ainsi donc, en cas où les négociations échouent, le Vitoria engagera Jean-Paul.

David Ruiz partant, Benfica pourrait décider de le garder
Le transfert de David Ruiz, le défenseur vedette du Benfica au Real Madrid, pourra être finalisé ce week-end. Ce qui appuis cette hypothèse, c'est la non-concrétisation des négociations avec Chelsea. Si Ruiz signe au Real, il faudrait que Benfica recrute un autre défenseur central pour remplacer le partant. Avec la présence de Halliche à Lisbonne, il n'est pas à écarter que l'entraîneur de Benfica décide de garder Rafik. On rappelle que Luizao, l'autre défenseur central du club, veut partir à la Juve. Don! c, Benfica peut se retrouver dans l'obligation de renforcer ce compartiment? ou alors garder Halliche.

Un proche du joueur affirme : «Rafik jouera dans un grand club»
D'après une personne très proche du joueur, Halliche n'accepterait jamais de prolonger à Benfica et encore moins d'être prêté à Guimarمes. Cette personne dit que Halliche est très confiant quant à son avenir. «On a encore un mois et demi pour lui trouver un club. Ce n'est pas n'importe qui ! Le marché des transferts en Europe est au point mort. Avec la crise financière, il est difficile de concrétiser un transfert. Les clubs doivent d'abord vendre avant d'acheter.

Je pense que Halliche a encore le temps pour trancher et décider de sa future destination? Moi, je peux vous assurer une chose, Rafik jouera pour un grand club. Je doute fort qu'il acceptera d'aller jouer à Guimarمes. C'est un garçon qui a la tête sur les épaules, il sait ce qu'il vaut et ce qu'il veut. Donc, ne vous inquiétez pas! , parce que lui, il n'est pas inquiet», nous a dit cette personne, très! au courant de cette affaire. En ce qui concerne les négociations avec Guimarمes dimanche prochain, et si on se base sur ce qu'a dit cette personne proche du joueur, ceci pourra être une simple formalité, question de savoir ce que vont proposer Guimarمes, pas plus.

-- Delivered by Feed43 service

Bellaïd : «Ce sont des spéculations de journalistes»

Bellaïd : «Ce sont des spéculations de journalistes»Selon la presse allemande, qui a fait parler son entraîneur Skibbe, l'international algérien de l'Eintracht Frankfort, Habib Bellaïd, est prié de trouver un autre club. Bellaïd, que nous avons joint par téléphone,…

…paraît surpris de cette information et confirme qu'il n'a eu aucune discussion avec son coach à ce propos. Il considère que c'est un acharnement de la part de la presse allemande contre lui.

Comment ça se passe pour vous avec votre club l'Eintracht Frankfort ?
Tout se passe bien pour le moment, il n'y a pas de quoi se pl! aindre, je suis avec l'ensemble du groupe où nous poursuivons notre préparation d'intersaison.

On vous pose la question parce qu'on a lu sur la presse allemande que votre entraîneur n'envisage pas de compter sur vos services en cette nouvelle saison, qu'en est-il au juste ?
Je ne sais pas quoi répondre, du fait que je n'ai reçu rien de ce genre. Personnellement, je ne le lis pas la presse allemande, donc je ne suis pas au courant de ce que vous me dites. Puis, personne au club ne m'a informé de quoi que ce soit, donc je ne pourrais pas parler sur un sujet dont je ne suis pas au courant.

Selon cet article de presse, votre entraîneur s'est acharné contre vous, il vous recommande directement de chercher un autre club?
Comme je viens de vous le dire, tant que mon entraîneur ne m'aura rien dit et ne m'aura rien signifié, je ne voudrais pas m'étaler sur ce sujet. Je pourrais même dire que ce sont des spéculations de journalistes. Je trouve plus logique q! ue si le coach ne veut pas de moi il vienne directement me par! ler et m'expliquer franchement qu'il ne veut pas de mes services. Mais rien de cela ne s'est produit.

En référence à cet article de presse justement, c'est votre entraîneur Skibbe qui a fait des déclarations, on lui a ouvert les guillemets?
اa reste pour moi des spéculations de journalistes, ça existe souvent ici en Allemagne, surtout avec moi?

Comment ça ?
Ben, comme je ne veux pas trop parler à la presse allemande et je ne réponds pas aux sollicitations des journalistes, alors ils commencent à s'acharner contre moi. De toutes façons, je ne me casse pas la tête avec ce genre de problème, d'ailleurs je ne lis même pas la presse allemande, je ne comprends pas l'allemand et je suis sûr que s'il y a quoi que ce soit, mon coach viendra me voir pour me parler. Je ne vais pas me soucier avec ces articles de presse pour m'énerver.

Vous entretenez de bonnes relations avec votre entraîneur ?
Oui, il n'y a aucun souci, au contraire, il me parle ! souvent aux entraînements pour m'encourager ou alors me corriger. J'ai une relation tout à fait normale avec mon coach, c'est pour cela que je vous ai dit que s'il avait quelque chose à me dire, il n'irait pas utiliser la presse mais viendra me l'expliquer directement. Je ne vois pas où est le mal de me dire en face voilà je ne compte pas sur toi cette saison, il vaut mieux pour toi de trouver un club, je prendrais cela le plus normalement du monde. Je sais aussi que ce genre de situations existe. Mais rien de cela ne s'est produit jusqu'à présent.

Allez-vous parler à votre entraîneur ?
Je ne sais pas, je dirais que s'il y a une explication, mon coach m'en parlera. Pour le moment, je me concentre sur mon travail et je pense plus au match de la sélection qu'on va jouer le 11 août face au Gabon.

Vous confirmez votre venue pour cette rencontre amicale ?
Je ne vois pas pourquoi je ne viendrai pas, le sélectionneur m'a convoqué et je dois répondre prése! nt. Je viendrai d'Autriche parce qu'on sera en stage avec l'Eintracht. ! Je suis plus qu'impatient de retrouver mes coéquipiers de l'équipe nationale. Depuis le Mondial, on ne s'est pas revu, donc ce sera une belle occasion.

اa serait la première pour vous en Algérie?
Effectivement, je suis impatient de vivre en live l'ambiance du 5-Juillet, on m'en a beaucoup parlé, mais j'ai hâte de la découvrir.

Il y aura de la pression, et le public algérien n'est pas prêt à admettre un faux pas?
A mon avis, ce n'est qu'une rencontre amicale. On a montré de belles phases de jeu au Mondial, ça serait une confirmation face à notre public. Et puis, l'important est de préparer les échéances à venir, c'est-à-dire la qualification en Coupe d'Afrique. Donc, à mon avis, je préfère perdre cette rencontre amicale et gagner dans les matchs officiels. C'est ce qui est le plus important.

-- Delivered by Feed43 service

Le championnat bulgare reprend aujourd'hui Mbolhi rejouera avec S. Sofia

Le championnat bulgare reprend aujourdhui Mbolhi rejouera avec S. SofiaLe gardien des Verts a rallié la Bulgarie la semaine dernière pour rejoindre son équipe avec laquelle il est toujours sous contrat, en attendant d'être fixé sur son avenir quant au fait de rester ou de quitter son club cette saison, du moment que la période des transferts ne prendra fin que le 31 août prochain.

Il faut dire que la raison qui a poussé aussi Raïs Mbolhi à reprendre les entraînements en toute urgence est le fait que l'entame du championnat bulgare se fera aujourd'hui samedi 31 juillet. Le ! nouvel entraîneur du Slavia Sofia, Emil Velev, qui a déjà remporté le titre en tant que joueur et entraîneur avec le club rival du Slavia, en l'occurrence le Levski Sofia, a comme objectif cette année de finir la saison sur le podium pour s'assurer une place européenne, comme il nous l'avait déclaré récemment. Et pour cela, il compte sur l'un de ses meilleurs éléments, auteur d'une saison époustouflante, à savoir le gardien de l'EN Raïs Mbolhi.

West Ham laisse tomber définitivement sa piste
Pour preuve et alors qu'il n'a repris les entraînements que mercredi dernier, Mbolhi est dans la liste des 18 joueurs convoqués pour cette première rencontre. Cette dernière mettra aux prises le Slavia Sofia à domicile avec le nouveau promu du championnat bulgare, le Kaliakra Kavarna qui évolue pour la première fois de son histoire en première division.
Il faut dire qu'en voyant le nom de Raïs Mbolhi parmi les 18 convoqués, la presse bulgare n'a pas manqué de commenter! cela, estimant que le joueur n'avait pas assez d'entraînement! s dans les jambes, même si personne n'a remis en doute les capacités techniques de l'Algérien. A ce propos, Emile Velev a tenu à préciser à la presse locale : «Je dirais que Raïs est prêt. Il a effectué près d'une semaine d'entraînement avec West Ham et une autre semaine seul. En le voyant à l'entraînement, je pense qu'il est prêt pour cette rencontre.»

Il faut dire qu'au vu de la déclaration du coach, on s'attend même à ce que Mbolhi soit titularisé lors de cette rencontre qui, pour beaucoup de spécialistes à Sofia, sera sans doute la dernière de Mbolhi avec son club.

En plus de Rubin Kazan, Sibir et Alania le veulent
En effet, et alors que le club de West Ham a décidé officiellement de laisser tomber la piste de keeper algérien, on croit savoir qu'en plus de la piste du club Rubin Kazan, deux autres clubs russes sont intéressés à l'idée d'enrôler Mbolhi. Il s'agit de l'équipe de Sibir Novosibirsk et du club d'Alania Vladikavkaz. Certes, ces deux dernie! rs occupent actuellement la deuxième partie du tableau (respectivement la 15e et la 12e contrairement à l'autre équipe russe, Rubin Kazan qui, elle, est deuxième, mais n'empêche que Sibir et Alania comptent bien faire une offre au club bulgare dans les tout prochains jours.

Pourquoi le Slavia ne veut pas de transfert en Turquie
Ce n'est un secret pour personne que le club turc de Sivasspor veut s'attacher les services de Raïs Mbolhi. Mais jusque-là la direction du Slavia Sofia ne veut en aucun cas négocier avec le club turc. En fait, si le président du Slavia Sofia ne veut pas transférer Mbolhi vers la Turquie, c'est tout simplement parce qu'il a eu déjà des antécédents avec certains club turcs suite à des transferts. En effet, un proche du club bulgare nous a fait savoir que les dirigeants du Rizespor qui avaient bénéficié des services d'un joueur du Slavia Sofia n'ont jamais honoré le paiement du transfert. D'ailleurs, le président du Slavia a saisi la FIFA à! ce sujet afin que son club soit régularisé. En fait, la même source no! us a affirmé que si Mbolhi devait être transféré en Turquie, il faudrait vraiment que ça soit la dernière alternative pour le club de la capitale bulgare, car les dirigeants du Slavia veulent à tout prix éviter de traiter avec leurs homologues turcs, d'autant plus que pour un autre joueur qu'ils ont transféré, la transaction n'a toujours pas été réglée. Chose qui expliquerait donc que malgré l'insistance de Raïs Mbolhi pour rejoindre Sivasspor, son président ne veut toujours pas donner son accord.

En tout cas, le fait que Raïs Mbolhi ait repris les entraînements et pourrait jouer aujourd'hui rassurerait certainement le staff technique national qui pourra donc désormais compter sur son gardien pour garder la cage des Verts le 12 août prochain face au Gabon au stade du 5-Juillet.

-- Delivered by Feed43 service

Les comptes flous de la FAF

Les comptes flous de la FAFQuelques jours après la fin du Mondial sud-africain, Mohamed Raouraoua réunissait le Bureau fédéral pour faire le bilan de la participation algérienne au plus grand rendez-vous planétaire du foot. Outre la reconduction du sélectionneur, le BF décidait d’adopter les comptes de la fédération. Deux chiffres avaient été rendus publics: 70 millions de dinars pour la préparation des Verts et leur séjour en Afrique du sud et 684 millions de dinars (6,8 millions d’euros) de recettes. Or ce chiffre correspond à peine à la prime versée par la FIFA qui est de 6,3 millions d’euros.

La FAF, du moins dans son co! mmuniqué officiel, a omis d’évoquer les autres recettes: la subvention versée par le ministère de la Jeunesse et des Sports, le contrat avec Nedjma (680 millions de dinars ou 6,8 millions d’euros), le contrat avec Puma (1,2 millions d’euros dont la moitié sous forme d’équipement) et les contrats avec d’autres sponsors (Cévital, Peugeot). A cela, il faudra ajouter les 75.000 euros versés par Djezzy comme premier apport à un accord qui n’a pas pu être finalisé.

-- Delivered by Feed43 service

Valenciennes garde son effectif et compte sur Kadir.

England's Wayne Rooney, left, competes for the ball with Algeria's Foued Kadir, right, during the World Cup group C soccer match between England and Algeria in Cape Town, South Africa, Friday, June 18, 2010. (AP Photo/Julie Jacobson)?"d???$ث??ث??Benyamina marque contre la deuxième équipe de Wolfsburg

En match amical entre l'Union de Berlin, Division 2,! et la deuxième équipe de Wolfsburg, qui s'est soldé sur un score de parité 2-2, Karim Benyamina a marqué le premier but de son équipe et joué les 90 minutes de la rencontre.

Valenciennes garde son effectif et compte sur Kadir

Phillippe Montanier, l'entraîneur du FC Valenciennes, n'a pas caché les ambitions de son club pour l'exercice 2011 : figurer dans la première moitié du tableau. Valenciennes n'a pas fait un gros recrutement, cette saison, mais à su garder la majorité de son effectif. Parmi les joueurs sur qui va compter Montanier, le Franco-Algérien Foued Kadir, qui compte une participation en phase finale de la Coupe du monde. Ce dernier va mettre sa récente expérience avec les Fennecs au service de son club.

-- Delivered by Feed43 service

Ghilas officiellement prêté à Arles-Avignon

Hull City's Kamel Fathi Ghilas celebrates scoring the opening go!  al during the Barclays Premier League match at the KC Stadium, Hull. PRESS ASSOCIATION Photo. Picture date: Saturday August 22, 2009. See PA Story SOCCER Hull. Photo credit should read: Dave Howarth/PA Wire. RESTRICTIONS: Use subject to restrictions. Editorial print use only except with prior written approval. New media use requires licence from <a href='http://football.endz.co.cc/'>Football</a> DataCo Ltd. Call +44 (0)1158 447447 or see www.pressassociation.com/images/restrictions for full restrictions.Vers un duo d’attaque 100% algérien.

C’est désormais officiel. Kamel Fethi Ghilas, l’ex-attaquant de l’Equipe nationale, s’est engagé pour une saison avec le nouveau promu de Ligue 1, Arles-Avignon. La transaction a été conclue entre le club anglais Hull City, pensionnaire de la Premier League, et le club français. Arles-Avignon a recruté l’ex-inter! national algérien sous forme de prêt, étant donné que le nouve! au promu en Ligue 1 ne peut pas acheter les contrats des joueurs, vu le budget moyen dont dispose le club.

La DNCG interdit à cet effet à cette catégorie de clubs le rachat des contrats. Donc, le directeur sportif, Fabrice Bertoni, a ciblé les joueurs en fin de contrat ou ceux que le club peut avoir sous forme de prêt. Kamel Ghilas effectue à cet effet son retour au championnat français après quatre ans d’absence.

Un salaire mensuel de 80 000 euros

Les responsables d’Arles-Avignon ont satisfait les conditions de Kamel Ghilas. Ce joueur aurait en effet exigé le même salaire qu’il touchait à Hull City. A ce sujet, la presse française a révélé que Kamel Ghilas touche un salaire de

20 000 euros par semaine, ce qui fait un salaire mensuel de 80 000 euros. De son côté, un responsable de Hull City a déclaré que le club va préserver dans ses caisses la somme de 900 000 euros durant l’exercice 2010/11.

Vers un duo d’at! taque 100% algérien

Kamel Ghilas est le second joueur algérien à avoir signé au profit du nouveau promu de L1. Avant Ghilas, Hameur Bouazza s’était engagé pour deux saisons avec le club arlésien. Deux attaquants algériens dans l’effectif de Michel Estevan vont sûrement donner un plus à Arles-Avignon. Une ligne d’attaque 100% algérienne n’est pas à écarter.

Hull City veut le vendre à un bon prix

A travers cette décision de prêter Kamel Ghilas à Arles-Avignon, les dirigeants de Hull City ont affiché clairement leurs intentions. A travers ce prêt, ils comptent vendre le joueur à un bon prix à la fin de cette nouvelle saison, surtout au cas où il retrouverait son véritable niveau. A rappeler que Hull City a acheté le contrat de Ghilas du club espagnol du Celta Vigo pour trois millions d’euros.

Hamza R.

-- Delivered by Feed43 service

Al Sadd 2 - Parme 1 : Belhadj monte en puissance

Bel! hadj : «Je me sens de mieux en mieux.»

Kozmen : «Je n'ai jamais douté de ses capacités.»

Dans son deuxième match amical disputé en Italie, la formation qatarie Al Sadd a enregistré une victoire aux dépens de l'équipe de Parme (2-1). Titularisé encore une fois, l'international algérien Nadir Belhadj a été étincelant de l'avis de tous les présents au stade de Livico.

En effet, il a pris une part prépondérante au succès de son équipe grâce à sa solidité défensive et à son apport offensif, et ce, devant une présence remarquable de supporters algériens qui, emblème national bien en évidence, ont supporté Al Sadd comme ils supporteraient l'Algérie.

Si la première mi-temps s'est jouée sous une forte chaleur, la deuxième période a connu des chutes de pluie qui ont contribué à faire baisser la température.

Il a accédé à toutes les sollicitations pour des photos

Après la fin de la rencontre, Nadir Belhadj s'est dirigé vers les Algériens, prés! ents pour certains en famille, pour les saluer et prendre des photos souvenir avec eux.

Il a accédé à toutes les sollicitations, tant et si bien qu'avant de monter dans le bus, il s'est assuré que tous ceux qui l'ont sollicité ont été satisfaits. Touchés par ce geste, les supporters n'ont pas abusé de sa gentillesse et l'ont laissé rejoindre ses coéquipiers.

Kozmen : «Je n'ai jamais douté de ses capacités»

Dans une déclaration accordée au Buteur à l'issue du match, l'entraîneur roumain d'Al Sadd, Orlando Kozmen, s'est félicité du niveau affiché par le défenseur algérien : «Je n'ai jamais douté de ses capacités. En le recrutant, le club savait ce dont Belhadj est capable. Je suis convaincu qu'après la fin de la préparation et au début de la compétition officielle, il sera au top. Déjà, il montre un très bon niveau.»

Belhadj : «Je me sens de mieux en mieux»

Comment jugez-vous votre prestation d'ensemble aujourd'hui après votre victoire contr! e Parme ?

Comme je vous l'avais déclaré après notre premier matc! h face à l'AS Roma, nous sommes en progression constante au fil des séances de notre programme de préparation. Nous continuerons encore à progresser jusqu'à atteindre l'apogée de notre niveau. Je suis convaincu que nous serons encore meilleurs lors de nos prochains matches.

Vous êtes donc sur une courbe ascendante ?

C'est exactement cela. Comme vous l'avez constaté, Parme a joué le match avec ses meilleurs éléments et a usé de tous les moyens, y compris le jeu dur parfois, afin de remporter le match.

Ce n'était pas du jeu dur pour le jeu dur. C'est juste le style de jeu italien. De notre côté, nous voulions situer notre niveau par rapport à l'adversaire. D'ailleurs, il faut reconnaître que nous avons commis de nombreuses erreurs que nous nous attellerons à corriger à l'avenir, quoi que l'adversaire a commis encore plus de fautes que nous.

Peut-on avancer que Belhadj a retrouvé son niveau de jeu ?

En toute franchise, je me sens de mieux en ! mieux au fil des jours. Je me sens revenir à mon meilleur niveau. Le point positif est que l'adaptation au jeu d'Al Sadd avance dans le bon sens. Je peux dire que je suis à quelques pas d'atteindre le sommet. Il me fait juste continuer à travailler de la sorte.

Serez-vous prêt pour le match du 11 août avec la sélection algérienne ?

Oui, je serai prêt puisque je vous dis que je progresse de jour en jour. Inch'Allah, je serai au rendez-vous avec tous mes moyens.

-- Delivered by Feed43 service

Yahia : «Qui dit que je vais rester à Bochum ?»

Algeria's captain Antar Yahia smiles during a soccer training session at Green Point stadium in Cape Town, June 17, 2010. REUTERS/Dylan Martinez (SOUTH AFRICA - Tags: SPORT SOCCER WORLD CUP)«Je n'ai plus envie de parler du Mondial. Laissons de côté le passé et focalisons-nous à présent sur l'avenir et ces éliminatoires de la CAN 2012 qui arrivent».

Le défenseur central des Verts, Anthar Yahia, qu'on a renco! ntré mercredi soir au stade de Duisburg, où devait jouer son équipe de Bochum une rencontre amicale devant l'équipe locale, a gentiment accepté de nous accorder cette interview, quelques minutes seulement avant l'entame de la partie.

N'étant pas concerné par ce match à cause d'une petite blessure au pied (il souffrait d'ampoules), le héros d'Oum Dourmane a fait le tour avec nous sur son actualité, en évoquant son possible départ de Bochum dans les jours à venir, si une proposition intéressante venait à lui être transmise. Ecoutons-le.

Après plusieurs jours de repos, vous avez repris le chemin des entraînements avec votre club de Bochum. Comment s'est déroulée cette reprise ?

Hamdoullah, la reprise s'est très bien passée. Après trois semaines de repos, je dirai que j'ai assez bien récupéré du marathon de la saison écoulée. J'ai bien rechargé les batteries, comme on dit, et ce, pour bien préparer la nouvelle saison. Je me prépare le plus sérieusement poss! ible en perspective des prochaines échéances qui m'attendent,

inch'Allah.

A tête reposée et avec un peu plus de recul, comment analysez-vous la participation de l'Algérie au Mondial sud-africain ?

Ecoutez, je n'ai plus envie de parler de ça. On a fait cent mille analyses depuis et il est temps de passer à autre chose. Le prochain match avance à grandes enjambées et on se doit de se concentrer uniquement sur ça. On doit arrêter chaque fois de parler du passé. Ce qui est fait est fait, à nous désormais de nous focaliser uniquement sur l'avenir et préparer bien comme il se doit nos prochaines échéances. On a ce match amical face au Gabon, qui se jouera dans moins de 15 jours et un autre plus important qui nous attend face à la Tanzanie au mois de septembre prochain et on se doit d'être au rendez-vous.

Vous n'avez pas été convoqué pour ce match face au Gabon justement, est-ce uniquement à cause de votre suspension pour le match d'après face à la Tanzanie ?

Je crois qu! e la FIFA n'autorise pas la convocation d'un joueur suspendu, même lorsqu'il s'agit d'une rencontre amicale. Puis aussi, la fédération a voulu certainement montrer sa bonne foi au club de Bochum, surtout par rapport à tout ce qui s'est passé au mois de décembre dernier, après ma participation à la CAN, alors que je revenais tout juste de blessure. Vous savez, on a de la chance d'avoir une fédération très sérieuse et cela nous fait tant plaisir. Voilà tout.

Avec le retour assez tardif aux entraînements des joueurs mondialistes, ne pensez-vous pas que cette rencontre face au Gabon vient quelque peu au mauvais moment pour

l'équipe ?

C'est un match qui est programmé pour tous les joueurs internationaux. Toutes les équipes qui ont disputé la Coupe du monde vont jouer un match amical au mois d'aout. On est tous dans le même cas. Maintenant, c'est aux joueurs de bien se préparer et d'avoir une idée derrière la tête pour cette rencontre devant le Gabon.

! Comment voyez-vous l'avenir de la sélection nationale à présent que le ! Mondial est passé ?

Je pense sincèrement qu'on a des choses intéressantes à prouver. On ne doit pas croire qu'on est arrivés au sommet, au contraire. Le travail doit être de mise encore et toujours. En tout cas, cette EN a un bel avenir devant elle, c'est clair.

Récemment, le sélectionneur national, Rabah Saâdane, a été reconduit pour deux années supplémentaires à la tête de la sélection nationale. Quel commentaire pouvez-vous nous faire sur cela ?

Je n'ai pas de commentaire en particulier à faire. On a une grande confiance en l'hadj Raouraoua et cheikh Saâdane, qui a fait beaucoup pour l'Equipe nationale. Maintenant, moi, je reste à ma place de joueur, et ce n'est pas à moi de commenter ou de dire quoi que ce soit sur ce sujet-là.

Yazid Mansouri a officiellement tiré sa révérence sur sa carrière internationale avec la sélection. A présent, vous devenez l'incontournable capitaine des Verts. Après avoir porté ce brassard lors du Mondial, ça vous f! ait quoi de savoir que vous allez le porter pour encore longtemps ?

Porter le brassard de capitaine représente pour moi une fierté et un grand honneur. Cela dit, j'ai envie de tirer un grand chapeau à mes amis, Yazid et Rafik (Ndlr, Saïfi) qui ont, tous les deux, décidé de mettre un terme à leur carrière internationale. Je suis content que Rafik ait tiré sa révérence après avoir disputé une Coupe du monde. Yazid aussi, même si cela ne s'était pas passé comme il l'aurait souhaité. Ces deux joueurs vont énormément nous manquer, que ce soit sur le plan humain ou footballistique. Ayant longtemps joué avec eux, je suis content de les avoir connus et je dis chapeau pour leur carrière.

Pensez-vous qu'ils peuvent encore apporter à la sélection ?

Ce n'est pas à moi de me prononcer sur ce genre de choses. Il faut respecter leur décision et c'est tout. Ce sont des décisions qui leur appartiennent.

On va se pencher à présent, si vous le voulez bien, sur votr! e avenir en club. A la fin de la saison dernière, vous avez déclaré hau! t et fort que vous n'allez pas rester à Bochum pour une autre année, d'autant que ce dernier avait rétrogradé en D2, mais apparemment les données semblent avoir changé désormais et tout indique que vous allez rester dans ce club. Qu'en est-il au juste ?

Je suis encore avec le club, puisqu'il n'y a pas eu les propositions attendues. Pour le moment, je me prépare avec Bochum et j'attends de voir l'avenir que nous réserve le Bon Dieu, inch'Allah, c'est tout.

Toutefois, je vous informe que je m'entends super bien avec le nouvel entraîneur. Ce dernier m'a confirmé qu'il m'accordait toute sa confiance et qu'il allait compter sur moi, au cas où je resterais. Il m'a affirmé aussi que la décision m'appartenait et si je devais partir, il comprendrait.

A bien comprendre, il n'est pas encore certain donc que vous restiez à Bochum?

Ce qui est certain, c'est que si je devais quitter Bochum, ce n'est pas pour partir n' importe où. Je ferai un choix, mais pas à ! n'importe quel prix. On verra ce qui se présentera à moi dans les jours à venir, avant de décider quoi que ce soit.

D'après ce qui se disait dernièrement, un club turc répondant au nom de Eskisehirspor espérait vous recruter, mais il s'emblerait que le challenge ne vous a pas séduit. Vous confirmez ?

A vrai dire, la proposition financière formulée par ce club aux responsables de Bochum était trop basse et ces derniers l'ont aussitôt refusée. Aussi et comme vous l'avez souligné, le challenge n'était pas lui aussi très intéressant, voilà.

Vous savez, dans le football, on ne peut pas se permettre de faire n'importe quel choix. Je signale aussi qu'entre le blabla qu'on raconte dans les médias et le concret, il y a une grande différence.

Si vous deviez rester à Bochum, ne pensez-vous pas que le fait de jouer en D2 risque d'influer sur votre rendement à l'avenir, notamment avec l'EN ?

C'est vous qui dites que je vais jouer en D2 ! Il n'y a rien! de fait, jusqu'à l'heure actuelle, à ce que je sache. Si je suis là en! core au mois septembre, cela signifie que je jouerai en D2, mais d'ici là beaucoup de choses peuvent arriver.

Et concernant l'intérêt affiché par Bari et Sochaux à votre égard ?

Vous faites bien de souligner que ce n'est que de l'intérêt. Moi, en tout cas, je ne vois rien venir de ces deux clubs que vous venez de citer.

Il n'y a pas eu de propositions officielles de la part de ces deux clubs ?

A ce que je sache, non.

Peut-on déduire alors que jusqu'à présent, il n'y a pas véritablement d'offres concrètes pour vous ?

Comme je l'ai déjà dit, entre les intérêts et les propositions officielles, il y a un monde. Sur cela, je préfère ne pas trop polémiquer. On verra d'ici la fin du mercato ce qu'il adviendra.

Vous restez optimiste malgré tout?

Bien entendu que je reste confiant. Actuellement, je me prépare du mieux possible pour être prêt physiquement, puis on verra bien.

Avez-vous eu une discussion à ce sujet avec vo! s dirigeants ?

Oui, on en a parlé. Mais ce sont des discussions qui restent en interne. Avec mon agent, on s'est bien expliqués avec les dirigeants de Bochum

Belhadj qui signe au Qatar, comment voyez-vous cela ?

Nadir est un joueur et moi je suis son collègue. Je n'ai pas à commenter son choix. S'il a signé là-bas, c'est qu'il a ses raisons, il faut respecter son choix et c'est tout. Moi, en tout cas, je ne cherche pas à comprendre pourquoi il a signé au Qatar. Il est libre de faire ce qu'il veut.

Jouer dans un pays du Golfe serait une éventualité pour vous si vous deviez quitter Bochum, non ?

(Il réfléchit un bon moment avant de répondre) Ben, moi, je me sens encore apte à jouer encore dans un bon championnat, qui serait d'un bon niveau aussi et je sais que j'en ai les moyens. Maintenant, il y a des propositions dans la vie qui ne se refusent pas. A l'avenir, ça m'intéresserait peut-être.

Pour expliquer son choix, Belhadj affirme q! ue le fait d'être Algérien n'est pas vraiment un avantage qui aide pour! attiser les convoitises des clubs européens. Partagez-vous cet avis ?

Je préfère ne pas rentrer dans ces considérations. Je pense qu'avec la Coupe du monde et les qualif's qu'on a disputées, on a montré qu'on était très solides. Les joueurs algériens méritent un peu plus de reconnaissance.

-- Delivered by Feed43 service

Podolski : «Herkat et Bouchama m'ont plu»

Podolski : «Herkat et Bouchama m'ont plu»« Votre équipe nationale m'a semblé être une bonne équipe avec des joueurs expérimentés qui jouent à l'étranger, dont certains dans la Bundesliga. »

Le match amical disputé hier après-midi par le MCA contre Zabrze a été rehaussé par la présence d'une star allemande originaire du pays, Lukas Podolski. En effet, l'attaquant du FC Cologne est né à Gliwice, une localité située à quelques kilomètres de Zabrze.

Il n'était donc pas étonnant de le voir présent dans les parages, surtout qu'il est toujours en vacances jusqu'à lundi, ! date de la reprise des entraînements pour lui. Nous n'avons pas manqué l'occasion de sa présence pour lui poser quelques questions.

Tout d'abord, un mot sur cette équipe du MC Alger que vous découvrez aujourd'hui ?

Cela se voit que c'est une équipe africaine qui évolue avec les qualités propres aux Africains, à savoir la technique, les passes courtes et la rapidité d'exécution. Je trouve qu'elle a donné une belle opposition.

Y a-t-il des joueurs qui ont attiré votre attention ?

A dire vrai, je ne connais pas bien les joueurs du MCA. Cependant, sur ce match il y a les porteurs des numéros 4 (Sofiane Herkat, ndlr) et 13 (Bouchama, ndlr) qui m'ont plu.

Savez-vous que le gardien de but de l'équipe (Zemmamouche, ndlr) est un international algérien ?

Ah, bon ? Je ne le savais pas. Il semble être bon lui aussi.

En parlant de l'Algérie, que pensez-vous de son parcours durant le Mondial ?

Je n'ai pas suivi tout son parcours, ma! is sur ce que j'ai vu, cela m'a semblé être une bonne équipe a! vec des joueurs expérimentés qui jouent à l'étranger, dont certains dans la Bundesliga. Je pense que son parcours a été globalement honorable.

Quel est le secret de votre présence à Zabrze aujourd'hui ?

En fait, je suis originaire de cette région. Ma famille vit à 7 kilomètres de Zabrze et j'ai des amis ici. Alors, en apprenant que l'équipe de Zabrze disputait un match amical, je suis venu y assister.

Des photos souvenirs avec les joueurs du MCA

Sitôt le match amical entre le MCA et Zabrze terminé, des joueurs du Mouloudia se sont précipités vers Lukas Podolski afin de prendre quelques photos souvenirs avec lui, notamment Megherbi, Slimani et Osmane. L'international allemand ne s'est pas dérobé à cette sollicitation. Bien au contraire, il s'y est plié de bonne grâce.

Il faut dire que depuis son arrivée au stade, annoncée par le speaker à la grande joie des présents, il a été sollicité par la presse et les spectateurs, sans pour autant mont! rer le moindre signe de lassitude, ce qui démontre une modestie et une humilité qui lui font honneur.

-- Delivered by Feed43 service

Ziaya en Algérie depuis hier

JEDDAH, SAUDI ARABIA - MARCH 09: Abdelmalik Ziaya of Al ittihad reacts during the AFC Champions League Group B match between Al Ittihad (KSA) and Zobahan at Prince Abdullah Al Faisal Stadium on March 9, 2010 in Jeddah, Saudi Arabia. (Photo by World Sport Group/Getty Images)?«Je ferai profiter l'EN du gros travail effectué avec Manu! el José»

Abdelmalek Ziaya est de retour au pays. Cela s’est passé hier dans la matinée. L’attaquant international algérien a rejoint Alger en provenance du Portugal où il était en stage de préparation avec son équipe Al Ittihad de Djeddah.

L’ex-joueur de l’ESS est venu ici à Alger pour se reposer après une période de travail intense au Portugal, sous la coupe du Portugais Manuel José. La direction du club saoudien lui a octroyé trois jours de repos.

Il est arrivé essoufflé à Alger

Abdelmalek Ziaya est arrivé à Alger essoufflé. L’attaquant algérien a passé deux semaines au Portugais pour se préparer avec son équipe Al Ittihad de Djeddah. Une préparation ponctuée par de nombreuses rencontres amicales, où Ziaya a épaté en inscrivant de nombreux buts. A notre arrivée à l’aéroport de Lisbonne dans la nuit d’avant-hier, nous avons croisé la délégation saoudienne qui s’apprêtait à rallier la ville de Franc! fort, avant de retourner à Djeddah.

Ziaya devait, quant! à lui, regagner la capitale pour reprendre ses forces. L’Algérien a atterri à Barcelone dans la nuit d’avant-hier afin de venir à Alger. De Lisbonne, Abdelmalek voulait rejoindre la capitale espagnole en notre compagnie, malheureusement il n’a pas trouvé de place vide.

Le professionnalisme d’Al Ittihad

Les dirigeants d’Al Ittihad se sont montrés professionnels. Même si Ziaya n’a pas fait le déplacement avec le groupe à Djeddah, les responsables du club ont tout fait pour le mettre à l’aise. Ils lui ont en effet réservé en première classe de Lisbonne à Barcelone, puis de cette dernière jusqu’à Alger.

Il a acheté des cadeaux pour sa famille

A l’aéroport de Lisbonne, précisément dans la zone internationale, Ziaya en a profité pour acheter des cadeaux pour les membres de sa famille qui lui manquent terriblement. Il a même évoqué Amine Aksas, son ancien coéquipier à l’ES Sétif, qui a un faib! le pour les parfums.

Il attend le 7 août avec impatience

En discutant avec le joueur, on a remarqué qu’il a une grande envie d’ouvrir une nouvelle page avec la sélection nationale.

Il a déjà déclaré dans ces mêmes colonnes qu’il regrette d’avoir manqué la Coupe du monde avec l’EN. Il est impatient de revivre une nouvelle aventure avec les Verts. Il attend donc avec impatience ce 7 août pour rejoindre le regroupement des Verts à Alger, en prévision du match amical le 11 au stade du 5-Juillet face au Gabon.

Direction Guelma par route

Après son arrivée à Alger, Abdelmalek Ziaya voulait rallier Sétif par avion, afin de rejoindre ensuite par route sa ville natale, Guelma. N'ayant pas trouvé de place, il était contraint de rallier Guelma par route.

«J'ai hâte de revenir en Equipe nationale»

Al Itihhad Djeddah a terminé son stage au Portugal sous la houlette de son coach Manuel José.

On s'était e! ntendus avec l'attaquant Abdelmalek Ziaya sur un ultime rendez-vous ava! nt de quitter le Portugal. La rencontre avec l'enfant prodige de Guelma devait avoir lieu à l'aéroport. A notre vue, Ziaya se dirigea spontanément vers notre direction. L'attaquant d'Al Ittihad de Djeddah, au cours de la discussion, demanda des nouvelles de l'Equipe nationale.

Il a surtout voulu connaître la date du prochain rendez-vous des Verts, quoique tout le monde sache que les Verts disputeront leur prochain match amical le 11 août face au Gabon. «Quelle est la date du début du regroupement de l'Equipe nationale et à quelle date précise nous devrions rejoindre le lieu de regroupement ?», commença par demander Abdelmalek Ziaya.

Deux questions qui montrent l'intérêt que porte le joueur à l'Equipe nationale. «J'a hâte de renouer avec les stages de l'EN», dira Ziaya plein d'enthousiasme. C'est ce qui va se confirmer dès le 8 août prochain, date du premier stage de l'Equipe nationale après le Mondial.

«Je ferai profiter l'EN du gros travail effectué av! ec Manuel José»

Ziaya nous confia qu'il piaffait d'impatience de retrouver l'ambiance de l'Equipe nationale. «J'ai vécu dans une ambiance familiale, lors de mon denier passage en sélection et j'ai hâte d'y revenir.

Je vais mettre là mes capacités en ?uvre pour réaliser ce qu'on attend de moi.» On a demandé à Ziaya de revenir sur le stage qu'il vient d'effectuer au Portugal : «On a réalisé un gros travail sur le plan physique avec Manuel José. Sur le plan tactique aussi. On a joué de nombreux matchs amicaux face à des équipes portugaises.

Je suis persuadé que nous allons réussir nos objectifs aussi bien dans le cadre local, c’est-à-dire le championnat saoudien, que dans les compétitions internationales, comme la Ligue des champions d'Asie. Je ferai profiter notre EN du gros travail que je viens d'effectuer sous la houlette de Manuel José.»

«Tout me manque : la famille, le pays, les amis…»

Ziaya n'a pas pris le même vol que ses a! utres coéquipiers. Il a eu quelques jours de repos. Il va profiter de s! es vacances pour les passer à Guelma auprès de sa famille : «Tout me manque : la famille, le pays et les amis… J'ai hâte de retrouver les miens.»

Mabrouk Zayd «L'Algérie ne peut pas se passer des services de Ziaya»

Nous avons profité de la présence des membres du club d'Al Ittihad Djeddah pour nous rapprocher de son gardien de but international, Mabrouk Zayd. Ce dernier n'a pas tari d'éloges sur l'attaquant algérien : «La sélection algérienne possède en son sein un attaquant de grande qualité. Il a les réflexes d'un attaquant de gros calibre. Je suis persuadé que son retour en Equipe nationale algérienne ne pourra être que bénéfique.»

-- Delivered by Feed43 service

Djebbour et Bougherra incertains

Algeria's Djebbour Rafik celebrates after the team scored against Liberia during their African Zone World Cup 2010 qualifying soccer match in Blida June 6, 2008. REUTERS/Louafi Larbi (ALGERIA)La finale du festival de Sydney pourrait se jouer sans la participation des Algériens

C'est ce matin qu'aura lieu les deux derniers matchs du tournoi organisé par le FC Sydney au Aussie Stadium. La première rencontre ! qui n'est autre que l'affiche mettra aux prises le premier du groupe l'AEK Athènes avec les Glasgow Rangers, leur dauphin ; tandis que le second match opposera l'équipe locale au Blackburn Rovers. En cas de victoire ou de match nul, c'est les Grecs qui glaneront ce titre symbolique. De l'autre côté, seule une victoire pourra permettre au champion en titre de l'Ecosse de finir sur la première marche du podium.

Lors de cette confrontation un duel 100% algérien devrait avoir lieu, dont les principaux animateurs ne sont autres que Rafik Djebbour et Madjid Bougherra. Seulement, jusqu'au moment ou nous mettons sous presse, ce duel pourrait ne pas avoir lieu puisque la participation des deux internationaux n'est pas encore sûre que ce soit du côté de l'AEK ou des Rangers.

En effet, l'attaquant des Verts déjà laissé sur le banc des remplaçants lors du premier match face à Blackburn sans aucune explication pourrait ne pas figurer dans le onze de départ de l'entraîneur ! serbe. Bougherra, quant à lui, en désaccord avec ses dirigeant! s, n'est toujours pas fixé sur son avenir, et cette rencontre pourrait bien révéler si le puissant défenseur de l'EN restera ou pas chez les Blues.

-- Delivered by Feed43 service

McCarthy mise sur Guedioura

Adlene Guedioura of Wolverhampton Wanderers, Herve Kage of Charleoi and Geoffrey Mujangi Bia of Wolverhampton Wanderers??Wolverhampton-Leeds United en amical.

McCarthy, l’entraîneur de Wolverhampton, mise beaucoup sur Adlène Guedioura. Le jeune milieu de terrain des Verts a fourni de belles prestations au cours des matchs amicaux disputés en Irlande lors du stage préparatoire. A noter que Guedioura a rejoint directement le groupe en Irlande, après quelques jours de repos.

«On n’a! pas besoin de recruter un milieu de terrain»

L’entraîneur de Wolverhampton, McCarthy, a déclaré à la presse anglaise que le recrutement d’un milieu de terrain n’est pas d’actualité. Il dira : «On n’a pas besoin de recruter un milieu de terrain, on a l’effectif nécessaire pour accomplir une bonne saison.» Voilà une déclaration de McCarthy qui prouve qu’il compte sur le joueur algérien.

Wolverhampton-Leeds United en amical

Wolverhampton affrontera aujourd’hui l’équipe de Leeds United en amical. Ce match sera une occasion pour Guedioura de s’affirmer encore une fois, après la belle prestation qu’il a eue face à Reading.

-- Delivered by Feed43 service

vendredi 30 juillet 2010

Des débuts de championnats choc pour les Algériens

Des débuts de championnats choc pour les AlgériensGhezzal ouvrira le bal face à la Juve , Mesbah face au Milan AC ,Lacen contre Messi et  Ziani face au Bayern de Munich

A partir de la mi-août, le coup d'envoi pour la plupart des championnats européens sera donné, certains internationaux algériens seront appelés à faire leur entrée en lice. Les Verts, qui sont déjà stables avec leurs clubs, préparent dès maintenant l'entame de la nouvelle saison. Les championnats européens ont fixé les dates et le calendrier de la nouvelle saison 2010/2011.

Les Algériens, qui évoluent dans certains clubs, connaissent déjà leurs ! premiers adversaires de la nouvelle saison. Que ce soit en Bundesliga, en Liga, en Premier League ou encore dans le Calcio, de grandes affiches attendent les joueurs de l'équipe nationale qui évoluent dans ces championnats dès la première journée.

Après avoir goûté au plus haut niveau et à l'ambiance du Mondial en Afrique du Sud, le mois de juin dernier, certains joueurs de l'équipe nationale vont débuter fort la nouvelle saison. Le calendrier n'est pas trop clément avec leurs clubs respectifs, Barcelone, Juventus, Bayern Munich sont au menu pour certains joueurs des Verts lors de la première journée de la nouvelle saison.

Le 20 août : Ziani face au Bayern de Munich
Le passeur décisif des Verts, Karim Ziani, débutera la Bundesliga contre le champion en titre et le finaliste de Ligue des champions d'Europe, le Bayern de Munich. Lors de la première journée du championnat allemand, Wolfsburg se déplacera à Munich pour affronter la Bayern de Van Gaal. Ziani,! s'il est choisi comme titulaire ce jour-là, aura en face de l! ui une armada de joueurs mondialistes qui font partie de la formation bavaroise, à leur tête le finaliste de la Coupe du monde, le Hollandais Robben.

L'autre international algérien de la Bundesliga, le sociétaire du Borussia Mِnchengladbach, Karim Matour, lui, attendra la 2e journée pour jouer un choc face au Bayer Leverkusen le 28 août.

Le 29 août :Lacen contre Messi
Chez les champions du monde, le milieu de terrain algérien Mehdi Lacen débutera avec un gros morceau. Le Racing de Santander accueillera, durant la première journée, le FC Barcelone de Guardiola, le match se jouera le 29 août à El Sardinéro à Santander. Lacen, qui est bien parti pour être titulaire avec son club pour cette nouvelle saison, et son poste oblige, il n'affrontera pas seulement le milieu royal du Barça mené par le duo champion du monde Iniesta et Xavi, mais aura la tâche de contrer aussi le meilleur joueur du monde, Lionel Messi, ça se passera en première journée de la Liga.

!

Le 29 août : Ghezzal ouvrira le bal face à la Juve et Mesbah face au Milan AC
En Serie A, les Algériens, Abdelkader Ghezzal (Bari), et le défenseur de Lecce, Mesbah, ouvriront le bal face aux deux plus grands clubs du Calcio. Bari de Ghezzal accueillera le Juventus de Turin lors de la première journée programmée le 29 août. La Juve connaît bien Abdelkader. En fin de saison dernière avec Sienne, il a réussi un doublé face aux Noir et Blanc de Del Piero, réussira-t-il le coup une nouvelle fois en début de cette saison ? L'autre Fennec, Mesbah, lui, se déplacera pour la même journée à Milan, son premier match avec Lecce sera contre le Milan AC.

C'est plutôt souple pour les autres
Pour les autres internationaux algériens d'Europe, la première journée sera plutôt souple face à des équipes plus ou moins abordables. En Premier League, Guedioura avec Wolverhampton jouera la 1e journée contre Stock City. Les Glasgow Rangers, s'ils gardent toujours Bougherra, a! ffronteront, eux, le 14 août Kilmanok. En championnat portugais, Hallic! he et Yebda, s'ils feront partie de l'équipe de Benfica, joueront contre Academy Coimbra le 15 août. Par contre, Halliche jouera contre ses ex-de Madère lors de la 2e journée programmée le 22 août. Sochaux de Boudebouz en France jouera la 1re journée contre Arles-Avignon qui compte dans son effectif l'ex-international Hameur Bouazza.

-- Delivered by Feed43 service

Ziaya toujours méfiant

JEDDAH, SAUDI ARABIA - MARCH 09: Abdelmalik Ziaya of Al ittihad reacts during the AFC Champions League Group B match between Al Ittihad (KSA) and Zobahan at Prince Abdullah Al Faisal Stadium on March 9, 2010 in Jeddah, Saudi Arabia. (Photo by World Sport Group/Getty Images)?Devant l'inefficacité de sa ligne offensive, le sélectionneur Rabah Saâdane a coché, sur sa liste,! le nom d'Abdelmalek Ziaya pour le match Algérie-Gabon (amical), le 11 août, au stade du 5-Juillet, qui constitue la première sortie des Verts depuis leur expédition en Afrique du Sud.

Néanmoins, le public qui investira les travées du temple olympique aura un ?il très attentif sur Ziaya, un attaquant qui défraya la chronique en refusant de faire partie de la présélection à laquelle Saâdane fit appel avant la Coupe du monde. Depuis, tout est rentré dans l'ordre comme en témoigne la convocation de la nouvelle idole des supporters de l'Itihad Saoudi après avoir réussi à se faire adopter par ces derniers, il devrait en faire de même pour satisfaire l'exigeant public algérien le 11 août.

Sera-t-il dans sa meilleure forme ?
Attendu tel le messie pour booster une ligne d'attaque en panne de finition, Abdelmalek Ziaya, qui traîne la réputation de tueur dans les surfaces, sera-t-il dans sa forme optimale le 11 août ? Cette interrogation taraude l'esprit de pas ma! l de gens notamment ceux qui rêvent de voir l'ancien avant-cen! tre de l'ESS marquer son territoire à l'occasion de cette joute. En effet, libéré par son club, Ziaya sera au repos pendant 2 semaines, soit la durée qui nous sépare du match Algérie- Gabon. Ziaya, qui se ressource actuellement chez lui à Guelma, a certes bossé énormément cet été avec son club avec qui il est allé en stage bloqué pendant 21 jours au Portugal, toutefois, espérons que cette période d'inactivité ne portera pas préjudice à sa forme, car ce serait vraiment dommage qu'après le bruit qui entoura sa sélection, il ne réponde pas à l'attente des supporters qui ne voient que lui pour titiller le duo Djebbour-Ghezzal.

Pour ces deux joueurs, qui n'ont pas su saisir leurs chances lors de nombreuses occasions qui leur ont été données par Rabah Saâdane, savent que la venue dans le groupe de Ziaya représenterait un danger réel pour eux. C'est pour cela que nous espérons voir le 11 août prochain un Ziaya en pleine possession de ses moyens. Ce dernier, qui n'ignore pas! qu'après avoir trop fait parler de lui dans la presse nationale et arabe, a une réputation à défendre, ce qui fait qu'il sera l'attraction le 11 août prochain pour tous ceux qui suivront ce match amical. Afin de ne pas décevoir ceux qui ont milité avec force pour qu'il réintègre les rangs des Verts, Abdelmalek Ziaya va-t-il préparer ce rendez-vous en suivant un programme d'entraînement individuel, à moins que le staff technique de l'EN n'ait déjà anticipé en lui envoyant un programme qu'il devra suivre pour qu'il n'arrive pas au stage diminué physiquement.

Balayer les appréhensions
Fonctionnant apparemment au feeling, au joueur d'Al-Itihad de Djeddah il a suffi d'un petit quiproquo avec l'entraîneur national en Angola pour qu'il se fasse des idées noires sur un environnement (sélection nationale) qu'il n'aurait jamais dû quitter. Après avoir (hâtivement) pris la décision de ne se consacrer que pour son club, Ziaya changea d'avis, heureusement, après qu'il ait ! été sondé par Mohamed Raouraoua qui l'a convaincu à revoir sa décision.! Une fois après, c'était au tour de Rabah Saâdane de l'appeler au téléphone, et lors de cette communication, ce dernier donna des garanties (sportives) que cette fois-ci, il bénéficiera de plus d'égards de sa part.

Cette promesse suffira-t-elle à décomplexer le joueur ? Comme on l'a écrit, ce garçon, qui fonctionne au feeling, a besoin d'un accueil assez chaleureux dès qu'il rejoindra le lieu du regroupement afin d'écarter les appréhensions qui, doit-on l'imaginer, ne sont pas encore chassées de sa tête. Déjà le fait qu'on daigna lui donner le numéro 24 (il paraît qu'il n'a pas été consulté auparavant sur le choix du numéro qu'il préférerait) est un signal fort envoyé par l'encadrement de l'EN, puisque le numéro 24 n'est autre que celui du matricule minéralogique de sa wilaya et de sa ville, Guelma !

-- Delivered by Feed43 service

Bellaïd sommé de quitter l'Eintracht Frankfurt

Bellaïd sommé de quitter lEintracht Frankfurt Michael Skibbe : «Au lieu de rester toute la saison dans les gradins, il ferait mieux de se trouver un club»

L'entraîneur de l'Eintracht Francfort, Michael Skibbe, ne s'est pas montré très tendre ave le défenseur algérien, Habib Bellaïd. Après la dernière confrontation amicale de son club face au Racing de Santander, le coach n'était pas convaincu du rendement de Habib Bellaïd ; il lui recommande déjà de trouver un club preneur.

Le défenseur central de l'équipe nationale, Habib Bellaïd, va certainement rejoindre le camp de certains autres internationaux ! algériens en difficulté en ce début de saison. Après Yebda et Halliche, qui n'ont pas encore trouvé de stabilité avec le Benfica, Antar Yahia pratiquement sans club, et Abdoun qui n'a pas tout réglé encore avec Nantes, voilà un Bellaïd qui s'ajoute à la liste. Son club, l'Eintracht Francfort, lui conseille de trouver un club preneur, son coach ne lui garantit pas de jouer lors de la nouvelle saison s'il restera.

Le match amical face à Santander ne lui faisait pas éloge
Le match amical de l'Eintracht Francfort, disputé la semaine dernière contre le Racing de Santander, était sans doute le dernier test pour l'Algérien Habib Bellaïd. Le coach ne l'avait utilisé, ce jour-là, que pour 16 minutes, pour conclure à la fin qu'il n'a pas besoin de lui. Il lui a donc directement recommandé de trouver un club preneur. «Il vaut mieux pour Bellaïd qu'il aille jouer dans un autre club où il assurera la compétition, parce que chez nous, il passera certainement toute la saison ! sur le banc ou alors il nous accompagnera dans les tribunes, j! e n'ai pas de place pour lui dans mon effectif», a martelé l'entraîneur de l'Eintracht, Michael Skibbe, à la presse allemande, hier, lorsqu'il a fait son bilan de la rencontre amicale face au club espagnol du Racing.

La concurrence est rude pour lui
Ce qui ne joue pas encore en faveur du défenseur de l'équipe nationale algérienne est que la concurrence ne l'épargne pas. A l'Eintracht, Habib Bellaïd, et selon les préférences de son staff, n'est pas en mesure de concurrencer les autres défenseurs centraux du club. Face à Chris, Maik Franz, Marco Russ et Aleksander Vasoski, ils sont tous mieux placés par rapport aux préférences de l'entraîneur.

Habib Bellaïd est pratiquement le dernier choix et n'offre pas de solution convaincante pour son club. C'est pour cette raison qu'il est plus que sûr que la direction du club va céder à la demande du responsable de la barre technique.

Il a même été essayé sur le flanc gauche
Selon son coach, Bellaïd a mê! me été essayé sur le côté gauche, mais cela n'avait pas donné grand-chose. Dans ce poste, l'Algérien n'avait pas trop convaincu non plus. «On a essayé de le rentabiliser sur le côté gauche, mais là encore Bellaïd n'offre pas une solution valable», a commenté son coach. La direction de l'Eintracht souhaite, par contre, dans le cas de libérer Bellaïd de rembourser 2,5 millions d'euros, la somme qu'elle avait déboursée pour son transfert du Racing Strasbourg en 2008.

par A. I.

-- Delivered by Feed43 service

J-12 avant le Gabon : les Verts Entre ambitions et désillusions

J 12 avant le Gabon : les Verts Entre ambitions et désillusionsLes internationaux algériens connaissent des fortunes diverses, quant à leur destination finale, car un tournoi planétaire est synonyme pour tout joueur d'une consécration, d'une part, et d'un précurseur et d'un tremplin, d'autre part, afin de donner un nouvel élan à sa carrière,…

…La qualité des joueurs algériens était telle que tout le monde prédisait déjà une bonne participation au Mondial et par ricochet, les convoitises des grosses cylindr! ées. Flop ! Au final, la déception est totale, non seulement par le parcours de l'équipe nationale qui n'a finalement obtenu qu'un misérable point consécutivement à l'esprit individuel de certains éléments au détriment du collectif, mais aussi par le fait qu'aucun joueur ne soit parvenu à attirer l'attention des recruteurs.

A l'exception de Ghazzal, qui, en rejoignant Bari pour les quatre prochaines saisons, a gravi un autre échelon, puisque son club de Sienne a été relégué en Serie B. Wolverhampton, par contre, n'a pas attendu l'issue du Mondial pour racheter le contrat de Guedioura, mais Adlène revient à son club avec un statut différent. Mesbah a préféré la continuité avec son club de Lecce où il est très estimé et son coach compte énormément sur lui, le Mondial lui a permis de gagner en maturité.

Le seul joueur qui pouvait rejoindre une des grandes écuries a été Belhadj, le FC Barcelone, West Ham, Hambourg étaient en lice pour d'adjuger les services de cet! arrière latéral volant, mais contre toute attente et à la stu! péfaction générale, il a répondu favorablement aux chants des sirènes des émirs. Quant au trio axial, Bougherra-Antar-Halliche, la situation n'est pas identique, mais le destin semble être le même, la désillusion. Le pensionnaire des Glasgow Rangers est partant, Walter Smith son entraîneur a recruté deux défenseurs centraux, cela incitera Magic à étudier les offres qui lui sont parvenues de la Bundesliga et de la Premier League, mais son v?u est de poursuivre sa carrière en Angleterre.

Halliche et Yebda, qui ont réussi leur Mondial, sont toujours liés au Benfica ; pour le premier, son avenir est lié au départ de David Ruis, et le second ne sait pas encore de quoi sera fait demain. Même constat établi pour les locaux pour qui le Mondial n'a été qu'une expérience seulement, contrairement au Mondial de 1982 où les Madjer, Assad, Belloumi et les autres ont émerveillé le monde et affolé les grands clubs, autre temps, autres m?urs ,dirions-nous. Mais pour une raison ou une! autre, les joueurs algériens, qui ne manquent certainement pas de talent, n'arrivent pas à trouver un club à leurs dimensions. Des joueurs, africains essentiellement, de moindre calibre, arrivent à concrétiser avec les grands clubs d'Europe alors que les nôtres se contentent souvent de ce qu'il leur est offert. Ne serait-ce pas leur manque d'ambition sportive qui en est la cause ? La question mérite d'être posée.

ceux qui ont conclu

Chaouchi a finalement rempilé à l'ESS
On croyait qu'après le match qu'il a fait à Oumdorman, la CAN allait lui ouvrir les portes de l'Europe. Mais non. Chaouchi a fini par rempiler à l'ESS pour une autre saison. Plusieurs agents le suivent encore et s'il fait un bon début de saison, il pourra rejoindre l'Europe d'ici décembre.

Gaouaoui : direction Blida
L'ex-numéro 1 de la sélection algérienne, a fini par signer à l'USMB. Après une année difficile à Chlef, Lounès a décidé de tenter de relancer sa carrière du cô! té de la ville des Roses.

Medjani : il restera à Ajaccio
L! e défenseur central des Verts, Carl Medjani, a repris les entraînements avec son club, Ajaccio. Le joueur a été annoncé dans quelques clubs français comme Nantes et Arles Avignon. Aux dernières nouvelles, Carl restera en Corse pour au moins une autre saison.

Mesbah : heureux à Lecce
Il a réussi à accéder avec son club, Lecce, en série A. Djamel Abdoun se sent très bien là où il est. Il a décliné plusieurs offres intéressantes venant de clubs plus forts que le sien. L'arrière gauche de la sélection algérienne sait qu'il a plus de chances de jouer à Lecce qu'ailleurs. Il a l'avantage de la stabilité.

Belhadj : au Qatar jusqu'à nouvel ordre
Contre toute attente, l'un des meilleurs joueurs algériens, Nadir Belhadj, et en dépit des nombreuses offres que son club a reçues, a décidé d'aller jouer au Qatar pour Al Sadd. C'est vrai que financièrement, le joueur a fait une très belle affaire, mais sur le plan sportif, ce choix est loin d'être bon. Néanmoins,! d'après certaines sources sûres, le passage de Belhadj dans ce championnat est temporaire. Il pourrait rejoindre Malaga en décembre prochain, ou au plus tard la saison prochaine.

Laïfaoui préfère l'ESS au Golfe
Abdelkader Laïfaoui est le seul joueur de champ de l'équipe nationale qui joue dans le championnat local. Il a reçu quelques offres d'Arabie Saoudite, du Qatar, des Emirats arabes unis, mais toutes n'étaient apparemment pas intéressantes. Il a préféré rester à l'ESS, jouer la Champions League et disputer le championnat local.

Lacen : il opte pour la stabilité
Il est clair que Mehdi Lacen est l'un des piliers du club espagnol de Santander. Il a d'ailleurs été le joueur de champ le plus sollicité par son coach la saison dernière. Portugal, son entraîneur, a insisté auprès de son président pour faire le nécessaire afin de le garder. Lacen a eu quelques offres de clubs de Liga, mais il a préféré rester à Santander pour deux raisons : d'abord so! n club a de grandes ambitions cette année, et aussi parce qu'on a procé! dé à la revalorisation de son salaire.

Mansouri : Al-Sylia pour terminer sa carrière
Le capitaine de la sélection nationale de cette dernière décennie a décidé de quitter le haut niveau pour aller terminer sa carrière au Qatar. A 32 ans, Mansouri a fait le bon choix. On rappelle qu'il a joué 11 ans en Ligue une, et c'est tout à son honneur.

Guedioura : racheté par Wolverhampton
Prêté par Charleroi en décembre dernier, Adlene Guedioura a fini par convaincre les responsables de Wolverhampton de ses qualités techniques, physiques et tactiques. Ce club de Premier League, qui vise le haut du tableau cette année, a décidé de racheter le contrat de Guedioura contre la coquette somme de 2M £. Il est bien parti pour devenir un des piliers de cette équipe, et prochainement un titulaire indiscutable au sein de la sélection algérienne.

Ziani : il revit à Wolfsburg
Annoncé comme partant la saison dernière à cause de l'acharnement qu'il a subi de la! part de son ancien coach, Karim Ziani est en train de revivre avec le nouvel entraîneur anglais Steve McLaren. Malgré les nombreuses offres venant de France (Saint-Etienne et Monaco) le numéro 15 des Verts a décidé de rester en Allemagne et de se battre pour gagner sa place, surtout que les choses ont beaucoup changé au sein de son équipe. Le départ de Multinovic va le stimuler encore plus et lui laissera une chance de s'imposer comme le nouveau maître à jouer des Wolfes.

Boudebouz : avec un nouveau statut à Sochaux
L'entraîneur de Sochaux connaît très bien les qualités de son numéro 10. Il n'a pas voulu le griller la saison dernière à cause de son jeune âge. Cette saison, après avoir pris part à la Coupe du monde, Ryad a montré qu'il a beaucoup mûri. Son entraîneur compte plus sur lui. Il nous a déclaré dernièrement qu'il compte lui donner plus de responsabilités cette saison. Boudebouz a reçu plusieurs offres d'Angleterre et d'Italie, mais il a préféré jouer! encore une année à Sochaux, progresser encore et encore avant d'aller ! jouer pour un grand club. Il est encore jeune. Griller des étapes peut le griller lui comme joueur. Sage choix de l'Algérien.

Kadir : Il n'a pas trouvé mieux que Valenciennes
Dans son club, Kadir jouit d'un statut de titulaire. Il a un bon salaire. Il joue régulièrement et il a la confiance de son staff technique et l'amour de ses supporters. Valenciennes est un club très respectable en Ligue une française. Kadir a, semble-t-il, décidé de rester au moins pour une autre année dans ce club. Il a eu quelques touches avec des clubs du même championnat, mais aucun d'entre eux n'a réussi à l'emballer.

Matmour : Mِnchengladbach ne le lâchera jamais
Ce n'est un secret pour personne. Au Borussia Mِnchengladbach, Karim Matmour est une vraie star. L'Algérien a été dernièrement courtisé par Bolton qui a décidé de mettre 7 millions d'euros sur la table.
Les dirigeants du club allemand ne veulent même pas entendre parler du départ de leur attaquant. Ils ti! ennent à lui et comptent sur ses services cette année. Pour eux, Bradley et Matmour sont intransférables. Matmour dont le contrat expire en 2012, restera cette année à Mِnchengdbach.

Chadli : de Mayence à Kaiserslautern
L'ex-milieu de terrain de Mayence a décidé de changer d'air cette saison. Auteur d'une saison très honorable avec Mayence, l'enfant d'El Bahia a décidé de signer avec l'ancien club de Deham et de Bouzid. Il est au Kaiserslautern pour les trois prochaines années.

Ghezzal : son club a rétrogradé, pas lui
Il est l'un des rares joueurs algériens qui ont pris part à la Coupe du monde à avoir fait une bonne affaire. Abdelkader Ghezzal est passé de Sienne, qui a rétrogradé en série B, à Bari, un autre club de Série A. Le joueur a refusé de jouer dans un palier inférieur, surtout que plusieurs clubs de série A le voulaient. Abdelkader est en train de faire d'excellents matchs (amicaux) avec son nouveau club. Il est bien parti pour gagner un! e place de titulaire cette année avec Bari.

Djebbour : l'AEK a f! ait des efforts pour le garder
Rafik Djebbour est le meilleur attaquant de l'AEK Athènes. Son entraîneur, ainsi que son président, savent très bien cela. C'est pour ça qu'ils ont tout fait pour le garder. Sur le plan financier, ils ont décidé de lui offrir un bonus de 150 000 euros, si jamais il joue plus de 20 matchs cette saison. Son salaire étant de 650 000 euros par an, Rafik peut atteindre facilement les 800 000 euros cette année. Sur le plan sportif, l'AEK jouera l'Europa League, ce qui est un chalenge très intéressant pour Djebbour. Malgré cet accord, le joueur et son agent n'écartent pas l'idée de quitter la Grèce si une belle offre pour lui et pour le club se présente d'ici le 31 août.

Bouazza : il retrouve la Ligue Une
L'ancien attaquant de Watford et de l'équipe nationale, Hameur Bouazza, a fini par signer avec Arles-Avignon cet été. Le joueur qui souhaitait jouer pour le PSG de sa ville natale, Paris, s'est vu obligé d'opter pour Arles. Le nou! veau promu compte beaucoup sur son expérience avec les Fennecs et aussi en premier League. Pour eux, la venue de Bouazza ne pourra qu'être bénéfique pour l'équipe.

Ziaya : dans le meilleur club d'Asie
L'ancien baroudeur de l'Entente, Abdelmalek Ziaya, se sent tel un roi en Arabie Saoudite. Son entraîneur Manuel José, le fait jouer régulièrement et compte beaucoup sur lui. Le joueur est très bien payé à l'Ittihad de Djeddah. Le championnat d'Arabie Saoudite est bon et son club joue régulièrement les compétitions internationales. Le numéro 24 de la sélection ne manque de rien, pourquoi changer ?

ceux en ballottage

Halliche : tous les chemins mènent à Guimarمes
C'est le joueur algérien le plus sollicité après cette Coupe du monde, le libero Rafik Halliche. Le nom de l'ancien joueur du NAHD a fait le tour de toutes les rédactions de journaux anglaises, françaises, portugaises et algériennes. Annoncé partout et nulle part ailleurs, Halliche n'a ! finalement conclu avec aucune des équipes qui l'ont sollicité. Il est a! ctuellement à Lisbonne où il va reprendre les entraînements avec Benfica. Il discutera dans les heures qui viennent avec Rui Costa. Ce dernier va certainement lui proposer de prolonger, puis de partir encore une fois sous forme de prêt à Guimarمes. Le joueur a au début refusé cette option, mais d'après les dernières nouvelles, ses dirigeants ne vont apparemment pas lui laisser le choix.

Yebda : l'énigme
Hassan Yebda est l'un des meilleurs joueurs algériens. C'est une valeur sûre. Tous les entraîneurs des grands clubs souhaitent avoir un joueur régulier et appliqué comme lui. On pensait qu'il serait l'un des joueurs qui vont rejoindre un grand club après la Coupe du monde. Jusque-là, rien. Aucun club n'a émis le v?u de l'enrôler. On ne sait pas si les affaires de ce joueur se font dans la discrétion la plus totale, ou s'il n'y a vraiment pas d'offres pour lui. Une chose est sûre, Yebda est à Lisbonne pour reprendre l'entraînement avec Benfica. Les dirigeants de ! ce club nous ont annoncé récemment qu'ils n'avaient pas l'intention de le garder. Où ira Yebda ? Pourquoi tous ces mystères autour de son transfert ? On connaîtra les réponses à ces questions d'ici le 31 août prochain.

Mbolhi : entre West Ham et Rubin Kazan, il y a le Slavia Sofia
Il est l'une des révélations de cette Coupe du monde. Le gardien algérien a été déjà courtisé par des clubs prestigieux avant son arrivée en équipe nationale. Ses essais à Man U. n'ont pas été concluants. Newcastle s'est intéressé à lui, mais ça n'a pas abouti aussi. Il y a eu ensuite l'intérêt de West Ham, club avec lequel il s'est entraîné pendant quelques jours. Ajoutons à ces clubs les offres qu'il a reçues de Turquie? toutes ces offres et Mbolhi se trouvent en Bulgarie où il a repris les entraînements avec son club, le Slavia Sofia. On ne sait pas si ce gardien va rester en championnat bulgare ou s'il a tout réglé avec le club russe de Rubin Kazan. Ce qu'on sait par contre, c'est! que outre ce club et West Ham, Mbolhi n'a pas d'autres choix que de re! ster à Slavia.

Yahia : quel avenir pour le capitaine des Verts ?
Antar Yahia a repris, lui aussi, les entraînements avec son club, Bochum, qui jouera en Ligue deux allemande cette saison. On ne sait pas s'il a l'intention de rester, ou s'il se prépare seulement avec son ancienne équipe, mais une chose est sûre, Antar n'a pas vraiment de contacts. Mis à part l'information qui a circulé selon laquelle Sochaux le voulait, et quelques rumeurs d'un soi-disant intérêt d'Al Kadissia (Arabie Saoudite) pour le capitaine algérien, aucun club ne s'est manifesté officiellement pour demander les services du numéro 4 de la sélection algérienne. Il n'y a qu'une seul alternative, rester avec Bochum, et essayer d'accéder dès cette année en première division.

Bougherra : tenté par un retour en Angleterre
Le cas de Bougherra est différent des autres, du moment que ce joueur est comme un roi au Glasgow. Il est le chouchou des supporters. Il fait partie des joueurs les! mieux payés au club, et c'est un titulaire indiscutable. Si on ajoute à tous ces avantages que son club jouera la Champion League, on dira alors, pourquoi le Magic veut quitter cette équipe ? Et bien, Bougherra veut franchir un autre palier. Un retour en Angleterre le tente beaucoup. Ses agents sont en discussion avec plusieurs clubs anglais, entre autres West Ham et Bolton. S'ils trouvent un terrain d'entente et si l'offre intéresse les dirigeants des Rangers, il se pourrait que Bougy quitte l'Ecosse pour revenir jouer en Premier League.

Abdoun : il veut quitter Nantes, mais…
Djamel Abdoun a émis le v?u de quitter Nantes à plusieurs reprises. En disgrâce avec son entraîneur, l'Algérien a décidé de changer d'air. Son coach n'est pas contre, à condition qu'il ait des offres concrètes. Dernièrement, la presse française a parlé d'un intérêt d'Arles-Avignon pour le milieu de terrain algérien, mais depuis rien de concret. Djamel a repris les entraînements ave! c les Canaris en espérant qu'un club de D1 se manifeste avant la date l! imite des transferts en Europe.

Bellaïd : entre l'Eintracht et Boulogne
Habib Bellaïd appartient à l'Eintracht Frankfurt. Il a été prêté pour une année la saison passée à Boulogne-sur-mer, club de D1 française. En fin de saison, Bellaïd était dans l'obligation de retourner à son club. Jusque-là, le défenseur international algérien, ne connaissait pas encore les intentions du club allemand. Est-ce qu'ils vont le garder, ou alors le prêter encore une fois ? Bellaïd, dans le flou total, devrait avoir la réponse de son club dans les jours à venir.

-- Delivered by Feed43 service

Qui a décidé de faire jouer Meghni ?

Algeria team's Mourad Meghni plays with the ball during a practice session on May 25, 2010 in the Swiss Alpine resort of Crans-Montana ahead of the FIFA World Cup 2010 finals in South Africa. AFP PHOTO/PHILIPPE DESMAZES (Photo credit should read PHILIPPE DESMAZES/AFP/Getty Images)????Lors de son dernier passage à Alger! , le joueur de la Ville éternelle a fait une déclaration qui aurait jeté un pavé dans la mare sous d'autres cieux, mais elle est passée sous silence, aussi bien par la presse que par les observateurs, et cela est lié à la gestion distincte qui prévalait au sein de la sélection nationale lors de la CAN et du Mondial.

«Je ne devais pas prendre part à la CAN», une déclaration lourde de sens de Meghni qui en dit long sur le pouvoir de décision quant aux cas qui échoiraient au staff médical. La décision d'aligner le milieu de terrain laziale aurait été prise par l'entraîneur national qui n'aurait pas pris en considération l'avis de son staff médical. Ce dernier a dispensé Meghni de ce tournoi continental, le faire jouer tout en sachant qu'il était amoindri ne servirait à aucune partie.

Sa carrière fut un à moment compromise par l'insouciance de certains décideurs, les incessants déplacements au Qatar n'auront servi à rien sauf que les soins apportés dans ce centre ! donnaient de l'espoir au joueur de revenir à la compétition et! aux puristes de se régaler par les gestes techniques de ce virtuose de la balle.

Un feuilleton qui n'a connu son épilogue qu'au dernier stage à Nuremberg, un fol espoir entretenu tout au long de cette période par inadvertance médicale ou par l'entêtement de l'encadrement technique.

De ce fait, l'on est censé de croire que d'autres joueurs, de par leurs piètres prestations, auraient été incorporés tout en étant blessés, ou bien ce sont les joueurs qui ont carrément choisi cette option de leur propre gré ?
La question qui mériterait débat serait la répartition des tâches au sein de l'encadrement, les décisions doivent être prises en commun accord et qui seront en harmonie avec l'organigramme.

Le staff médical élargi et renforcé
Au centre de plusieurs polémiques avant et pendant la CAN, le staff médical n'était qu'un poste dans l'organigramme sans pouvoir pour autant influer sur certaines décisions du staff technique concernant l'état dans leq! uel un joueur se trouvait.
Le président de la FAF a exigé un renforcement de cette structure en y adjoignant des médecins hautement qualifiés chapeautés par le responsable d'Aspetar, le docteur Chalabi.

Le docteur Chalabi décide, une première
L'entraîneur national a été contraint de se passer du gardien Chaouchi face à l'Angleterre, le premier responsable du staff médical, en l'occurrence Chalabi, passe à l'acte en établissant un rapport médical au staff technique quant aux aptitudes de Chaouchi par rapport à sa blessure au poignet. Saâdane relègue définitivement Chaouchi, qui devient ainsi le troisième gardien, et le staff médical arrive enfin à se faire entendre.

Et si la Lazio demandait réparation ?
Dans ce cas, la fédération serait dans l'obligation d'ouvrir une enquête et sévir, mais on n'en est pas là.
Le club transalpin a aussi été berné dans cette affaire, mais la prise en charge de leur joueur par la fédération leur aurait perm! is de faire des économies, mais que dalle. Ils n'ont rien dépensé, cert! es, mais ils n'ont rien gagné non plus, puisque la convalescence du joueur est encore longue.

-- Delivered by Feed43 service

L'Algérie candidate à l'organisation des Mondiaux d'athlétisme en 2017 (CAA)

L'Algérie a déposé son dossier de candidature à l'organisation des Championnats du monde d'athlétisme en 2017, a annoncé le président de la confédération africaine d'athlétisme (CAA), M. Kalkaba Malboum. "L'Algérie est en compétition avec le Maroc, l'Afrique du Sud, le Nigeria et l'Egypte pour l'organisation du Mondial 2017 d'athlétisme", a déclaré le Camerounais, M. Kalkaba Malboum. "Après l'organisation réussie de la Coupe du monde de la FIFA par l'Afrique du Sud, nous demandons aux gouvernements africains de saisir l'opportunité et de se porter candidats à l'organisation de l'événement mondial d'athlétisme", a déclaré Kalkaba Malboum lors d'une conférence de presse à l'occasion des 17èmes.

Aps