samedi 30 janvier 2010

Saâdane : Le bilan de notre participation est positif et riche

Saâdane : Le bilan de notre participation est positif et richeLe sélectionneur national Rabah Saadane a estimé que la participation de l'équipe d'Algérie à la 27e édition de la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2010 en Angola a été dans l'ensemble positive et riche en renseignements dans la perspective de la Coupe du Monde en juin prochain en Afrique du Sud.

« Le bilan est positif avant même de disputer le match du classement contre le Nigeria. Nous avons effectué un long stage pour la première fois depuis deux ans. Ca nous permis de vivre ensemble. Le groupe a beaucoup voyagé, c'est une expérience indéniable surtout pour certains joueurs qui n'ont jamais connu l'Afrique ».

Sur les plans tactique et technique! , le coach algérien estime que « C'est une très bonne opération pour le mondial et pour l'avenir de cette équipe. On a toujours besoin de temps et de long stage, et travailler dans la stabilité. On s'est pas trompé, l'équipe s'est améliorée du match en match, la qualité du jeu s'est également améliorée et la confiance est présente au sein de cette sélection », a déclaré Rabah Saadane.

Le patron des Verts, pense que  » dans un bilan d'une compétition, il y a toujours des aspects positifs et des aspects négatifs, c'était dit-il, un grand test sur le plan individuel et collectif. Il faut apprendre à jouer en infériorité numérique ça aussi c'est une expérience que les joueurs ont vécu pour la première fois dans ce type de match. Il y a aussi des joueurs qui ont déconnecté et ont fait des bêtises et un manque de maîtrise psychologique.

Je pense que tout le monde va retenir la leçon parce que au haut niveau on ne peut pas se permettr! e de perdre un joueur. Je ne fais allusion à personne, je suis! un éducateur. Dans le haut niveau on a pas le droit de commettre de grosses erreurs quelle que soit les circonstances. Il faut que les joueurs restent maîtres de la situation, c'est bonne expérience », a Souligne Rabah Saadane.

Yebda et Meghni des joueurs valeureux
Abordant le volet des prestations individuelles des joueurs lors de la CAN-2010, le sélectionneur national n'a pas taris d'éloges sur les deux derniers arrivées, Hassan Yebda, le sociétaire de Portsmouth et Mourad Meghni de Lazio Rome qui ont apporté un plus au milieu du terrain de l'équipe nationale, selon Saadane.

« Yebda a stabilisé le milieu du terrain, c'est un gars de valeur. il y a également Meghni qui n'a pas la chance malheureusement avec sa blessure de tenir la route. Il a été très courageux, parce qu'il jouait toujours avec sa blessure.

C'est un joueur valeureux. Yebda et Meghni ont donné un plus à l'équipe algérienne » a-t-il précisé Concern! ant, l'attaquant de Sienne Abdelkader Ghezzal qui n'a pas marqué le moindre but lors des cinq matchs disputés par les Verts avant celui du classement prévu samedi, Rabah Saadane pense que le joueur a besoin d’un peu plus de temps pour s'améliorer dans la finition en sélection nationale et aussi avec son club.

Il reste un joueur important d'après le coach national qui compte bien renforcer son équipe en prévision de la Coupe du Monde.

« Si je trouve des joueurs de qualité je ne me priverais pas, a priori je ne me suis trompé quand je disais qu'il faut avoir au minimum quatre bons joueurs au milieu du terrain pour permettre à l'équipe de bien tourner au Mondial parce que il peut y avoir de blessés ou des suspendus , Il faut que les remplaçant soient de même niveau que les titulaires » a expliqué Saadane.a

L'Egypte nous a battu dans les coulisses

Revenant sur la demi finale perdue face a l'Egypte, double champion d'Afriqu! e en titre, grâce à un coup de pousse de l'arbitre béninois Koffi Codji! a, le sélectionneur national n'a pas caché sa déception et son amertume après ce qui s’est passé jeudi soir au stade de Benguela.

« L'Egypte est une équipe que j'admirais par le passé et que je donnais comme exemple à chaque fois, mais ce n'est plus le cas depuis ce qui s'est passé jeudi soir lors de la demi finale. Il y a beaucoup de travail dans les coulisses, franchement je ne les apprécies plus de la même manière. Je n'aime pas l'injustice. Si j'avais perdu sportivement j'aurais été le premier à aller les féliciter, mais ce n'est pas le cas.

Nous n'avons pas perdu sur le terrain mais dans les coulisses .La dernière fois au Caire c'était les cailloux, cette foi-ci c'est l'arbitre. Le football africain ne pourra jamais avancer avec de telles pratiques anti -sportive  » a regretté Saadane très remonté sur l'arbitre du match. « Toute était claire et programmé à l'avance dans les coulisses.

Ils ont ciblé
Halli! che parce que c'est la clé du match. L'arbitre n'a pas tardé à mettre à exécution le plan prévu au départ avec un premier carton jaune à la 5e minute sur une action offensive et non pas défensive, ensuite il lui a sorti un second carton synonyme d'expulsion. Des cet instant nous avons compris que tout a été ficelé dans les coulisses. Notre réponse a été sur le terrain, même a dix nous avons continué à attaquer pour égaliser, malheureusement ça n'a pas marché » a dit Saadane .

« Nous avons fait confiance a la CAF, malheureusement pour nous, l'instance africaine est entre les mains des Egyptiens. Désormais, il est plus difficile de jouer contre l'Egypte parce que les coulisses entrent en jeu. Personnellement, je préfère ne pas les affronter comme ça on est tranquille. Je suis très affecté par ce qui s'est passé. » a-t-il conclu.

Agences

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire