mercredi 31 mars 2010

Classement FIFA: l'Algérie gagne 5 places (27e)

Classement FIFA: lAlgérie gagne 5 places (27e)La sélection algérienne de football, quatrième lors de la 27e édition de la coupe d’Afrique des nations CAN-2010 de janvier dernier en Angola, a gagné cinq places au classement mensuel de la Fédération internationale de football (FIFA) publié mercredi par l’instance dirigeante du football mondial.

Au niveau africain, l’Algérie a gagné une place pour se retrouver en 5e position, devancée par l’Egypte (14e mondial), le Cameroun (20e), le Nigeria (22e), la Côte d’Ivoire (25e).

Les trois adversaires de l’Algérie en coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud sont classés dans l’ordre: Angleterre (7e, -1 place), les Etats-Unis (16e, +2) et la Slovénie (29e, -2).

Quant aux adversaires de l’Algérie dans les éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2012 (CAN-2012), leur classement s’établit comme suit: Maroc (68e mondial et 11e africain), Tanzanie (109e mondial et 24e africain) et la République centrafricaine bon dernier (202e et 52e).

L’Espagne conserve de son côté son avance en tête du classement sur le Brésil et les Pays-Bas.  La plus grosse progression, à la fois en termes de places et de points, est à mettre à l’actif du Sénégal (72ème, plus 22), qui est allé s’imposer en match amical face à la Grèce, ancien champion d’Europe et futur participant à la Coupe du Monde 2010.

La plupart des changements observés dans le classement sont dus à la dévalorisation des rencontres de l’année passée, et en particulier des nombreux matches de qualification pour la Coupe du Monde disputés il y a tout juste un an.

Au total, les résultats de 47 rencontres – 39 mat! ches amicaux et 8 matches de qualification pour la Coupe dR! 17;Asie des Nations – ont été pris en compte dans le classement mondial actuel. Ce qui porte à 145 le nombre de matches internationaux « A » disputés en 2010. Le prochain classement mondial FIFA sera publié le 28 avril prochain.

BF de la FAF: la préparation des équipes nationales à l'ordre du jour

BF de la FAF: la préparation des équipes nationales à lordre du jour La préparation des sélections nationales aux prochaines échéances officielles sera à l’ordre du jour de la réunion du bureau fédéral de la fédération algérienne de football (FAF), prévue le lundi 5 avril au siège de l’instance fédérale.

L’équipe nationale « A » va préparer le Mondial-2010 en Afrique du Sud, alors que la sélection A’ prépare son match retour contre la Libye pour le compte des éliminatoires de la 2e édition du championnat d’Afrique des Nations CHAN-2011, réservé aux joueurs locaux.

De son côté, l’équipe des moins de 20 ans entamera en avril les qualifications du championnat d’Afri! que des Nations -2011 face à la Sierra-Leone. Quant à l’équipe des moins de 17 ans, elle prendra part à un tournoi amical à Montpellier (France) dans le cadre de sa préparation au 2e tour des éliminatoires du championnat d’Afrique 2011.

D’autres points seront également examinés par le Bureau fédéral de la FAF lors de sa réunion, entre autres les rapports d’activités des Ligues Nationale et Inter-Régions, ainsi que les rapports d’activités des Commissions Fédérales.

Le stage des Verts aura lieu dans les alpes (Autriche) : Saâdane retient Boudebouz, Feghouli, Belaïd et Guedioura

Le stage des Verts aura lieu dans les alpes (Autriche) : Saâdane retient Boudebouz, Feghouli, Belaïd et GuediouraLe sélectionneur national, Rabah Saâdane, a clôturé hier sa tournée européenne qui l'a mené dans plusieurs villes de l'Hexagone, où il a pu superviser plusieurs joueurs susceptibles d'endosser le maillot national.

«J'ai pris toutes mes dispositions, ce n'est pas évident que ceux qui sont retenus par mes choix soient convoqués pour le prochain stage, moi, je travaille pour le long terme, ceux qui ne seront pas avec nous lors du prochain stage seront convoqués après le mondial, car ce sont des jeunes qui ont de l'avenir et qui peuvent donner ! beaucoup au football algérien», dira Saâdane qui a officiellement ficelé la liste des cinq joueurs qui renforceront les rangs des Verts dès le prochain stage prévu le 20 mai prochain.

Selon une source digne de foi, les joueurs qui ont convaincu le sélectionneur national sont au nombre de quatre et sont de facto convoqués pour le stage qui précédera le match amical face à l'Irlande le 28 mai à Dublin, on retrouve Ryad Boudebouz, 20 ans (FC Sochaux) milieu offensif, Sofiane Feghouli, 21 ans, (FC Grenoble) milieu de terrain, Yacine Brahimi, 20 ans (Clermont-foot Auvergne) milieu de terrain et Saâdane a profité de sa présence la semaine passée en France pour assister à la rencontre de Ligue 2 entre Istres et Clermont (1-3) et a apprécié la prestation du milieu Yacine Brahimi, auteur d'un but marqué au cours de ce match remporté par son équipe sur le score de trois buts à un et enfin le jeune Habib Belaïd, 20 ans (Boulogne-sur-Mer), qui a laissé une grosse impression chez! le sélectionneur national.

Aux quatre joueurs, notre s! ource révèle que Adlène Guedioura pourrait faire partie de ce contingent : «Saâdane n'a pas pu le voir, mais il a visionné des DVD qui lui ont donné un large aperçu sur le talent de ce joueur. Il est inclus dans la liste des joueurs convoqués prochainement.»

Fabre n'a pas convaincu
En revanche, le gardien de but de Clermont-Ferrant, Michaël Djamal Fabre, supervisé par Saâdane et Hacen Belhadji, l'entraîneur des gardiens de but des Verts, n'a pas donné satisfaction, d'où le recours à l'option locale qui sera composée de Lounès Gaouaouai, Faouzi Chaouchi et Med Lamine Zemmamouche.

Par ailleurs, le staff technique en étroite collaboration avec Mohamed Raouraoua et Walid Sadi, ont visité plusieurs sites susceptibles d'abriter le prochain stage des camarades de Ghezzal, finalement, le choix s'est porté sur une ville frontalière entre l'Autriche et l'Italie, qui se situe dans le territoire autrichien, plus exactement dans les alpes italiennes mais côté Autrich! e.

Cette paisible localité se situe à une altitude de près de
1 800 mètres, le centre offre toutes les commodités d'une excellente préparation et dispose de très bonnes installations sportives : terrain réplique de football, salle de musculation, salle de visionnage des DVD et vidéo et autres accessoires, en plus de la tranquillité et la sérénité dont il dispose, car il est très loin et très isolé.

L'équipe d'Angleterre des Steven Gerrard, Lampard et autre Rooney s'est déjà préparée sur les mêmes lieux.

Il est donc clair que le voyage effectué par toute l'équipe technique et administrative des Verts fut fructueux et aura permis de mettre les ultimes retouches sur la préparation des Verts pour le stage du
20 mai, tout a donc été minutieusement préparé.

Saâdane, qui est rentré hier au pays, devra en principe dans les prochains jours tenir une conférence de presse pour annoncer plusieurs affaires, dont son départ de la sélection national! e après le mondial.

RACHID ABBAD

mardi 30 mars 2010

Quand l'Algérie se découvre de nouveaux joueurs

Quand lAlgérie se découvre de nouveaux joueursDe nombreux joueurs franco-algériens souhaitent intégrer la sélection algérienne, à moins de 3 mois de la Coupe de monde, et ainsi prendre la place de ceux qui ont joué les qualifications ou la CAN.

Depuis la qualification de l'Algérie pour la Coupe du monde, plusieurs joueurs ayant des origines algériennes, ont récemment déclaré être intéressés par les Fennecs, alors qu'ils n'avaient jamais revendiqué leur appartenance à l’Algérie auparavant. De nombreux joueurs à la double nationalité frappent en effet à la porte de l'équipe nationale depuis quelques mois. Ainsi, Mourad Meghni (Lazio Rome), Hassan Yebda (Portsmouth), et Djamel Abdoun (N! antes) ont intégré la sélection il y a quelques mois. Boudebouz (Sochaux), Fabre (Clermont), et Brahimi Clermont) pourraient suivre.

Ces « nouveaux » Algériens énervent Karim Ziani (Wolfsbourg), l'un des piliers de la sélection, comme il l'explique dans Le Buteur : « Le fait de voir tous les jours un nouveau prétendant pour l'Equipe nationale m'irrite franchement. J'espère seulement que tous ces joueurs qui se disent Algériens à 100% se manifestent parce qu'ils aiment l'Algérie et veulent défendre ses couleurs, et non pas parce qu'il y a une Coupe du monde au bout. On verra bien s'il y aura autant de monde après le Mondial. »

L’Algérie par défaut ?

Si lui a également la double nationalité Franco-Algérienne, il estime que c'est l'amour du pays et du maillot qui doit compter : « Pour jouer dans un pays, il est primordial de l'aimer. Ce n'est pas honnête d'utiliser l'Algérie juste pour soigner so! n CV. Je ne dis pas que ceux qui ont qualifié l'équipe en Coup! e du monde doivent y aller, mais nous étions déjà là lorsque l'Algérie n'arrivait même pas à se qualifier en Coupe d'Afrique. »

Alors que beaucoup de ces joueurs ont joué en équipe de France Espoir, Robert Nouzaret, coach du MC Alger durant la saison 2005/2006, estime que s'ils choisissent de jouer pour l'Algérie, c'est pour participer à la Coupe du monde : « Je suis persuadé que s’ils avaient eu la possibilité de jouer en équipe de France, ces joueurs auraient choisi les Bleus pour des raisons purement sportives.

C’est une évidence, et n’importe quel joueur de football aurait raisonné de cette façon. Lorsque vous prenez des décisions pareilles, il y a beaucoup de paramètres qui entrent en considération. On est toujours tenté de choisir le mieux, mais conscients que les chances de faire partie de l’effectif de Domenech sont minimes, ils ont opté pour l’Algérie. »

Si beaucoup de joueurs font ! en effet du pied à Rabah Saâdane, le sélectionneur des Fennecs, quelques uns sont eux sollicités par la fédération algérienne elle-même. C'est ainsi que les Franco-algériens Aït-Fana (Montpellier) et Feghouli (Grenoble), tous deux en équipe de France Espoirs, ont été approché par l'Algérie pour aller à la Coupe du monde. Pour le moment, les deux espoirs de Ligue 1 préfèrent rester avec les Bleuets.

Arthur Jorge : «L'équipe d'Algérie a du caractère»

Arthur Jorge : «L'équipe d'Algérie a du caractère» Il a gagné la Coupe d'Europe des clubs en 1987 avec Madjer, il a entraîné les meilleurs clubs français, il a fait aussi l'Afrique avec le Cameroun.

L'ex-entraîneur du FC Porto a répondu gentiment à nos questions, au téléphone, et ce qu'il devient, de la Coupe d'Europe qu'il a gagnée en 1987, de ses relations avec Madjer, des Verts, des choix des joueurs, du Mondial africain.

Il avoue que l'Algérie est une équipe qui l'a beaucoup impressionné et qu'elle fera sensation durant la Coupe du monde en Afrique du Sud.

– Que fait Arthur Jorge après avoir entraîné Rabah Madjer ?
- Ça fait plus de 20 ans que j'ai eu en charge ce joueur. J'ai entraîné beaucoup de clubs, entre-te! mps, même des équipes nationales. Maintenant, je suis consultant pour une chaîne TV. Je fais un peu le journaliste.

Donc, c'est un peu les vacances pour vous ?
C'est un peu comme vous le dites, j'ai en effet pris un petit peu de recul. Je vais me reposer un petit peu pour ensuite reprendre du service avec un bon moral.

Votre nom a été souvent annoncé du côté des pays maghrébins...
Tout à fait, j'ai été sollicité par le Maroc et l'Algérie, mais j'ai décliné les offres pour certaines raisons. Je ne vous cache pas que j'ai un contact très avancé avec le Maroc, mais pour le moment je n'ai rien encore décidé.

Quel souvenir gardez-vous de la talonnade de Madjer ?
C'était fantastique. C'est un geste des grands joueurs qu'on voit beaucoup plus dans le football actuel. Chaque fois qu'un joueur réalise ce geste, on dit qu'il a fait une Madjer. Donc, ce joueur a laissé ses traces dans le football mondial, il l'a marqué. Il est l'un des meilleurs! joueurs qu'a connu le FC Porto. Je n'oublierai jamais quand n! ous avons gagné la Coupe d'Europe en 1987. C'est le meilleur souvenir pour moi en tant qu'entraîneur.

Tenez, depuis, Mourinho a fait mieux, il a gagné la Ligue des champions et la coupe de l'UEFA. Il vous a effacé des tablettes, non ?
Oui, la vie est faite ainsi. On ne peut être les meilleurs éternellement, que ce soit pour l'entraîneur ou le joueur. Mais j'aimerais bien dire aussi que la différence entre Mourinho et moi, c'est qu'on a joué la Coupe d'Europe presque à Munich, contrairement à lui qui a gagné sur le terrain du Borussia Dortmund.

A l'époque, tous les Algériens n'ont pas aimé que vous laissiez Madjer sur le banc. Certains sont allés même jusqu'à dire que vous ne l'aimiez pas ?
Non, c'est faux. Madjer était comme mon fils. Quand il ne jouait pas, c'était à cause de sa blessure, mais il était tout le temps titulaire. Si je ne l'aimais pas, alors pourquoi je l'aurais fait jouer contre le Bayern Munich ? Je vais vous faire une confidence q! ue je n'ai jamais faite. C'est moi qui ai conseillé à Madjer de jouer en Italie, à l'Inter de Milan, malheureusement sa blessure l'a empêché de jouer pour ce club.

M. Arthur Jorge, avez-vous suivi le parcours de l'équipe d'Algérie ?
Un entraîneur doit être à jour, il faut qu'il suive tout ce qui se passe dans le monde du football. Pour l'équipe d'Algérie, j'ai suivi son parcours pendant la CAN et les deux matches contre l'Egypte. Je pense que cette équipe est une équipe forte, qui a du caractère. J'ai constaté que la force des Algériens, c'est qu'ils jouent avec le c?ur, ce qui m'a vraiment plu. Je ne vous cache pas que j'étais impressionné par la qualité du jeu de l'équipe.

Connaissez-vous certains joueurs de l'équipe d'Algérie ?
Je connais la majorité, puisque j'ai entraîné en France.

Y a-t-il des joueurs qui vous ont impressionné ?
J'étais impressionné par le côté collectif, comme ils l'ont bien montré contre l'Egypte et la Côte d'! ivoire. Pour les joueurs, je dirai que Yebda est un vrai bosseur dans c! ette équipe comme l'est le libero (Halliche). Comme j'entretiens des bonnes relations avec les responsables de Benfica, on me dit qu'ils comptent les récupérer la saison prochaine. Il y a aussi l'arrière gauche (Belhadj) qui est vraiment excellent.

En ce moment, certains joueurs souffrent de blessures et d'autres ne jouent pas. Est-ce une mauvaise chose pour l'EN ?
Un entraîneur a toujours peur que ses meilleurs joueurs se blessent ou bien quand ils ne sont pas compétitifs, mais je dirai que le fait qu'on est à 73 jours du Mondial, il reste un peu de temps pour que ces joueurs reviennent. C'est d'ailleurs le même cas pour le Portugal où trois des meilleurs joueurs de l'équipe sont blessés, qui risquent même de rater le Mondial.

L'entraîneur national est en train de superviser certains joueurs qui évoluent en Europe. Pensez-vous que c'est une bonne idée ?
Je suis tout à fait d'accord avec votre coach. Il faut voir tous les joueurs. Quand vous avez d! es joueurs blessés, il faut penser à renforcer par des joueurs compétitifs. Il n'y a pas de sentiment dans le football, les meilleurs iront au Mondial.

En tant qu'ancien entraîneur du Cameroun, avez-vous eu ce même problème ?
Le métier d'entraîneur est un véritable casse-tête. Je défie quiconque qui me dit qu'il n'a jamais eu affaire à ce genre de problème. Quand j'étais sélectionneur du Cameroun, j'avais des joueurs blessés, j'étais obligé d'écarter certains, mais avant la Coupe du monde j'avais quitté la sélection.

Que pensez-vous du groupe de l'Algérie qui est composé de l'Angleterre, la Slovénie et les USA ?
Je sais que les Européens et les Américains vont prendre au sérieux l'Algérie, car c'est une équipe forte. Dans ce groupe, je dirai que les Anglais sont favoris pour passer et la deuxième place se jouera entre les trois autres équipes.

Pensez-vous que l'Algérie peut battre les Anglais ?
Dans le football, tout peut se passer. Si! l'Algérie est là, elle a des chances pour battre n'importe quelle équi! pe. Par le passé, on a vu en Coupe du monde des équipes qui sont moins connues et qui ont battu de grandes nations du football comme l'Algérie en 1982.

Si on parle du groupe de votre pays, le Portugal, c'est le groupe de la mort...
C'est un groupe difficile, ça va se passer sur des petits détails. Je dirai que le Brésil est le plus grand favori. Pour la deuxième place, ça va se jouer entre le Portugal et la Côte d'Ivoire, mais il faut faire attention à la Corée du Nord qui peut créer la surprise.

Comment expliquez-vous, malgré toute l'armada des stars portugaises, cette équipe n'arrive pas à gagner une Coupe du monde ?
(Il rit.) Peut-être cette année. Sérieusement, je dirai qu'on est faibles sur le plan collectif contrairement à certaines équipes comme l'Espagne et l'Angleterre. Si vous avez les meilleurs joueurs du monde sans qu'il y ait un bon jeu collectif, vous ne pourrez jamais gagner un titre comme celui d'une Coupe du monde. Si vous avez les! grands joueurs et le collectif, là vos êtes comblés.

Si on vous demande qui va briller dans ce Mondial africain, Christiano Ronaldo, Messi ou Rooney ?
C'est vrai qu'ils sont les meilleurs en ce moment mais lors du Mondial, il faut s'attendre à tout. Il y en aura qui viendront saturés, donc, ils ne pourront rien faire dans le Mondial.

Avant de conclure, on vous demande que diriez-vous à Madjer et quel conseil vous donnerez aux Algériens ?
Pour Madjer, je lui passe le bonjour et j'espère qu'il va bien. Pour l'équipe, j'espère qu'elle va réaliser un bon Mondial. Je sais une chose, cette équipe va faire sensation lors de ce Mondial.

M. Z.

Saâdane va rappeler Ziaya

Abd elmalek Ziaya of Algeria's Entente kicks the ball during their ACL Champions League final soccer match at Mohamed Tchaker Stadium in Blida May 22, 2008. REUTERS /Louafi Larbi (ALGERIA)Selon une source sûre, le sélectionneur national Rabah Saâdane a décidé d'inclure Abdelmalek Ziaya dans la liste des joueurs qui seront convoqués pour le prochain stage des Verts le 20 mai prochain.

La même source révèle que Saâdane n'est pas insensible à la grande forme du joueur de Ittihad de Djeddah qui réalise un époustouflant parcours avec son nouveau club saoudien, avec lequel il s'est fortement distingué en inscrivant plus de quatre buts décisifs, notamment le dernier inscrit de la tête à Abu-Dhabi face au club de Wahdat pour le compte de la Ligue des champions asiatique.

L'ex-a! ttaquant sétifien a eu un bref entretien téléphonique avec un membre du staff technique des Verts qui l'a rassuré sur sa prochaine convocation avec l'EN.

Dans une récente interview qu'il a accordée à Liberté Foot, la nouvelle star du club saoudien nous a révélé que «Rabah Saâdane m'avait dit que je n'ai pas été convoqué face à la Serbie afin de me permettre de jouer avec mon club et avoir du temps de jeu.

C'est une bonne chose et je le remercie d'être compréhensif à mon égard. J'ai grand espoir de faire partie du groupe qui participera à la Coupe du monde. J'espère que Saâdane ne m'oubliera pas et qu'il suivra mes prestations avec mon club.

Je ferai mon possible pour être toujours efficace et revenir en équipe nationale qui reste l'un de mes principaux objectifs pour cette fin de saison. J'ai une totale confiance en le staff technique des Verts». Notons que Rabah Saâdane dispose d'une liste élargie de 35 joueurs en vue de la prochaine Coupe du monde en ! Afrique du Sud, qui débutera le 11 juin prochain.

Parmi! ces nouvelles têtes, on retrouve Ryad Boudebouz (Sochaux), Fouad Kadir (Valenciennes) et Sofiane Feghouli (Grenoble) qui font partie des plans du Cheikh. «J’ai à peu près une liste de 35 joueurs qui m’intéressent.

Certains pour la Coupe du monde et d’autres plutôt pour l’avenir», dira le sélectionneur national qui sillonne en ce moment l'Europe en compagnie de son staff technique pour superviser d'autres joueurs susceptibles d'être sélectionnés à l'avenir.

RACHID ABBAD

Sur les traces de nos joueurs à l'étranger, Fortunes diverses pour les internationaux algériens évoluant en Europe

Sur les traces de nos joueurs à l'étranger, Fortunes diverses pour les internationaux algériens évoluant en EuropeLes internationaux algériens évoluant dans les clubs européens de football ont connu des fortunes diverses le week-end dernier à l'occasion.

En Allemagne, le Borrussia Münchengladbach de Karim Matmour a battu Hambourg 1-0 sur un but de Brouwers.

Le milieu offensif algérien a joué 90 minutes avant de céder sa place dans le temps additionnel au défenseur allemand Thomas Kleine pour des raisons tactiques, l'entraîneur voulant préserver le maigre acquis des locaux «Gladbach» a sans doute fait un grand pas vers le maintien en atteignant un total de 34 points.

Bochum, e! n l'absence du défenseur Antar Yahia, a concédé une défaite à domicile face à Francfort (1-2) et reste scotché à la 14e place, à seulement trois points du premier relégable, Fribourg.

Le milieu Karim Ziani, en manque de temps de jeu, n'a pas pris part, une nouvelle fois, à la victoire de Wolfsburg à Mayence (0-2). Une énième exclusion pour le meneur de jeu algérien.

En Italie, Sienne, où évolue l'attaquant Abdelkader Ghezzal, n'a pas pu se défaire de Genoa (0-0) et reste 19e, à 6 points du premier non relégable, l'Udinese, sévèrement battu par la Fiorentina (1-4).
L'international algérien a joué tout le match, sans parvenir à secouer les filets. Après une série de six matches sans défaite, Sienne est accrochée pour la seconde fois consécutive, après sa défaite, mercredi dernier à Rome, contre la Lazio (0-2).

Le capitaine des «Verts», Yazid Mansouri, et son club Lorient (Ligue 1 française) ont écrasé dimanche dernier Saint-Etienne (4-0) pour remont! er à la 8e place du classement avec 46 points.

Le milie! u de terrain algérien est entré à la 78e minute en remplacement du Français Arnold Mvuemba.

Enfin, au Portugal, le défenseur de charme, Rafik Halliche, n'a pas pu éviter la défaite de son club, le Nacional Madeira, sur le terrain de Vitoria Setubal (1-2). Le club de la petite île de Madeira reste à la 10e place avec 29 points.

Les choses commencent à s'éclaircir pour Saâdane

Les choses commencent à séclaircir pour SaâdaneComme on l’avait déjà dit, Saâdane s’était déplacé en personne en Europe pour superviser les joueurs franco-algériens susceptibles de renforcer les rangs de l’Equipe nationale qui en a bien besoin ces temps-ci à quelques mois du début du Mondial sud-africain.

Il est évident qu’il faut faire vite, surtout qu’il a procédé dernièrement au « dégraissement » de l’effectif en écartant déjà cinq joueurs dont la plupart évolue dans le championnat national. Il ne peut se permettre de laisser l’équipe en l’état.

Le renfort de l’effectif devient, par la force des circonstances indispensable.

Il a fait son travail avec l! e sérieux qu’on lui connaissît. Il a désormais une idée sur une bonne brochette de joueurs algériens évoluant dans l'Hexagone ou ailleurs. Il a ainsi achevé cette première phase avec l’idée du devoir accompli.

Des joueurs comme Mohamed Chakouri (Charleroi-Bel.), Adlène Guedioura (Wolverhampton-Ang.), Ryad Boudebouz (Sochaux-Fran.), Michael Fabre-Clermont-Foot-Fran.), Walid Mesbah (Lecce-Ita.), Yacine Brahimi (Clermont-foot-Fra.), Karim Soltani (Ado Deb Haag-Hol.), Walid Cherfa (Tarragone-Esp.), Belaïd (Boulogne-sur-mer-Fra.), Yanis Tafer (Lyon-Fran.)... sont sur les tablettes de Saâdane.

Il est vraiment dans une position très favorable avant de communiquer la liste des 30 joueurs à la FIFA avant la mi-mai. Il aura le temps avant de les revoir.

Néanmoins, on peut dire qu’il est plus ou moins fixé sur la valeur de chacun et l’apport qu’il peut apporter à l’EN au niveau de certains postes où il a besoin plus que d’! autres en doublure de qualité.

H. GHARBI

lundi 29 mars 2010

La sélection algérienne des U-17 de football au tournoi de Montpellier

Equipe national U-17.JPGL’équipe nationale des U-17 de football prendra part, du 2 au 7 avril 2010, au tournoi international de Saint Martin Gazélec de Montpellier (sud de la France) dans le cadre de sa préparation aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2011 (CAN-2011).

L’Algérie évoluera dans le groupe B aux côtés des clubs de Brossard (Canada), Avignon Foot 84, Saleilles OC, l’AS Rhodanienne, Saint Martin Gazélec B, Vic le Comte et une sélection de Nîmes.

Les protégés d’Abdelaziz Khrouf disputeront samedi deux rencontres : la première face à l'AS Rhodanienne et la seconde contre la sélection de Nîmes. Les 2 premiers joueront les demi-finales face aux qualifiés de! la poule A.

La sélection des U-17 a disputé, la semaine dernière, deux matches amicaux face au Maroc (3-3 à Zéralda et défaite 1-2 à Koléa). Ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2011 des U-17.

L'Algérie rencontrera lors des éliminatoires, en août et septembre prochain, le vainqueur de la double confrontation entre le Tchad et le Gabon. Le match aller aura lieu entre le 27 et le 29 août à l'extérieur, tandis que la manche retour est prévue entre le 10 et le 12 septembre à Alger.

Voici par ailleurs les joueurs algériens convoqués pour le tournoi de Montpellier : Ziada Nasser, Taib Mohamed, Achour Fateh, Aklil Nazim, Abbas Salim, Amrane Mohamed, Dourari Walid, Meziane Abderrahmane, Bourdime Abderahmane, Zioueche Aich, Begharnaout Walid, Laalam Walid, Sahnoun Mohamed Amine, Boufriche Zakaria, Boudraa Oussama, Harbouche Abdeldjalil, Boumati Amine.

Le véritable casse-tête de Saâdane

Le véritable casse tête de SaâdaneCertains de ses éléments clés ne jouent plus avec leur club

A moins de trois mois de la Coupe du monde 2010 prévue en Afrique du Sud du 10 juin au 11 juillet prochains, nous avons jugé important de nous s'arrêter sur l'état de forme de nos internationaux appelés à représenter l'Algérie lors du prochain grand rendez-vous mondial attendu avec impatience par l'ensemble des puristes du ballon rond.

Si pour certains de nos capés tout semble bien marcher, il demeure que pour d'autres, ce n'est pas vraiment le cas en matière de temps de jeu et de présence sur le terrain. Ainsi, à l'approche de l'événement majeur de l'année 2010, la sélection algérienne, dirigée par Rabah Saâdane, qui aspire à faire honneur à son statut! de mondialiste, est confrontée à un sérieux problème d'ordre purement sportif.

Il s'agit du manque de compétition de certains de ses joueurs essentiels qui ne sont, pour cause de blessure ou de choix tactiques, plus utilisés dans leurs clubs respectifs et ce, depuis leur retour de la dernière CAN 2010 jouée en Angola le mois de janvier dernier.

Un problème qui s'avère être un véritable casse-tête et qui inquiète au plus haut point le staff technique national, obligé de se tourner vers d'autres jeunes talents évoluant en Europe pour apporter un peu plus de fraîcheur à son effectif et parer à toute mauvaise surprise de dernière minute à propos des joueurs à présent quasi indisponibles, à l'image de Ziani, Yahia et Mansouri, qui ne sont plus au mieux avec leur club, ainsi que Bougherra, Yebda et Meghni, au repos en raison de quelques sérieux ennuis de santé. Ce sont là donc les joueurs victimes, d'une manière ou d'une autre, de la dernière CAN 2010, puisque depu! is leur retour de cette campagne africaine, ils ont perdu leur! statut de titulaire à part entière.

Il prend ses devants et compte élargir sa liste
Un état de fait qui n'est pas sans agacer l'entraîneur national, Rabah Saâdane, en sa qualité de premier responsable technique, sachant que le manque de compétition des meilleurs éléments de l'Equipe nationale ne favorise pas un bon rendement collectif de son équipe. C'est ce qui explique d'ailleurs sa dernière tournée en Europe à la recherche de joueurs susceptibles de renforcer l'effectif de l'EN, à l'instar de Boudebbouz (Sochaux), Brahimi (Clermont), Bellaïd (Boulogne-sur-Mer), Soltani (Den Haag), Cherfa (Nastic), Chakouri (Charleroi) et Kadir (Valenciennes). Surtout qu'avec des joueurs peu compétitifs, l'Equipe nationale aura certainement du mal à tenir tête à des sélections de calibre mondial, telles que la Slovénie, l'Angleterre et les USA.

Cette méforme arrive au plus mauvais moment
Cependant, quoique d'aucuns puissent penser que cela pourrait constituer ! un repos salutaire pour certains de ces joueurs cités qui ont été fortement sollicités lors de la phase aller du championnat, à l'instar de Matmour, afin de leur permettre de souffler un peu, il n'en demeure pas moins qu'ils accusent un déficit physique, de l'avis de tous, alarmant et nuisible par rapport aux exigences d'un tournoi aussi élevé qu'une phase finale de Coupe du monde.

Pratiquement sans compétition depuis un bon moment, les éléments en question sont donc à cours physiquement.

Ce qui les handicapera à coup sûr à soutenir le rythme intense des rencontres, souvent imposé dans une compétition de très haut niveau.

Cela étant, sur le double plan individuel et organisationnel, les joueurs algériens sont doués et compétents. Seulement, ils doivent s'y mettre sérieusement pour avoir quelques matchs dans les jambes, avant le début du stage de préparation qui précédera le Mondial.

C'est à eux de s'affirmer en affichant une meilleure régularité ! dans leur rendement pour devenir plus efficaces en sélection.

De! l'avis de plusieurs techniciens et autres spécialistes, le manque de compétition n'est jamais bon signe, surtout qu'il s'agit là d'une pléiade de joueurs titulaires de l'EN qui sont pratiquement à l'arrêt.

La réalité par les chiffres
Pour mieux illustrer cette difficile situation vécue par nos internationaux évoluant à l'étranger, voici un aperçu par les chiffres sur le nombre de participations des joueurs algériens en situation inconfortable avec leur équipe dans leurs championnats respectifs depuis leur retour de la Coupe d'Afrique des nations 2010.

- Yebda : 375', 5 apparitions, dont 4 fois titulaires sur les 9 rencontres disputées
- Bougherra : 360', 4 apparitions, 4 fois titulaires.
- Matmour : 90', 4 apparitions comme remplaçant sur les 8 rencontres jouées.
- Mansouri : 187', 3 apparitions, dont 2 titularisations sur les 8 rencontres disputées.
- Ziani : 25', 1 apparition comme remplaçant sur les 8 rencontres jouées.
! - Yahia : 90', 1 match joué comme titulaire sur les 8 rencontres livrées.
- Meghni : 0'.

Enfin, considérés comme des éléments clés de notre Equipe nationale, il paraît bien clair que nos internationaux ne disposent pas d'un volume de jeu conséquent à même de leur permettre d'être compétitifs en prévision de la Coupe du monde. C'est dire que la méforme de nos internationaux intervient au très mauvais moment, soit à quelques mois seulement du Mondial.

Moumen A.

Les 35 de Saâdane

Les 35 de Saâdane Avant-hier, Saâdane a déclaré au quotidien français L'équipe qu'il avait une liste de 35 joueurs qu'il est en train de superviser en vue du renforcement de la sélection nationale.

35 éléments qui seront donc suivis de près avant de faire partie des rangs des Verts lors du stage de préparation prévu au mois de mai prochain.

Une première liste de 30 éléments sera envoyée à la FIFA le 15 mai prochain avant que sept autres joueurs ne soient écartés du groupe, ce qui laissera la voie grande ouverte à 23 joueurs pour aller représenter l'Algérie au premier Mondial africain de l'histoire.

Cette liste de 35 éléments est tellement grande qu'on a du mal à déterminer sa composante même en ayant en tête les noms des joueurs ! ciblés par Saâdane.

Comment le Cheikh va-t-il donc procéder ? A partir de quelle liste va-t-il construire son nouveau groupe ?
Explications : On se souvient tous du groupe ayant fait le déglacement en Angola pour y jouer la CAN, 24 joueurs pour être précis ont effectué le voyage vers ce pays pour prendre part à la compétition continentale. A l'issue de cette épreuve très enrichissante, Saâdane a décidé de faire le tri, 6 éléments de cette longue liste qui comporte 4 gardiens de buts ont été remerciés : Raho, Zaoui, Babouche, Ousserir, Lemouchia et Bezzaz sont les victimes de la sévérité du Cheikh, ce qui rétrécit la liste à 18 éléments ou plutôt rescapés, qui constitueront la base de l'équipe algérienne version Mondial.

Face à la Serbie, le driver des Fennecs a fait appel au trio Lacen-Chadli-Djebbour. Ces trois éléments devraient, sauf surprise de dernière minute, faire partie de la composante qui ira au Mondial, ce qui porte le nombre de joueurs à 21. Juste après le match de la Serbie qui fut pour Saâdane u! n vrai test pour jauger son groupe, ce dernier s'est vu dans l'obligation de renforcer son team davantage.

Il s'est aussitôt lancé dans une large opération de prospection qui l'a mené en Europe en collaboration avec ses adjoints. Cette démarche ne s'est pas avérée fortuite, puisque quatre joueurs ont réussi leur examen et ont ébloui le staff technique par leur niveau qui les place confortablement dans le haut de la liste des joueurs pressentis pour intégrer les Fennecs lors du prochain stage. Il s'agit du quatuor Chakouri, Guedioura, Boudebouz et Fabre qui font atteindre le nombre de joueurs concernés par cette liste à 25.

Bien que les joueurs locaux n'aient pas donné entière satisfaction, leur piste n'est pas pour autant écartée. La production mi-figue mi-raisin des capés de Benchikha face à la Libye au stade de Koléa en présence de Saâdane n'a pas découragé ce dernier qui compte toujours prendre avec lui des représentants du championnat national au stage eur! opéen prévu avant le Mondial, voire même introduire leurs noms dans la liste des 23 heureux participants au rendez-vous planétaire.

Pour ce faire, deux noms reviennent le plus souvent, celui du latéral gauche de l'ESS, Hocine Metref, et de Meftah Mohamed, le défenseur latéral droit de la JSK, qui sortent du lot en championnat et qui devraient être «embarqués» avec les heureux élus que déterminera incessamment Saâdane.

En présence de deux joueurs locaux, le groupe atteint ainsi 27 éléments, à huit éléments près des 35 annoncés par Saâdane. Ces 8 joueurs correspondent au nombre d'éléments que Saâdane et ses collaborateurs sont en train de passer au crible actuellement en Europe : Mesbah de Lecce, Belaïd de Boulogne-sur-Mer, Brahimi de Clermont, Feghouli de Grenoble et Tafer de Lyon font partie du programme de Saâdane et donc de sa liste.

Il a fini de les superviser un par un, ce qui porte le nombre de joueurs à 32, un chiffre auquel on rajoutera les Cherf! a, Soltani et Kadir pour boucler définitivement ce groupe. Le pensionna! ire de Tarragona, celui d'Ado Den Haag et le dernier venu dans le calepin de Saâdane qui joue à Valenciennes figurent eux aussi dans cette longue liste des 35 éléments qu'on vient de vous dévoiler.

Des joueurs tous capables de porter le maillot des Verts l'été prochain en Afrique du Sud, mais seuls 23 d'entre eux pourront le faire, les plus entreprenants pour être plus précis. C'est d'ailleurs pour cette raison que Saâdane a décidé de prendre tout son temps pour voir à l'?uvre de près ces talents purs avant de trancher. La mission sera très délicate pour lui dans la mesure où il sera appelé à «tamiser» tout ce beau monde pour séparer le bon grain de l'ivraie.

Saâdane et Raouraoua aujourd'hui à Crans-Montana
En principe, c'est aujourd'hui que le sélectionneur national et le président de la FAF effectueront une visite à Crans-Montana, en Suisse, pour voir sur place les installations sportives de cette grande station touristique située sur un plateau à 1 50! 0 mètres d'altitude.

L'objectif de cette visite s'inscrit dans la perspective de retenir ce site pour le stage bloqué que comptent effectuer les Fennecs à partir du 20 mai, et ce, dans le cadre de leur préparation pour le Mondial sud-africain. Le sélectionneur national avait révélé avant-hier qu'il a pris la décision de faire ce stage dans un lieu en altitude et le site de Crans-Montana est tout indiqué pour le stage des Verts si, naturellement, Saâdane et Raouraoua trouvent un terrain d'accord avec les responsables de ce site pour une éventuelle réservation durant la période choisie par le staff technique algérien.

Ceci dit, les choses vont s'éclaircir cette semaine pour la sélection algérienne concernant ce stage de préparation de la Coupe du monde. Une autre source nous a indiqué que Raouraoua et Saâdane ont pris les devants en faisant une réservation sur les hauteurs de Tignes, au c?ur de La Savoie dans les Alpes du Nord en France.

Tournée de Saâdan! e en Europe, La première étape bouclée
Le sélectionneur national,! Rabah Saâdane, vient de boucler la première étape de sa tournée de prospection en Europe qu'il a débutée la semaine passée, celle-ci visait la visite de quelques joueurs capables d'intégrer les rangs des Verts et ce dès le prochain stage qu'effectuera la sélection en prévision du Mondial sud- africain.

Le Cheikh a entamé sa tournée européenne en Italie, plus exactement à Salernitana, où il a assisté à la rencontre opposant le club local à Lecce, sa principale mission était de superviser un des joueurs dont on disait beaucoup de bien, le milieu du terrain du leader actuel de la SérieB, Djamel Mesbah. Ce dernier a eu la chance de jouer cette rencontre, comme il a d'ailleurs l'habitude de le faire, sous le yeux du sélectionneur national Rabah Saâdane qui a pu voir à l'?uvre cet élément dans un registre beaucoup plus défensif que d'habitude, il a pris ses notes et n'a pas tardé à faire ses bagages pour rejoindre l'Hexagone, où il avait un programme très chargé.

C! ette tournée française a débuté d'Istres où le club local pour lequel évolue Rafik Saifi recevait Clermont Foot, la mission de Saâdane n'était pas de voir à l'?uvre Saïfi mais plutôt deux éléments de Clermont susceptibles de renforcer son équipe, le keeper Mickael Fabre et Yassine Brahimi un jeune milieu de terrain qui possède d'énormes qualités, Saâdane a suivi ladite partie et a pu voir un but de ce joueur qui a brillé là où il fallait, bien qu'il n'a pas encore décidé de rejoindre les Verts lui qui a déjà joué chez les Bleus. De son côté, Fabre a fait un bon match et serait même bien parti pour être dans le groupe concerné par le prochain stage européen des Verts.

Le lendemain, c’est-à-dire samedi dernier, et après un léger saut à Nice, Saâdane aurait fait le déplacement à Lyon pour assister au match face à Grenoble où il devait voir de près Feghouli et Tafer, le premier évoluant à Grenoble et le second à l'OL pour avoir une idée bien précise sur le talent d! e ces jeunes éléments et confirmer les informations qui lui sont parven! ues.

Hier, le PSG recevait à huis clos Boulogne-sur-Mer pour lequel joue le jeune défenseur Belaïd Habib, un élément qui fait partie de la longue liste établie par Saâdane, ce qui a poussé ce dernier à assister à cette rencontre pour voir ce joueur qui entrerait dans les plans du Cheikh pour la période à venir d'autant que plusieurs joueurs devront renforcer la défense de l'EN après l'éviction de trois joueurs locaux évoluant dans ce compartiment.

En assistant hier au match de Paris, Saâdane aura terminé la première étape de sa virée européenne, il devrait entamer la seconde manche de ce périple dans le vieux continent en se rendant à Nice samedi pour assister à OGC Nice-FC Sochaux auquel prendra part Riyad Boudebouz, un élément qui se rapproche de plus en plus de la sélection algérienne grâce à sa régularité et son assiduité.

S. M. A. et K. H.

Saâdane fait appel à un préparateur physique, Un vrai marathon attend les Verts

Saâdane fait appel à un préparateur physique, Un vrai marathon attend les VertsLe sélectionneur national ne cesse de surprendre à chaque regroupement de l'Equipe nationale.

Après les différentes surprises dans l'utilisation à chaque regroupement de nouveaux joueurs, voilà que le coach national décide, cette fois-ci, de surprendre en précisant que le prochain stage des Verts se ferait en altitude.

Annoncé depuis longtemps, le stage que devrait effectuer l'Equipe nationale du 20 au 28 mai prochain au Centre de préparation de Coverciano à Florence (Italie), ponctué par un match amical face à l'Eire à Dublin, vient de connaître un petit changement. Il s'agit du lieu de son! déroulement.

En effet, la Fédération algérienne de football annonce sur son site que: «le sélectionneur national Saâdane, envisage de modifier les lieux des prochains stages de préparation pour la Coupe du Monde.

Suite à une étude scientifique et médicale, il a été décidé de programmer les prochains regroupements dans des sites en altitude», avant de préciser que la délégation de la FAF prospecte actuellement les sites adéquats pour accueillir la sélection nationale.

Cette décision de Rabah Saâdane rappelle bien celle de 1986 lorsque ce même Saâdane avait décidé de regrouper son équipe en altitude pour préparer le Mondial mexicain car se déroulant dans un pays où l'altitude est de 2 000m.

Cette fois-ci, c'est aussi le cas. Car, il est vrai que l'éloignement de Polokwane, Le Cap et Pretoria, les trois villes qui accueilleront l'Equipe nationale en Afrique du Sud, risque de jouer un rôle négatif concernant la récupération.

De plus, le cas d! e l'altitude des deux villes de Polokwane et Pretoria poserait! un problème d'acclimatation et d'adaptation aux différentes régions du pays de Nelson Mandela. Puisque à Polokwane où devrait jouer l'EN son premier match contre la Slovénie, l'altitude est de 1 312m alors que Pretoria où doit jouer l'EN contre les Etats-Unis se trouve à 1 500m d'altitude.

C'est ainsi qu'au vu du programme des Verts pour ce premier tour du Mondial, l'équipe de Rabah Saâdane jouera à une altitude de 1512m à Polokwane (1312 m) avant de revenir au niveau 0. Puisque la ville de Cap Town se trouve au niveau de la mer. Puis ce serait une fois de plus l'altitude pour jouer à 1500 mètres à Pretoria. Et la problématique de l'éloignement.

En dehors de ce problème d'altitude, celui de la récupération se posera également en Afrique du sud puisque la ville de Polokwane se trouve à 1736 km de Cap Town, lieu du second match des Verts contre l'Angleterre. Il faut donc 4h30 d'avion ou environ, 17h30 par route pour y arriver.

Ce qui veut dire, que les j! oueurs risquent de connaître une fatigue supplémentaire à celle du match qu'ils auraient déjà joué. Ensuite, entre Le Cap et Pretoria, où se tiendra le dernier match des Verts, il y a 1307 km. Ce qui veut dire qu'il faut environ 2h10 par avion ou 14h 40 minutes par route. C'est donc ce second problème qu'il faut également prendre en considération pour choisir son camp de préparation.

Ainsi et selon les dernières informations, trois pays sont cités pour ce stage de préparation en altitude: La France, l'Autriche et la Suisse.

Les responsables algériens ont décidé de changer de lieu par rapport à Corveciano car les responsables italiens refusent que les Verts effectuent leur second stage dans ce même lieu entre le 1er et le 5 juin prochain puisque, il abriterait un regroupement des entraîneurs.

Ainsi, on évoque comme premier lieu celui de 1986. C'est-à-dire, Crans-Montana en Suisse. Saâdane connaît bien ce lieu et de plus, il parait que c'est un préparateu! r suisse qui devrait être engagé avec la sélection algérienne; il s'agi! rait de M.Rijkard.

Celui-ci connaît bien Saâdane. Ce qui signifie qu'il serait fort probable que cette option soit retenue. Néanmoins, on évoque également l'Autriche qui pourrait être retenue comme pays d'accueil du stage des Verts dans un lieu en altitude.

La station de ski des Alpes françaises de Tignes, dans l'Isère est la troisième option citée pour accueillir le stage des Verts.
C'est d'ailleurs, dans ce lieu que la sélection française préparait ses grands rendez-vous lorsqu'il fallait choisir un lieu en altitude.

Said Mekki

Saâdane et Raouraoua étaient en Suisse avant-hier

Saâdane et Raouraoua étaient en Suisse avant hierAfin d'inspecter, ce qui sera certainement le futur site qui abritera la préparation d'avant-Mondial des Verts au mois de mai prochain, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, et le sélectionneur national, Rabah Saâdane, étaient en Suisse avant-hier.

Étant donné que le stage au centre italien de Coverciano est désormais annulé, les deux hommes forts du football algérien se sont ainsi rendus sur les hauteurs des terres suisses pour statuer de manière définitive sur le site où se rendront les coéquipiers de Ziani pour entamer leur dernière ligne droite, avant l'entame de la compétition.

A l'heure actuelle, le site choisi n'a pas encore été communiqué.

Mido «La FAF s'était mieux préparée que la FEF pour le match de barrage»

Mido «La FAF s'était mieux préparée que la FEF pour le match de barrage»Dans cette deuxième partie de l'entretien avec Mido, l'attaquant de West Ham parle des raisons de l'échec de l'équipe des Pharaons au Mondial, de Saâdane et des stars de l'EN.


Comment expliquez-vous les raisons de l'échec de l'Egypte de se qualifier au Mondial, malgré la présence en son sein de joueurs de qualité ?
J'étais toujours parmi ceux qui ne voulaient pas que le match prenne des proportions exagérées. Trop de pression est nuisible. On avait l'impression qu'on était en guerre avec l'Algérie. Les matchs entre l'Egypte et l'Algérie ont toujours revêtu un caractère particulier et beaucoup de susceptibilités.

En un mot, on n! 'était pas prêts comme il se doit à la dernière confrontation avec l'Algérie. Enfin, je reste persuadé que la Fédération égyptienne ne s'était pas préparée au dernier match qualificatif, comme l'a été son homologue algérienne. Je pense que c'est à ce niveau que la différence s'est faite.

Quelles sont les chances de l'Algérie au prochain Mondial et quels sont les joueurs algériens qui peuvent constituer un danger pour la sélection anglaise ?
L'Algérie est constituée de joueurs ayant un esprit de guerriers. Ils sont drivés par un sélectionneur compétent. Il y a au sein de cette équipe d'Algérie des joueurs comme Nadir Belhadj assez connu par le public anglais. Antar Yahia est fort en défense. Il couvre très bien le côté droit. Tout comme Bougherra dans l'axe de la défense algérienne. Le tirage au sort a mis l'Algérie dans un groupe assez difficile, mais cela n'empêchera pas les Algériens de passer au second tour.

Pensez-vous que les joueurs actuels qui é! voluent dans la sélection des Pharaons ont la possibilité de j! ouer en Premier League ?
Je suis surpris qu'il n'y ait que très peu de joueurs égyptiens qui évoluent dans le championnat anglais. Mais le problème est que les clubs égyptiens exigent en contrepartie des transferts de leurs joueurs des sommes qui dépassent tout entendement. Aussi, quand on voit l'évolution de Zidan en Bundesliga, on est persuadé qu'il peut aisément s'imposer dans le championnat anglais. Dans le championnat égyptien, il y a des joueurs comme El Mohamadi et Chkabala dont le niveau de jeu est largement équivalent à ce que l'on voit dans le championnat européen. Tous les deux ont les capacités pour jouer en Premier League.

In Super Star (Emirats arabes unis)

Metref sera convoqué

Metref sera convoquéLa doublure de Nadir Belhadj sur le flanc gauche de la défense devrait être connue sous peu.

La doublure de Nadir Belhadj sur le flanc gauche de la défense devrait être connue sous peu. Selon des indiscrétions, le sélectionneur national a tranché sur celui qui sera appelé à remplacer le défenseur de Portsmouth, si besoin est, durant le Mondial.

Il s'agit du gaucher de l'Entente de Sétif, Hocine Metref.

L'ex-Usmiste devrait être retenu pour le prochain stage des Verts, assure notre source.

Rabah Saâdane a décidé de retenir Metref, après sa belle prestation lors du match des A' face à la Libye.

La forme affichée par le milieu gauche conjuguée à sa polyvalence sont autant d'atouts qui ont fait décider le sélectionneur de ! le retenir, lui plutôt que Walid Cherfa qui ne joue plus aussi régulièrement avec le Nastic Tarragone.

En tous les cas, tous les paramètres s'accordent pour que Hocine Metref, qui plus est avait eu à fréquenter les rangs de la sélection en de nombreuses occasions, soit convoqué.

dimanche 28 mars 2010

Saâdane ne pourra pas superviser Belaïd à cause du huis clos

Saâdane ne pourra pas superviser Belaïd à cause du huis clos Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, essayera de résoudre ce problème en prenant attache directement avec les responsables de la Fédération française de football pour permettre à Saâdane de suivre le joueur de près.

Sauf revirement de dernière minute, le sélectionneur national Rabah Saâdane, qui se trouve en France pour superviser certains joueurs franco-algériens, ayant émis le v?u de défendre les couleurs nationales lors de la prochaine Coupe du monde, ne pourra pas suivre cet après-midi le défenseur de Boulogne-sur-Mer, Habib Belaïd, qui jouera au Parc des Princes face au Paris Saint-Germain.

La raison est toute simple, ce match se déroulera à huis ! clos après la décision prise par les autorités françaises de faire jouer ce match à huis clos, sans la présence du public après les très graves incidents ayant émaillé le match PSG-OM à Paris et qui ont coûté la vie à un supporter parisien.

La Ligue française de football n'a autorisé à cet effet que dix dirigeants par équipe pour suivre le match, sinon, personne ne pourra accéder au stade.

Et comme les règlements sont très stricts du côté des autorités footballistiques françaises, Saâdane ne pourra donc accéder au stade, et se contentera de suivre ce match uniquement à travers la télévision pour avoir une idée sur ce jeune joueur prometteur, qui a déjà porté les couleurs des différentes catégories jeunes de l’équipe de France. A noter que plusieurs sélectionneurs ont été confrontés à ce problème en France, où ils n’ont pu accéder aux matchs à huis clos.

Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, essayera de résoudre ce problème en prenant at! tache directement avec les responsables de la Fédération franç! aise de football pour permettre à Saâdane de suivre le joueur de près.

Les Verts dans le brouillard

Les Verts dans le brouillardA moins de 75 jours du Mondial sud-africain, le sélectionneur national n'a toujours pas arrêté sa liste de sélectionnés ni le lieu de la préparation. La prospection continue.

Cible des critiques pendant et après la CAN d'Angola, le sélectionneur national vient de surprendre tous les observateurs en annulant, à moins de 75 jours du Mondial sud-africain (11 juin – 11 juillet), le stage de préparation prévu à Florence dans le centre Coverciano en Italie.

Selon un communiqué mis en ligne, la Fédération algérienne de football annonce que le sélectionneur national, Rabah Saâdane, envisage des stages en altitude...comme en 1986. Pourtant, le stage de préparation à Florence dans le centre Coverciano avait été annoncé depuis longtemps.

Une information confirmée par le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, dont les propos ont été rapportés par l'agence officielle APS, lequel justifie ce revirement par des raisons scientifiques.

«Eu égard aux conditions dans lesquelles vont se jouer les matchs de l'Algérie sur le plan méthodologique et scientifique, le staff technique, après mûres concertations avec les responsables de la FAF, a décidé de modifier le lieu de préparation en optant pour un stage en altitude», a indiqué M.Raouraoua. Ainsi, les responsables du football national ont décidé de consacrer une partie de la préparation, en altitude, par un stage de régénération.

Certes, un argument recevable. Néanmoins, le lieu du stage n'est pas encore fixé ni choisi. D'ailleurs, le président de l'instance fédérale a souligné que la délégation algérienne, actuellement en tournée de prospection en Europe, s'attelle à étudier toutes les possibilités entrant dans le ! choix de l'endroit idoine, celui qui offre les meilleures cond! itions de préparation.

Une mission difficile lorsqu'on sait que la plupart des sites sont déjà réservés par les équipes qualifiées au Mondial. En effet, à titre d'exemple, le Brésil a choisi le site de Lucerne en Suisse, le Paraguay celui d'Evian en France, tandis que l'Allemagne a jeté son dévolu sur l'Italie.

Enfin, l'Angleterre, adversaire de l'Algérie lors du Mondial, effectuera un stage en Autriche avant de s'envoler pour l' Afrique du Sud. «Nous avons fixé le stage de préparation avec la Fédération anglaise. Le sélectionneur Fabio Capello préparera l'équipe à Irdning, c'est-à-dire dans un environnement connu», a indiqué, le 5 janvier dernier, Nikolaus Pichler, responsable de la société Ifcs, spécialisée dans l'organisation en Styrie de stages pour les équipes professionnelles. Ainsi, tous les mondialistes connaissent leur lieu de préparation 5 mois avant le début de la compétition.

Alors que les Fennecs, à moins de 75 jours du Mondial, ne connaiss! ent toujours pas le lieu de leur regroupement. Il en est de même de l'effectif devant prendre part au Mondial sud-africain.

Rabah Saâdane n'a toujours pas arrêté une liste de joueurs devant représenter l'Algérie à ce rendez-vous planétaire.
Après avoir exclu 7 joueurs de son effectif, Rabah Saâdane a pris son bâton de pèlerin à destination de l'Europe pour superviser d'autres joueurs algériens évoluant à l'étranger, susceptibles de faire le voyage au pays de Nelson Mandela.

Rabah Saâdane et ses adjoints effectuent actuellement une tournée européenne pour superviser les Ryad Boudebouz (Sochaux), Sofiane Feghouli (Grenoble), Fouad Kadir (Valenciennes), Habib Bellaïd (Boulogne-sur-Mer), Mohamed Chakouri (Charleroi), Michaël Fabre (Clermont-Ferrand), Yacine Brahimi (Clermont-Ferrand), Adlène Guedioura (Wolverhamp-ton). Mais il n'est pas dit que tous ces joueurs donneront satisfaction pour, éventuellement, remplacer les exclus et les blessés.

En effet,! le gros point noir des Fennecs reste la liste des blessés. L'hécatombe! touchant les milieux de terrain (Meghni, Ziani, Yebda et Matmour) s'est propagée dans les rangs défensifs. Si Karim Ziani revient graduellement de sa blessure, Madjid Bougherra, souffrant de douleurs aux adducteurs, Mourad Meghni, rupture partielle du tendon rotulien et Nadir Belhadj, blessé aux ischio-jambiers, suivent actuellement un traitement spécifique à Doha au Qatar.

Ainsi, l'optimisme a cédé le pas au pessimisme au sein de la rue algérienne qui ne croit plus à une éventuelle qualification au second tour, comme le laissaient croire les responsables. D'autant que la ligne d'attaque ne pète pas le feu.

Il reste à espérer que l'hécatombe et les changements de dernière minute s'arrêteront là, car les délais se raccourcissent à l'approche de l'événement planétaire du ballon rond.

Smail ROUHA

samedi 27 mars 2010

Saâdane confirme la liste avancée par le Buteur

Saâdane confirme la liste avancée par le Buteur Le célèbre et très sérieux journal spécialisé français, France football, a confirmé l'information donnée par le Buteur, il y a plus d'une semaine à propos de la liste élargie qui comporte 35 joueurs susceptibles de renforcer l'équipe nationale algérienne en prévision du prochain mondial 2010.

Ainsi, sur le site internet de ce journal, Saadane a révélé le nombre exact avancé par nos soins, ainsi que les noms des joueurs ciblés, déjà donnés par notre quotidien.

Parmi les éléments qui intéressent l'entraîneur national, on citera l'attaquant Rennais qui évolue à Clermont-Foot sous forme de prêt, Yacine Brahimi.

Ce dernier dans un entretien accordé au Buteur il y a de cela plusieurs jou! rs, avait affiché son désir de défendre les couleurs de l'Algérie, son pays d'origine.

Une envie renouvelée dans l'interview exclusive qu'il nous a accordé jeudi. Moumen .A.

Saâdane dit tout au Buteur «Voici les joueurs que je superviserai»

Saâdane dit tout au Buteur «Voici les joueurs que je superviserai» «J'ai assuré à Saïfi que nous comptions toujours sur lui. Il est forcément et logiquement concerné par cette Coupe du monde.»

Détendu et disponible, Rabah Saâdane a accepté de nous accorder un entretien exclusif, juste avant le coup d’envoi de la rencontre opposant Istres à Clermont-Foot, pour le compte du championnat de Ligue 2 française. Présent au stade... en compagnie de Mohamed Raouraoua et Walid Sadi, le sélectionneur des Verts nous a confirmé qu’il arrêterait une liste définitive de joueurs avant la fin avril.

Parmi eux devraient y figurer Ryad Boudebbouz, Michaël Fabre, Adlène Guedioura, Sofiane Feghouli! , mais également Yacine Brahimi et Walid Cherfa. Actuellement en tournée européenne, le Cheikh s’est voulu on ne peut plus déterminé sur la nécessité de compter «sur un banc de grande qualité». Confidences.

M. Saâdane, votre venue à Istres a forcément un rapport avec la présence de trois joueurs susceptibles de renforcer la sélection nationale ?
En effet, je me suis déplacé afin de superviser Fabre, Brahimi et m’entretenir avec Saïfi. Cette visite fait partie de ma tournée européenne, en vue de déceler les joueurs susceptibles de renforcer l’Equipe nationale en prévision du Mondial.

Quels sont les joueurs qui sont dans votre viseur ?
Ce soir, Michaël Fabre et Yacine Brahimi vont attirer mon attention plus particulièrement. Quant à Rafik Saïfi, il n’est plus à présenter. Je me suis entretenu avec lui juste avant de vous accorder cet entretien.

Que lui avez-vous dit ?
Juste ce qu’il fallait pour l'assurer qu! e nous comptions toujours sur lui. Il a disputé la campagne de! qualification avec nous, donc il est forcément et logiquement concerné par cette Coupe du monde.

Avez-vous déjà tranché concernant les joueurs primordiaux ?
Non, la liste n’est pas arrêtée, mais il est bien évident que des joueurs tels que Boudebbouz, Feghouli ou encore Brahimi et Fabre sont très intéressants. Sans oublier les Bellaïd, Kadir, Guedioura, Soltani, Benyamina et Chakouri. Il va bien falloir que je choisisse parmi cette liste déjà très riche.

Justement, ne craignez-vous pas d’attiser les rancoeurs des joueurs actuels, si vous faites appel à ces nouveaux postulants ?
Je vais être très clair. Nous sommes passés à une ère professionnelle, donc il est temps d’arrêter de faire du social. Si nous souhaitons bonifier notre Equipe nationale, il nous faut forcément des joueurs compétitifs, prêts physiquement et surtout il est indispensable de pouvoir compter sur un banc de qualité. Tous ces joueurs que je suis en train de supe! rviser ne seront peut-être pas de l’aventure sud-africaine. Maintenant s’ils aiment le pays et font preuve d’une réelle motivation, ils seront forcément sélectionnés tôt ou tard.

On sent que vous souhaitez opérer un rajeunissement ?
Il le faut nécessairement. La plupart des joueurs que je suis en train de voir à l’oeuvre font partie de cette génération de 19 à 25 ans qui a tout pour réussir et, surtout, beaucoup à apporter à l’Algérie.

Il ne faut pas s’en priver. Concernant le choix définitif, seuls les joueurs au top en fin de saison seront sélectionnés.

Que pensez-vous des réactions suscitées chez des médias et des observateurs quant à l’opportunité de sélectionner des joueurs qui s’appellent Michaël, le portier clermontois ?
Elles n’ont pas lieu d’exister. Je ne comprends pas qu’on puisse ne pas faire appel à tel ou tel joueur, en raison de sa religion ou de l’origine! de son prénom. Le plus important, c’est quand même bien sa valeu! r. Prenez l’exemple de nos voisins marocains avec Michaël Chrétien (Nancy) ou encore les Tunisiens qui se sont longtemps appuyés sur leur attaquant d’origine brésilienne, Santos.

Il est temps d’en finir avec ses blocages inutiles...

Qu’en est-il de cette rumeur persistante annonçant un renforcement du staff ?
Comme vous l’avez dit, ce n’est qu’une rumeur et je vous le confie, elle est infondée. La seule évolution pourrait concerner la préparation physique.

Expliquez-vous ?
Si le président et le staff technique jugent bon de faire appel à un préparateur physique compétent et, surtout, en mesure de permettre aux joueurs d’arriver fin prêts en Afrique du Sud, nous n’hésiterons pas à le faire.

Concernant le staff médical ?
A l’heure actuelle, aucun changement n’a été opéré.

Où comptez-vous préparer la sélection avant le Mondial ?
Pour le moment, nous hés! itons encore. Il nous faut obligatoirement un site en altitude, afin de sensibiliser les joueurs au maximum par rapport à ce qui les attend en Afrique du Sud.

M. Saâdane, qu’avez-vous à répondre à ceux qui estiment que vous n’avez pas assez de personnalité pour diriger cette sélection ?
Je pense avoir prouvé que j’ai les compétences pour diriger cette sélection et la mener au Mondial. Je ne suis pas là pour me mettre en avant, d’ailleurs je ne l’ai jamais fait. Après, que voulez-vous, la jalousie existe partout. Mais jusqu’à présent, c’est moi le sélectionneur et l’unique décideur concernant les choix.

Comment ils ont joué
Brahimi : Auteur du deuxième but de son équipe d'une frappe sèche des 20 mètres, il a été au four et au moulin durant tout le match participant même au travail défensif. Il a également réalisé deux passes lumineuses qui n'ont pas été exploitées par ses coéquipiers.
Fabre : Tou! t simplement excellent notamment au début de la deuxième mi-temps lorsq! ue Istres faisait le siège de ses buts. Il a arrêté trois balles de but à 1 à 1 qui ont redonné confiance à son équipe. Saâdane a dû apprécier.

Saïfi : Egal à lui-même grâce à sa technique en mouvements et ses appels de balles incessants. Malheureusement, il était esseulé en attaque, même si cela ne l'a pas empêché de participer à la réalisation du seul but de son équipe et de délivrer quelques caviars à ses coéquipiers qui n'ont pas réussi à les mettre au fond.

Le président d'Istres à Saâdane
«Je serai le supporter numéro 1 de l'Algérie»
Avant de s'installer dans la loge présidentielle, Rabah Saâdane est descendu sur la main courante pour saluer les responsables du club istréen. Une occasion pour le président du FC Istres, M. Bertrand Benoît, d'avouer sa flamme pour l'équipe algérienne. «C'est la première fois qu'un de nos joueurs, Saïfi en l'occurrence, jouera une Coupe du monde. Cela est suffisant de faire de moi le supporter numéro 1 de l'Algér! ie en Coupe du monde.» Ce qui a fait plaisir à Saâdane qui a répondu par un large sourire.

Bougherra et Meghni consultants d'Al Jazeera
Profitant de leur présence au centre de remise en forme de Doha Aspetar, les responsables d'Al Jazeera ont convié Madjir Bougherra et Mourad dans leurs studios pour commenter les matchs de Ligue des champions européenne de cette semaine. Mourad Meghni parlera de la confrontation franco-française de mardi, alors que Bougherra sera consultant du match du lendemain entre le FC Barcelone et Arsenal.

Raouraoua, Saâdane et Sadi dans la loge présidentielle
Les trois responsables de l'Equipe nationale présents hier à Istres ont été royalement accueillis par les responsables du club istréen qui leur ont réservé la loge présidentielle, la numéro 17, pour leur permettre de suivre à l'aise la rencontre Istres - Clermont. MM. Raouraoua, Saâdane et Sadi, accompagnés de Doug, un proche de la fédération, ont été traités comme des ! responsables d'une grande sélection nationale qui mérite tous les égard! s.

Saâdane, Poursuit sa tournée Européenne.

20080216 - MONS, BELGIUM: Charleroi's Mohamed Chakouri heads for the ball during the Belgian first division soccer match Mons vs Charleroi, Saturday 16 February 2008, 22nd day of the Jupiler League championship. The match ended 0-all draw. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOURIl sera supervisé demain par Saâdane, Cherfa incertain face à Hercules Alicante
L'arrière gauche de Nastic Tarragona, Walid Cherfa, sera supervisé demain par l'entraîneur national.

Après avoir vu à l'?uvre Mesbah et Fabre, Rabah Saâdane se déplacera aujourd'hui au Parc-des-Princes, pour superviser le latéral droit de Boulogne-sur-Mer face au Paris Saint Germain.

Une fois sa tournée en France terminée, il se rendra à Alicante pour voir de plus près l'arrière! gauche de Tarragona. Mais la question qui se pose est de savoir si ce dernier jouera ou pas face à Hercules Alicante.

Joint ce week-end au téléphone, Cherfa nous a confié qu'il est avec le groupe et qu'il doit attendre ce samedi pour connaître s'il sera aligné demain ou pas. Bien que son entraîneur ne l'ait pas incorporé lors de la dernière rencontre face à Cordoba, Walid ne désespère pas pour récupérer sa place sur l'échiquier de Tarragona.

«Après la défaite par 6 buts à 1 concédée devant Tenerife, l'entraîneur Louis César a décidé de faire quelques changements, mais je ne m'inquiète pas pour autant.

Je connais bien mes qualités et je sais que je finirai par m'imposer», avait-il dit. Interrogé sur le probable déplacement de Saâdane à Alicante pour le superviser, Walid dit qu'il sera honoré par la présence du sélectionneur national.

«Ce n'est que ce samedi que je saurai si je joue ou pas ce dimanche. Ce que est certain, c'est que je ferai tout p! our gagner la confiance de Saâdane», répondra Walid.
Aut! eur de belles prestations lors de la phase aller, l'ancien sociétaire de Toulouse a été sollicité par plusieurs clubs dont le Deportivo la Corogne.

Mais pour avoir refusé de renouveler son contrat, le désormais ancien coach du Gymnastic de Tarragona, César Ferrando, ne composait plus avec lui, malgré le fait que les supporters n'arrêtaient pas d'exiger sa titularisation. Le nouvel entraîneur l'a titularisé face à Tenerife avant de le mettre sur le banc le match d'après, face à Cordoba.

Son souhait le plus cher est de défendre les couleurs de la sélection algérienne et il attend avec impatience la venue de Saâdane.

Son équipe entamera les play-offs ce soir face au Standard de Liège, Chakouri sera supervisé le 3 avril contre Beershot
Dans le cadre du programme de prospection arrêté par le sélectionneur national, Rabah Saâdane, afin de superviser certains joueurs algériens évoluant en Europe, nous avons appris que le deuxième entraîneur adjoint des ! Verts, en l'occurrence, Lamine Kabir, se rendra la semaine prochaine en Belgique, pour superviser le défenseur de Charleroi Mohamed Chakouri, lors du match du 3 avril, qui mettra aux prises son équipe avec la formation de Beershot, pour le compte de la seconde journée du tournoi des play-offs pour déterminer les équipes classées de la 7e à la 14e place dans le championnat de Belgique de cette saison.

Selon une source de la FAF, l'entraîneur adjoint de la sélection algérienne, qui a déjà supervisé le défenseur de Charleroi au début de ce mois, a été chargé par Saâdane pour voir une seconde fois ce joueur à l'?uvre afin de prendre une décision définitive à son sujet, même si certaines informations fiables font état que le joueur est en route pour endosser les couleurs de la sélection algérienne.

Chakouri est un défenseur très solide, qui a fait toutes ses classes au sein de la formation française de Montpellier. Il peut évoluer au poste de latéral droit, il est ! également à l'aise dans le rôle de stoppeur. Cette polyvalence intéress! e beaucoup Saâdane, qui veut avoir dans ses rangs des joueurs de ce type dans la perspective du prochain Mondial.

Chakouri, qui est en train de finaliser son dossier pour que la FAF puisse le déposer au niveau de la FIFA afin de le qualifier officiellement, a de fortes chances d'être retenu par Saâdane dans la liste des joueurs qui seront concernés par le stage de Coverciano, en Italie, prévu le 20 mai prochain. Chakouri qui s'est rétabli de sa blessure au genou, contractée au début de ce mois, jouera, en principe, ce soir avec son équipe contre le Standard de Liège pour le compte de la première journée des play-offs 2 du championnat belge de football.

On reparle de Momo Dahmane
Par ailleurs, le sélectionneur national Rabah Saâdane a décidé de suivre les performances de Mohamed Dahmane, l'attaquant algérien du FC Bruges, qui est en train de revenir très fort avec sa formation, comme en témoigne le but qu'il a marqué la semaine passée face à Beershot, à l! 'occasion de la dernière journée de la première phase de la Pro League (division une belge).

Ce joueur, dénommé aussi Momo Dahmane, qui est resté très loin des terrains, en raison d'une blessure à la cheville, commence à retrouver ses sensations avec la formation du FC Bruges. D'ailleurs, cet attaquant âgé de 28 ans, formé à Maubeuge, jouera ce soir avec son équipe du FC Bruges contre la formation de Saint Trond, pour le compte des play-offs 1 de la deuxième partie du championnat belge.

Soltani sera supervisé contre Ajax Amsterdam

L'attaquant de l'équipe hollandaise d'Ado den Haag, Karim Soltani, sera supervisé officiellement le 4 avril prochain par le second entraîneur adjoint des Verts, Lamine Kabir, lors du match qui opposera la formation de la Haye à l'Ajax Amsterdam pour le compte de la 30e journée du championnat néerlandais.

L'attaquant algérien, retenu par Saâdane dans la liste des joueurs évoluant en Europe pour être supervisé, aura face ! à l'Ajax Amsterdam une bonne occasion pour démontrer ses grandes qualit! és d'attaquant, même si son équipe est en mauvaise posture en championnat.

Ce joueur formé en France s'est blessé dernièrement aux adducteurs, mais il s'est rétabli une semaine après. Un émissaire de Saâdane s'est déplacé spécialement pour le voir à l'?uvre le 12 mars passé contre le FC Twente, mais Soltani n'a pas été aligné par son entraîneur. Le joueur avait déclaré dans les colonnes de Compétition qu'il était déçu de ne pas être supervisé par l'émissaire de Saâdane contre Twente.

Il ne perd pas espoir pour autant, car il se dit très motivé pour faire le maximum pour espérer une convocation du coach des Verts pour le stage de l'Italie qui approche à grands pas.

K. H.  et N. Boumali

Raouraoua : le stage de préparation des « Verts » pour le Mondial 2010 aura lieu en altitude

Raouraoua : le stage de préparation des Verts pour le Mondial 2010 aura lieu en altitudeLe stage de préparation de l’équipe nationale de football, en vue de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud (11 juin-11 juillet), aura lieu en altitude, a annoncé, samedi à l’APS, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua.

« Eu égard aux conditions dans lesquelles vont se jouer les matches de l’Algérie sur le plan méthodologique et scientifique, le staff technique, après mûres concertations avec les responsables de la FAF, a décidé de modifier le lieu de préparation en optant pour un stage en altitude », a indiqué M. Raouaraoua.

Le pré! sident de l’instance fédérale a précisé que le lieu n’a pas été encore définitivement fixé et que la délégation algérienne, actuellement en tournée de prospection en Europe, s’attelle à étudier toutes les possibilités pour choisir l’endroit idoine qui offre les meilleurs conditions de préparation.

Les coéquipiers d’Antar Yahia devaient, rappelle-t-on, effectuer un regroupement du 20 au 28 mai en Italie, au centre de préparation technique de la Fédération italienne de football, Coverciano (région de Florence).

Lors du Mondial, l’Algérie évoluera dans le groupe C aux côtés de l’Angleterre, des Etats-Unis et de la Slovénie.

Il a assisté hier au match Istres-Clermont Foot Saâdane supervisera aujourd'hui Belaïd

Il a assisté hier au match Istres Clermont Foot Saâdane supervisera aujourd'hui BelaïdAprès avoir vu à l'?uvre l'ailier gauche de Lecce, Djamel Mesbah, et supervisé de nouveau le centre technique de la Fédération italienne de football à Coverciano et le stade Artemio-Franchi de la même ville, le sélectionneur national Rabah Saâdane a assisté hier au match Istres-Clermont Foot comptant pour la 30e journée de Ligue 2 française, alors qu'il sera aujourd'hui à Paris pour voir à l'?uvre Habib Belaïd, le pensionnaire de Boulogne-sur-Mer adversaire du PSG en Ligue 1.
Belaïd sera donc supervisé par le sélectionneur national qui est toujours à la recherche d'un défenseur central après l'éviction de Samir Zaoui au lendemain de l! a rencontre amicale face à la Serbie. Une chance pour Belaïd de se voir sélectionné au sein de l'équipe Algérie, surtout qu'il peut aussi jouer pour la Tunisie vu qu'il est de père tunisien.

En cas de OK de la part des deux parties, le défenseur central de Boulogne sera présent au stage de l'EN en mai prochain à Coverciano, mais dans le cas contraire, Saâdane fera certainement appel à l'un des frères Zarabi, à savoir Raouf et Khereidine afin de remplacer Zaoui.

Par ailleurs, le sélectionneur national, en marge de sa tournée européenne de prospection des joueurs, a assisté hier au match Istres-Clermont en Ligue 2.

Une rencontre qui a permis à l'entraîneur national de superviser trois éléments, à savoir Saïfi, Brahimi et le gardien Fabre.
Visiblement, les footballeurs algériens ont une bonne réputation en Angleterre. En effet, les bonnes productions des Nadir Belhadj et Hassan Yebda avec Portsmouth, Adlene Guediora avec Wolves et à un degré moindre ! Ghillas chez Hall City ont donné des idées à certaines équipes! de la première ship pour s'attacher les services de ces footballeurs franco-algériens. En effet, d'après le journal The Sun dans son édition d'avant-hier, Manchester City serait fort intéressé par les services de Sofiane Feghouli.

Âgé de 20 ans, le pensionnaire de Grenoble fait, en effet, partie, selon le tabloïd anglais, des priorités de l'entraîneur de Man City, Roberto Mancini, en vue de l'exercice prochain.

Convoité par Rabah Saâdane pour éventuellement venir renforcer les Fennecs en prévision du Mondial de l'Afrique du Sud, Feghouli est par ailleurs convoité par d'autres clubs aussi bien en France que dans d'autres championnats en Europe.

M. A. H. ET F. R.

Blessures : entre espoirs et inquiétudes

Blessures : entre espoirs et inquiétudesLes semaines se suivent et se ressemblent pour les joueurs de l'équipe nationale qui enregistre une cascade de blessés à deux mois à peine de la coupe du monde prévue en Afrique du Sud.

Trois éléments et pas des moindres sont actuellement à l'arrêt pour cause de blessure, en l'occurrence Madjid Bougherra, Mourad Meghni et Nadir Belhadj. Ce dernier s'est blessé lors de la séance d'entraînement qui a précédé la rencontre du championnat avec Chelsea.

A l'hôpital, les médecins ont diagnostiqué une blessure aux ischio-jambiers qui devrait l'éloigner des terrains pour une durée maximale de quatre semaines. Une indisponibilité que le joueur voudrait voir plus courte en accélérant les soins afin d'avoir! la possibilité de jouer la demi-finale de la Cup prévue le 11 avril contre Tottenham.

Elément indispensable sur l'échiquier des Verts, Belhadj devrait néanmoins éviter un retour prématuré avec le risque élevé d'une rechute qui hypothéquerait ses chances de participation au Mondial. Au mois d'avril, Madjid Bougherra pourait reprendre la compétition avec les Glasgow Rangers après une absence d'un mois suite à sa blessure au genou lors du derby avec le Celtic.

Pour rappel, le défenseur central de l'EN avait fait l'impasse sur la rencontre amicale des Verts avec la Serbie au début de ce mois. Il avait suivi la rencontre à partir de la tribune. Si pour ces deux joueurs le retour à la compétition le mois prochain leur permettra d'avoir des rencontres dans les jambes à l'approche du Mondial, le cas de Mourad Meghni est toujours dans le flou.

Eloigné des terrains depuis la campagne africaine, où il a joué sous infiltrations pour cause de blessure, le milieu de! terrain de la Lazio voit sa participation à la coupe du Monde! de plus en plus compromise.

Soupçonnant une tendinite au genou, la blessure s'est avérée plus grave : on a découvert qu'il souffre d'une rupture partielle du tendon rotulien, une lésion identique à celle qui avait écarté des terrains pendant des mois l'international français Franck Ribéry.

Actuellement en période de soins à la clinique Aspitar, au Qatar, Meghni s'acharne pour être de retour avant la coupe du monde, tout en sachant que la saison avec son club est quasiment terminée.

Certes, tout n'est pas noir pour l'équipe nationale, puisque certains parmis les blessés sont de retour aux entraînements à l'image de Hassan Yebda (ménisque), de Karim Matmour ou de Hameur Bouazza (adducteurs). Ces deux derniers devraient même officialiser leur retour à la compétition dès ce week-end face respectivement à Hanovre et Plymouth.

A noter que Anthar Yahia, blessé depuis la CAN, et Halliche, à la mi-février, n'ont retrouvé le chemin des terrains que le 14 ! mars dernier. Quant à Ziani, il n'a rejoué que le week-end dernier face au Hertha de Berlin, sa première sortie sous les couleurs de Wolfsburg depuis la campagne angolaise.

Il reste à espérer que cette hécatombe s'arrêtera là, car les délais se raccourcissent à l'approche de l'événement planétaire du ballon rond et toute blessure sérieuse écarterait définitivement le concerné de ce rendez-vous, à l'image du brave Bezzaz, sérieusement blessé lors de la CAN 2010.

Khaled A.

jeudi 25 mars 2010

Tournoi de l'UNAF des U-20 : l'Algérie débutera la compétition face à la Tunisie

Tournoi de lUNAF des U 20 : lAlgérie débutera la compétition face à la TunisieLa sélection algérienne de football des U-20 jouera son premier match du tournoi de l’Union nord africaine de football (UNAF) le 27 mars à Zéralda (Alger) face à son homologue tunisienne.

La deuxième rencontre des « Verts » aura lieu le 30 mars face à la sélection marocaine, alors que l’Algérie sera opposée, lors de son troisième et dernier match du tournoi, le 2 avril, au Mali, selon le programme de la compétition établi par le comité d'organisation au terme du tirage au sort organisé mercredi à Chéraga (Alger).

Après le forfait des sélections libyenne et burkinabée, les organisateurs du tournoi ont décidé ! de faire évoluer l’Algérie, la Tunisie, le Maroc et le Mali dans un seul groupe.

Cette compétition entre dans le cadre de la préparation des sélections nationales des U-20 du Maghreb aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2011, prévue en Libye.

Voici par ailleurs le programme complet du tournoi :

27 mars : 14h30 : Maroc - Mali
17h00 : Algérie - Tunisie

30 mars : 14h30 : Mali Tunisie
17h30 : Algérie - Maroc

2 avril : 14h30 : Maroc - Tunisie
17h30 : Mali – Algérie .

Match amical U-17 : l'Algérie et le Maroc dos à dos (3-3)

Match amical U 17 : lAlgérie et le Maroc dos à dos (3 3)La sélection algérienne de football U-17 et son homologue marocaine se sont neutralisées (3-3), mi-temps (1-2), mercredi en match amical disputé au stade de Zéralda (Alger).

Les buts algériens ont été inscrits par Meziane, Bourdra et Tayeb (sur penalty). Le Maroc a répliqué par El Ouardi (2 buts) et Cheikhi. Un second match entre les deux équipes aura lieu le 27 mars à partir de 16h00 sur le même stade.

Ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation des deux sélections aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2011 des U-17.

L'Algérie rencontrera lors des éliminatoires, en août et septembre prochain, le vainqueur de la double confrontation e! ntre le Tchad et le Gabon. Le match aller aura lieu entre le 27 et le 29 août à l'extérieur, tandis que la manche retour est prévue entre le 10 et le 12 septembre à Alger.

CHAN-2011(éliminatoires): des arbitre tunisiens pour Libye-Algérie

CHAN 2011(éliminatoires): des arbitre tunisiens pour Libye AlgérieUn trio d’arbitres tunisiens dirigera la rencontre Libye-Algérie prévue le 17 avril à Tripoli pour le compte des éliminatoires retour du Championnat d’Afrique des Nations CHAN-2011, réservé aux joueurs locaux, annonce jeudi la Confédération africaine de football (CAF).

Le match sera officié par le directeur du jeu Legguem Makram, assisté de ses deux compatriotes Amine Fethi et Hmila Anouar.

Le quatrième arbitre est El Hatab Mohamed. Lors du match aller disputé à Kolea, l’équipe algérienne dirigée par Abdelhak Benchikha s’était imposée sur le score de 1 à 0, grâce à un but de Youssef Ghezzali.

Le vainqueur de cet! te confrontation sera qualifié à la phase finale prévue en janvier 2011 au Soudan.

Raouraoua : «Algérie-Maroc sera un match entre frères»

Raouraoua : «Algérie Maroc sera un match entre frères» Raouraoua est revenu sur la confrontation attendue entre l'Algérie et le Maroc lors des éliminatoires de la CAN 2012.
Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a accordé une interview au journal marocain Al Mountakhab, à l'issue de la réunion du bureau exécutif de l'UNAF qui s'est déroulée à Rabat.

Le premier responsable de cette instance est revenu sur les réformes apportées dans les différentes compétitions nord-africaines et la confrontation attendue entre l'Algérie et le Maroc lors des éliminatoires de la CAN 2012.

Quelles sont les décisions prises lors de cette réunion tenue à Rabat ?
Nous nous sommes réunis pour l'approbation des programme! s de la Coupe nord-africaine. Nous avons fixé les compétitions qui seront organisées que ce soit au niveau des jeunes, de l'équipe olympique, l'équipe féminine et l'équipe de futsal. Ce qui prouve que ce programme, qui est devenu plus riche, vise à préparer les sélections maghrébines et les clubs aux compétitions continentales.

Notre programme sera bénéfique pour les équipes, avant d'entamer les compétitions africaines et intéressera les entraîneurs, les médecins, les arbitres et les agents d'administration.

Qu'en est-il de la compétition des clubs, le point de départ de la compétition de la Coupe nord-africaine ?
Il y a eu une discussion qui a porté sur les deux compétitions des clubs champions et des vainqueurs de coupes, vu l'intérêt qu'elles suscitent pour le public. Nous avons accordé un intérêt particulier à ces deux compétitions. Sur le plan technique, c'est une bonne préparation pour nos clubs afin d'atteindre des tours avancés dans des compétit! ions continentales. Nous souhaitons qu'un club de la région no! us représente dans un proche avenir en Coupe du monde des clubs. Nous avons également préparé un programme annuaire pour les différentes compétitions et établi le calendrier des deux compétitions des clubs champions et vainqueurs de coupes.

ART était le sponsor officiel, quelles sont désormais vos sources de financement ?
C'est un sujet que nous avons évoqué lors de cette réunion, surtout après le retrait d'ART. Nous avons de ce fait contacté toutes les sociétés intéressées par l'achat des droits de transmission et de publicité. Nous avons eu une seule offre pour le moment. D'autres devront arriver incessamment. C'est ainsi qu'une commission sera chargée d'étudier tous les dossiers dans les prochaines semaines. La décision finale sera prise à partir du mois prochain, sachant que le budget est passé de 200 000 à 1 000 000 dollars.

Le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2012 a donné lieu à une confrontation entre l'Algérie et le Maroc ; comment vo! yez-vous ce derby maghrébin ?
Ce sera un match entre frères avant tout. Les matchs entre l'Algérie et le Maroc ont toujours été intéressants et caractérisés par un fair-play total. Les deux équipes ont des atouts à faire valoir. C'est une rencontre qui attirera l'attention de beaucoup de monde. Ce que je souhaite, c'est la qualification des deux équipes, du moment que le premier du groupe et les meilleurs deuxièmes passeront. Nous devrons faire en sorte pour se qualifier tous les deux.

Et comment voyez-vous les chances de l'Algérie en Coupe du monde ?
Je crois qu'une grosse responsabilité pèsera sur nos épaules, en notre qualité de représentant unique du monde arabe dans cet événement planétaire. On sera appelés à donner le meilleur visage du football arabe. Sur le plan technique, je crois que l'équipe d'Algérie a les moyens de montrer un bon visage, en dépit de la difficulté du groupe qui renferme l'Angleterre et les Etats-Unis. Mais nous n'allons ménag! er aucun effort pour bien représenter le football arabe.
Les évén! ements qui ont découlé des deux rencontres entre l'Algérie et l'Egypte, que ce soit au Caire ou à Oum Dourmane, font toujours l'actualité.

Y a-t-il du nouveau dans cette affaire ?
Je préfère ne pas parler de cette affaire et de l'Egypte. A mon avis, nous devons éviter ce sujet.

On a parlé du gel des activités de l'Egypte à l'UNAF ; qu'en est-il au juste ?
Les événements du Caire n'ont rien à voir avec l'UNAF. La présence d'un représentant égyptien lors de cette réunion en est la meilleure preuve. L'Egypte poursuit donc son activité au sein de l'UNAF qui est en train d'?uvrer pour faire progresser le football en Afrique du Nord.

Mais l'absence de Samir Zaher prouve que la FEF a pris position par rapport à l'UNAF...
Non, la présence du président en personne n'est pas obligatoire, du moment qu'il y a un représentant. Je peux m'absenter et dépêcher un représentant dans n'importe quelle réunion ou manifestation. Il y avait un représentan! t égyptien lors de cette réunion et la présence de tous les pays.

Ce qui prouve que l'UNAF va bien et que ses programmes sont en bonne voie d'application.
In elmountakhab.com

Après avoir supervisé Mesbah hier, Saâdane aujourd'hui à Coverciano

Après avoir supervisé Mesbah hier, Saâdane aujourd'hui à CovercianoSelon une source généralement bien informée, on croit savoir que le sélectionneur national Rabah Saadane a supervisé, hier dans la soirée, l'ailier gauche de Lecce (série B italienne) dans un match de championnat en vue d'une éventuelle sélection au sein des Verts avant le Mondial sud-africain.

Saâdane aurait vu de près le joueur dont on dit beaucoup de bien, surtout en l'absence de Bezzaz et Bouazza sur le flanc gauche de la sélection.

Par ailleurs, l'entraîneur national visitera aujourd'hui le centre technique de la Fédération italienne de football (Coverciano) afin de se renseigner de plus près sur les équipes qui se prépareront dans ce centre au mois de mai p! rochain, soit à quelques jours du début du Mondial.

En effet, après avoir réservé à Coverciano pour la première tranche du stage d'avant le Mondial, la FAF espère continuer la seconde tranche dans le même centre et cela jusqu'au 4 juin, mais rien n'est encore sûr.

Saâdane aura par la suite à visiter aussi le stade Artemi-Franchi de Florence qui pourrait accueillir le match amical entre l'Algérie et les Émirats le 5 juin prochain, surtout si l'équipe nationale effectuera tout son stage en Italie.

Le stade qui a été construit entre 1929 et 1932 a une capacité d'accueil de 50 000 spectateurs.

Dans le cas où les coéquipiers de Madjid Bougherra effectueraient la seconde tranche de leur stage en dehors de l'Italie (la Suisse ou l'Autriche), le match aura certainement lieu dans l'un de ces deux pays.

D'ailleurs, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, et Walid Sadi, le responsable de l'équipe A, sont à pied d'?uvre en Suisse pour superviser qu! elques installations sportives qui pourront accueillir les Ver! ts avant le Mondial.

Il faut souligner que la FAF aurait choisi la Suisse ou l'Autriche compte tenu de l'altitude dont pourraient bénéficier les Verts avant leur départ pour l'Afrique du Sud.

Du côté de l'effectif, le sélectionneur national aura à superviser quelques joueurs évoluant en Italie et en France cette semaine à l'instar de Mesbah, Fabre ou encore Boudebouz, alors que ses adjoints rencontreront les autres éléments d'Europe.

Pour Lamine Kebir, il aura à superviser l'attaquant de La Haye, Karim Soltani avant de se rendre une nouvelle fois en Belgique à la rencontre du latéral droit Chakouri Mohamed, qui recevra en Jupiter ligue le Standard de Liège. L'autre assistant de Saâdane, à savoir Zoheir Djelloul, sera lui en Espagne pour assister à un match de seconde division entre Tarragone et Alicante.

Dans ce match, un seul joueur intéressera Djelloul, il s'agit du défenseur gauche Walid Cherfa qui a déjà un pied au sein de la sélection.

Enfin, signalons que l'entraîneur des gardiens, Hassen Belhadji, se rendra en Bulgarie pour voir de plus près les talents du keeper du Slavia de Sofia, Sofiane Mbolhi qui pourrait renforcer la sélection nationale.

M. A. H.

Mahmoud guendouz : saâdane a perdu le respect et la confiance des anciens joueurs

algerie OO.JPGGuendouz reproche au coach des verts d’être totalement passé à côté de l’objectif pour lequel il a été installé à la tête de l’en.

l’ancien capitaine de l’equipe nationale, mahmoud guendouz, n’a pas du tout été tendre dernièrement avec le président de la faf et, surtout, l’entraîneur national, rabah saâdane. guendouz reproche au coach des verts d’abord d’être totalement passé à côté de l’objectif pour lequel il a été installé à la tête de l’en.

Selon guendouz, l’objectif premier assigné à saâdane était le titre continental. il juge, par ailleurs, irrecevable le satisfecit émis par le président de la faf qui s’est dit ! comblé par la quatrième place à laquelle ont terminé les coéquipiers de anthar yahia. raouraoua, dira guendouz sur le plateau d’el jazeera, conforte ainsi la position de saâdane.

L’ex-défenseur du nahd ajoutera que la qualification au mondial, au lieu d’être un aboutissement, comme voudrait le laisser entendre saâdane, est surtout un commencement. la cote de l’entraîneur national est au plus bas, chez plusieurs anciens joueurs, selon guendouz.

Ce dernier reconnaîtra toutefois que saâdane possédait une certaine science du football et que son remplacement, à quelques semaines du mondial, serait inopportun et nuirait à l’en.

L’actuel entraîneur du club émirati d’el djazira conclura en précisant que ceux qui lui avaient reproché d’avoir dit certaines vérités lors de la can veulent à présent la tête de saâdane.

Al Chami «Raouraoua n'a pas déposé plainte contre l'Egypte au niveau de la FIFA, il s'est seulement plaint au commissair...

Al Chami «Raouraoua n'a pas déposé plainte contre l'Egypte au niveau de la FIFA, il s'est seulement plaint au commissaire au match » Chebana : «Zaher a présenté des excuses à Raouraoua qu'il a refusées»
La joie des Egyptiens n'a pas trop duré après les déclarations de Mahmoud Al Chami, membre du conseil administratif de la FEF, qui a indiqué que Raouraoua n'a pas posé plainte contre l'Egypte au niveau de la FIFA. Le premier responsable de la FAF, Mohamed Raouraoua, a déclaré hier sur ces mêmes colonnes qu'il ne pardonnera pas à Zaher et qu'il n'y aura pas de réconciliation sans excuses et que la plainte existe.

Sinon comment expliquer le traitement de cette af! faire par la commission de discipline de la FIFA. Afin de rectifier le tir, Mahmoud Al Chami a démenti ces premières déclarations qu'il dit qu'elles lui ont été collées en rappelant ce qu'il appelle «le règlement de l'affaire d'une manière amicale».

Al Chami a rappelé qu'il n'a pas dit que Raouraoua n'a pas déposé plainte au niveau de la FIFA, mais on a mal interprété ses propos lorsqu'il a déclaré que Raouraoua s'est plaint au commissaire au match.

«J'ai dit que Raouraoua n'a pas déposé plainte contre l'Egypte au niveau de la FIFA puisqu'il n'avait pas besoin de le faire car il s'est plaint au commissaire au match et a menacé de se retirer. C'est cette plainte qui fait l'objet d'enquête du côté de FIFA.

Mais la plainte de l'Egypte a été adressée directement à la FIFA du moment qu'elle est liée à des événements non mentionnés par le commissaire au match de la rencontre barrage à Oum Dourmane le 18 novembre dernier. Et surtout les événements d'après-matc! h.

On était donc obligés d'adresser notre plainte direc! tement à la FIFA», dira-t-il.

«Nos activités sont gelées à l'UNAF»
Concernant la position de l'Egypte vis-à-vis de l'UNAF, Al Chami dira que la FEF a gelé sa participation et ne s'est pas acquittée de ses cotisations estimées à 30 000 dollars. «L'absence aux réunions de l'UNAF ne signifie pas pour autant que l'Egypte laissera son siège vacant du moment qu'elle entretient de bonnes relations avec les autres membres, et qu'il y a même une tentative d'approchement de notre côté, mais sans conditions ni excuses», dira-t-il.

Il a ajouté que la non-participation des clubs égyptiens dans les compétitions nord-africaines a influé sur les droits de publicité et a fait perdre à la FEF 50% de ses rentrées d'argent, comparativement à la saison passée.

Chebana : «Zaher a présenté des excuses à Raouraoua qu'il a refusées»
Le journaliste Mohamed Chebana a déclaré dans son émission Kora Online diffusée sur 3Modern Sport que la FEF est en train de jouer la ! carte des sentiments avec les Egyptiens en déclarant que l'Algérie n'a pas déposé plainte après les événements du Caire.

«L'un des membres de la FEF nous a dit que Raouraoua lui a assuré lors de la dernière réunion de l'UNAF qui s'est déroulée à Rabat que l'Algérie n'a pas déposé plainte contre l'Egypte après l'agression du bus de la délégation algérienne. Si c'est le cas, j'embrasserai Raouraoua.

Mais je sais que c'est complètement faux, et je suis persuadé que l'Algérie a déposé plainte contre la FEF. Notre fédération est en train de jouer la carte des sentiments afin de calmer le jeu avec Raouraoua», a-t-il déclaré avant d'ouvrir le feu sur le président de la fédération égyptienne : «Samir Zaher a présenté des excuses à Mohamed

Raouraoua, mais ce dernier les a refusées et a exigé des excuses officielles pour l'Algérie.»

A. K.